Cape Pioneer Trek, 6éme étape + VIDEO

Cape Pioneer Trek, étape 6, à l’assaut du Swartberg

Ce vendredi (20 octobre), étape reine sur la 9e édition du Cape Pioneer Trek avec la redoutable ascension du Swartberg mais également 95km à effectuer et plus de 2500m de dénivelé à gravir. Une étape qui peut s’avérer déterminante en fin d’épreuve.

Par Fred Ischard – Photos : www.oakpics.com

Il est 7h30 lorsqu’est donné le départ de cette 6e étape. Malgré la difficulté annoncée sur cette étape, les sourires sont visibles sur les visages des concurrents. Comme sur chaque étape, on s’élance à allure neutralisée dans les rues d’Oudtshoorn et on va rester en convoi durant une dizaine de kilomètres jusqu’à l’entrée de la première piste. La course va ensuite s’emballer sur les 10 kilomètres suivants sur des pistes roulantes dénuées de difficultés. A partir du 20e kilomètre, on va se retrouver sur un terrain nettement plus cassant et les premières pentes se chargeront d’effectuer une sélection naturelle au sein du peloton. Par la suite, on va retrouver quelques singles amusants qui nous emmèneront jusqu’au premier ravito du jour après 35 kilomètres.

C’est à partir de maintenant que l’on va accumuler un peu de dénivelé, les montées sont globalement techniques avec parfois un peu trop de pente nous obligeant à mettre pied à terre pour se retrouver à 700m d’altitude. Les montées et les descentes s’enchaînent sans relâche jusqu’au 75e kilomètre où l’on nous accorde un peu de répit sur une section asphalte nous menant au pied de cette fameuse ascension du Swartberg que l’on aperçoit déjà. L’approche s’effectue par un long faux plat et l’asphalte va laisser place à une belle piste roulante et régulière longue de 10 kilomètres qui nous mènera 700 mètres plus haut jusque la ligne d’arrivée au sommet de ce Swartberg qui culmine à 1500m d’altitude dans un décor majestueux, « la montagne au milieu du désert ».

Après un peu de répit et la joie de profiter de ce décor ouvert, on redescend en sens inverse avec prudence tout en encourageant les coureurs en train d’escalader ce massif. Nous voici de retour à ce ravito situé au pied de l’ascension où se dresse un bon barbecue, on pourra ainsi déguster de bonnes grillades avant de rentrer au bivouac situé à 40 kilomètres d’ici à bon port. Pour cela, deux possibilités avec pour les plus courageux celle de rentrer à vélo par une route bien agréable ou alors l’organisation a évidemment mis en place des navettes et un transport pour les vélos afin que tout le monde puisse rentrer de manière reposée, et cette logistique sera parfaitement assurée, à l’image de l’organisation de cette Cape Pioneer Trek parfaitement orchestrée.

Aucune surprise, c’est à nouveau les leaders Allan Hatherly/Matthew Beers qui remportent cette 6e étape avec 8 petites secondes d’avance sur le duo du team NAD MTB Pro Combrinck/Bell et 6 minutes 45 sur le duo du team KMC Bram Rood/Gerben Mos. Les positions au classement général restent donc figées à ces places respectives. Chez les dames, impressionnante étape du duo Spitz/De Groot qui se permet de remporter une nouvelle étape et de boucler cette étape à la 9e place du scratch. Pas suffisant néanmoins pour récupérer le maillot rose de leader toujours porté par l’équipage Ariane Luthi/Amy Mc Doughall qui conserve encore 2 minutes 30 d’avance.

Ce samedi, dernière étape longue de 60 kilomètres au cœur de la réserve de Chandelier autour de cette petite ville d’Oudtshoorn.

Voir aussi :
 Présentation Cape Pioneer Trek
– Cape Pioneer Trek, c’est parti !
– Cape Pioneer Trek, 3éme étape
 Cape Pioneer Trek, 4éme étape
– Cape Pioneer Trek, 5éme étape

> Autres articles Evénements : www.velochannel.com/Evénement
> Suivez VELOCHANNEL.COM sur Facebook et Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *