Quels sont les meilleurs vélos de course en aluminium ?

6 vélos aluminium ultimes (millésime 2018)

A la suite de notre article précédent traitant des machines premier prix – en aluminium ou en carbone – pour bien débuter en compétition, on s’intéresse ici aux «prêts à courir» aluminium avec les produits les plus aboutis de quelques marques poursuivant le développement dans ce domaine. Chasser le podium avec de l’aluminium, un panorama regroupant les quelques références actuelles.

Par Yannick Oven

Si le carbone s’est largement imposé ces dernières années en se démocratisant et laissant ainsi au cadre aluminium le marché de l’entrée de gamme, plusieurs marques – et non des moindres – reviennent aux châssis aluminium pour proposer des produits jouissant d’un très bon rapport prix/performance. Les dernières recherches en la matière permettent dorénavant de proposer des cadres aluminium confortables et non plus des «bouts de bois» comme on pouvait encore trouver il n’y a pas si longtemps. Les constructeurs arrivent ainsi à proposer des châssis aux caractéristiques se rapprochant des équivalences en carbone, en alliant rigidité et souplesse pour créer des machines dynamiques et tolérantes avec plus ou moins de succès tout en atteignant des écarts de poids raisonnables (autour du demi kilo).

« Les plus grands constructeurs proposent des machines racées et surprenantes »

Des vélos optimisés, modernes grâce aux constructions hydroformées éprouvées et les dernières solutions techniques employées – douille de direction conique, soudures double-passe, boites de pédalier intégrant les boitiers/roulements, passage interne de la câblerie… L’offre reste restreinte en 2018 mais il est tout à fait – et facilement – possible d’acquérir un vélo aluminium de qualité, les plus grands constructeurs proposant des machines racées et surprenantes. 6 interprétations différentes sont présentées ci-dessous avec les vélos aluminium sur lesquels les marques proposent un cadre haut de gamme et un niveau d’équipement qui peut être très élevé, nous avons en se sens sélectionné les aluminium les plus chers pour chaque constructeur représenté afin d’illustrer le savoir-faire de chacun en la matière.


CANNONDALE CAAD12 – 4999 €

Cannondale a construit son image sur l’aluminium haut de gamme et n’a jamais abandonné ce matériau pour produire des machines très performantes. Mieux, la marque continue de développer sa gamme et l’on compte en 2018 pas moins de 9 vélos de route aluminium dans la catégorie «Route Elite» (des produits typés course, famille où l’on retrouve évidement les SuperSix Evo côté châssis carbone) de la marque américaine, dont 7 utilisant le cadre haut de gamme CAAD12 qui ne pèse que 1100g, soit à peine 300g de plus que le SuperSix Evo HM. Du Shimano 105 au Dura-Ace, freinage à disque ou sur jante et le top du top est équipé en SRAM Red eTap et roues carbone.

Cadre : aluminium 6069 SmartForm C1
Fourche : carbone BallisTec Speed Save
Groupe : SRAM Red eTap
Braquets : 52/36 et 11/28 dents
Roues : carbone Cannondale HollowGram Si
Poids constructeur : NC
Tailles : 44, 48, 50, 52, 54, 56, 58, 60, 63 cm
Prix public : 4999 €
Voir : CANNONDALE 2016 : Nouveau CAAD 12, présentation et essai !


CANYON Ultimate AL SLX 8.0 Aero – 2649 

Canyon annonce un poids de 1170g le cadre en taille M. La version ultime reçoit un groupe Shimano Ultegra et des roues Reynolds carbone hautes de 62 mm !

Cadre : aluminium
Fourche : carbone One One Four SLX
Groupe : Shimano Ultegra
Braquets : 52/36 et 11/28 dents
Roues : carbone Reynolds Strike SLG
Poids constructeur : 7,5 Kg en taille M
Tailles : XS, S, M, L, XL, 2XL
Prix public : 2649 €


MERIDA Reacto 400 – 1399 

L’ aero à petit prix pour ce Merida et son profil Naca inspiré des productions carbone utilisées par l’équipe pro Bahrain Merida. L’aluminium est proposé à 600 Euros de moins que le carbone (Reacto 4000) à niveau d’équipement très proche. Une bonne paire de roues «race» plus hautes et l’on aura une machine prête à en découdre sur les courses régionales.

