IRONbike, Jour 5

IRONbike, étape 4 : Prarostino/Prali

Une journée de repos particulièrement piquante

On attaque la seconde moitié de l’IRONbike avec la 4e étape entre le village de Prarostino et la station de ski de Prali sur un parcours de 50 kilomètres cumulant 3000 mètres de dénivelé. Un tracé plus court que les autres jours mais comprenant une ascension inédite.

Par Fred Ischard

Cette fois ci, le départ est donné directement en mode course pour le premier secteur chrono. Les départs se font toujours individuellement et un petit échauffement sera nécessaire d’autant que l’on part un peu plus tard sur cette étape. Je m’élance donc à 9h15 pour un chrono d’une quinzaine de kilomètres comprenant une ascension de 800 mètres de dénivelé. Mais d’entrée, c’est un tracé assez tonique et rythmé qui se présente devant nous lors des 3 premiers kilomètres. On emprunte un single en sous-bois qui suit le flanc de massif avec pas mal de relances puis on attaque l’ascension du Monte Castelletto et autant dire le chemin qui serpente dans la forêt est sacrément pentu, il faudra pousser le vélo pendant les 3/4 de l’ascension dans une humidité ambiante sous une pluie fine.

Après une bonne demi-heure de portage, un peu de répit sur une piste avant de retrouver un nouveau single et 10 minutes de portage supplémentaire pour nous hisser au sommet de ce Monte Castelletto à 1500 mètres d’altitude. On bascule ensuite sur un single rapide puis sur une piste pour finir par une petite route étroite en deuxième moitié de la descente, la fin de celle-ci marquant la fin du premier secte chrono que j’ai effectué à un bon rythme en signant le 14e temps après 1h29 de course.

Ironbike 2021 jour 5

Nous voici dans le vallon du Rasigliardo, pas de répit car à peine descendu, c’est le gros morceau du jour que l’on a à gravir, quasi 2000 mètres de dénivelé en une seule ascension ! Le pied se monte sur une belle route pendant 6 kilomètres jusqu’au village de Pramollo qui a longtemps accueilli un bivouac sur l’IRONbike. On poursuit par 400 mètres de dénivelé pour monter au col de l’Azarea. Cette montée à 10% de moyenne sur une petite route reste agréable, petit braquet de mise pour garder des forces pour la suite. On retrouve une piste à mi-pente dans un joli paysage alpin pour parvenir au col où se trouve l’unique ravito du jour.

Place au deuxième chrono, il s’agit d’aller se hisser au sommet du Passo Di Cialancia à 2700 mètres d’altitude. Je m’arrête 10 minutes au ravito puis c’est parti pour le 2e chrono. La première partie se fait intégralement sur single où l’on doit pousser le vélo la plupart du temps, par contre le soleil est revenu et le décor est exceptionnel. Après quasi 500 mètres de dénivelé, on retrouve une piste puis on passe devant le somptueux lac Lausun. On poursuit sur cette piste pour passer les 2000 mètres d’altitude, le vent souffle fort, principalement défavorable, je perds un peu de temps mais reprend du temps sur mon adversaire direct polonais. Nous voici à 2400 mètres d’altitude et on aperçoit le sommet mais pour s’y rendre, il va falloir entrer dans le parc naturel de Cialancia et porter le vélo un bon quart d’heure mais au sommet, quel plaisir des yeux ! C’est inimaginable ce fabuleux décor de haute montagne.

Place à la descente, les 300 premiers mètres de dénivelé se dévalent sur un superbe sentier de montagne puis ce sera nettement plus rapide ensuite avec une alternance de pistes rapides et de sentiers piégeux. Un dernier gros toboggan et voici l’arrivée du jour au cœur de cette charmante petite station de ski de Prali. Je réalise un temps correct en prenant la 13e place avec un temps de 2h42 pour effectuer les 24 kilomètres. Il m’aura fallu 5h46  pour effectuer l’intégralité des 50 kilomètres de l’étape comprenant quasi 1h30 de portage cumulé. Pas de changement en tête de course, Milton Ramos mène la course avec 25 minutes d’avance sur l’espagnol Gerard Blanch et 30 minutes sur le belge Elias Van Hoeydonck.

Pour le jour 6, place à la mythique étape du Colle Albergian qui cumulera 3300 mètres de dénivelé !

Voir aussi :
IRONbike, Jour 4
– IRONbike, Jour 3
IRONbike, Jour 2
IRONbike 2021, c’est parti !

> Autres événements : www.velochannel.com/Evénement
> Suivez VELOCHANNEL.COM sur Facebook, Instagram et Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.