Cadre : aluminium Prolite 66 Triple Butted
Fourche : carbone
Groupe : Shimano 105, pédalier FSA Gossamer
Braquets : 52/36 et 11/28 dents
Roues : aluminium Merida Comp 30 CW
Poids constructeur : NC 9,28 Kg
Tailles : 47, 50, 52, 54, 56, 59 cm
Prix public : 1399 €


ROSE Xeon RS Ultegra Di2 – 2552 

Dans sa plus petite taille, le poids du cadre est annoncé à 995g, la fourche quant à elle sort à 310g. Très belle finition (soudures polies) et 4 coloris au choix, un groupe Shimano Ultegra Di2 et des roues «maison» de 1,4 kg pour le vépéciste allemand pour un peu plus de 2500 Euros seulement.

Cadre : aluminium 6066 T6 Triple Butted
Fourche : carbone
Groupe : Shimano Ultegra
Braquets : au choix de 46/36 à 53/39 et 11/25 à 11/32 dents
Roues : aluminium Rose RS-1400 ou autre avec supplément
Poids constructeur : 7,00 Kg
Tailles : 49, 51, 53, 55, 57, 59, 61, 63, 66 cm
Prix public : 2552 €


SPECIALIZED Allez Sprint Comp – 1799 

Unique version du Allez Sprint qui «se contente» d’un groupe Shimano 105, tout à fait apte à courir. Tarif attractif pour cet aluminium proposé tout de même 900 Euros de moins que le Venge Elite en carbone disposant d’un équipement très proche. Il ne lui manque plus qu’une paire de roues plus hautes, les DT d’origine étant parfaites pour l’entrainement.

Cadre : aluminium E5 Smartweld
Fourche : carbone FACT S-Works
Groupe : Shimano 105
Braquets : 52/36 et 11/28 dents
Roues : DT Swiss R460/moyeux Specialized
Poids constructeur : NC
Tailles : 49, 52, 54, 56, 58, 61 cm
Prix public : 1799 €
Voir : Test du Specialized Allez DSW SL Sprint Comp


TREK Émonda ALR 6 – 2299 €

Roues profilées aluminium et carénage carbone, groupe Shimano Ultegra R8000 sur un cadre bien fini (soudures double passe, DuoTrap S). En termes de tarif, cette version aluminium de l’Émonda s’intercale entre deux Émonda carbone SL avec le SL5 en Shimano 105 proposé 300 Euros de moins et le SL6 en Shimano Ultegra affiché 200 Euros de plus mais il faut considérer une paire de roues d’origine plus onéreuse sur ce ALR6. Enfin, la différence de poids entre un cadre ALR en aluminium Alpha 300 Series et un SL en carbone OCLV 500 est de l’ordre de 340g (en 56 cm), l’Émonda ALR étant annoncé aux environ des 1400g le cadre 56cm émaillage compris.

Cadre : aluminium Alpha 300 Series
Fourche : carbone
Groupe : Shimano Ultegra
Braquets : 50/34 et 11/28 dents
Roues : aluminium Bontrager Aeolus Comp 5 TLR
Poids constructeur : 8,19 Kg (taille 56)
Tailles : 50, 52, 54, 56, 58, 60, 62, 64 cm
Prix public : 2299 €


Voir aussi : Quel vélo pour bien débuter en compétition avec moins de 2000 € ?

> Autres articles techniques : www.velochannel.com/technique
> Suivez VELOCHANNEL.COM sur 
Facebook, Instagram et Twitter

5 commentaires sur “Quels sont les meilleurs vélos de course en aluminium ?”

  1. pourquoi vouloir des roues hautes ?
    pourquoi du shimano DI2 ?
    pour un vélo destiné à la course, cyclosport, cyclotourisme il est bien plus important de choisir aussi la longueur de potence, la largeur de guidon, la taille des manivelles, les pédales.

  2. Magnifique sélection de vélos de route ! J’espère pouvoir tester un de ces modèles un jour 🙂 Pour l’instant, je roule sur mon petit fixie 8bar allemand aluminium/ carbone 🙂

    Très bon article en tout cas.

  3. Serait-il possible d’avoir votre avis sur le Colnago A1R? Ou carrement un test pour le comparer a ceux mentionnés supra.
    Merci

  4. J’en doute car le colnago a1r n’est plus dans le catalogue 2019. Snif et re sniffff car moi aussi il m’interessait. Mon frère l’a (monté a la carte) il est très beau mais incapable de le juger (forcément bien mieux que son vieux columbus cromor). Un test autait été judicieux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.