Gravelman Series, l’essence du cyclisme !

GravelMan Series, osez l’aventure !

D’une première épreuve apparue soudainement fin 2020 à un calendrier complet en 2021, les GravelMan Series suscitent de l’intérêt auprès des cyclistes à la recherche d’aventure le temps d’un week-end. Une recette simple pour ces événements atypiques qui se développent en masse en 2021 ! On fait le point avec Stéven le Hyaric, son créateur.

Photos : Louis Legon et DR

Un homme derrière ces GravelMan Series, Stéven le Hyaric, ancien coureur Elite ayant évolué au sein de structures de haut niveau amateur telles que VC Evreux, Team Vulco VC Vaulx-en-Velin, CC Nogent-sur-Oise et CC Villeneuve Saint-Germain. Après avoir arrêté sa carrière en 2011, il se consacre à divers projets personnels, notamment de belles aventures extrêmes à vélo aux quatre coins du monde. «L’essence du cyclisme» avons-nous titré, ce sont les mots de Stéven pour définir brièvement l’esprit des GravelMan Series, mais il a bien davantage de choses à raconter pour «valoriser» ses épreuves atypiques.

VELOCHANNEL.COM : Quand et comment t’es venue cette idée d’organiser des GravelMan Series ?
Stéven Le Hyaric : Depuis mon retour de l’Himalaya, j’ai ce projet dans la tête depuis un moment mais n’avais ni le temps ni la possibilité de le faire car étant focalisé sur mes aventures personnelles. Mon idée était à la base d’emmener des gens dans l’Himalaya. Le confinement et le coup d’arrêt de nombreuses épreuves m’a donné envie de monter un Roubaix-Paris en express, 80 personnes ont répondu à l’appel en me demandant de promettre de continuer. J’ai donc lancé plusieurs dates sur des terrains qui me plaisaient et m’avaient séduit par le passé. J’ai écouté aussi les nombreuses demandes des GravelMan et Woman présentes à Roubaix.

– Le calendrier des GravelMan Series semble extensible à souhait, combien penses-tu en proposer cette année ?
L’idée initiale était de proposer 2 ou 3 dates dans l’année. Mais, Flanders s’est rempli en 48h, Paris en 5 jours, alors nous avons décidé de lancer des dates plus engagées dans les Alpes, le Pays Basque, à Deauville et en Toscane…pour le moment.

– Quel est le principe du GravelMan, comment cela fonctionne pour le participant ?
Les GravelMan Series sont une série d’épreuves engagées sans aucune assistance (alimentation, réparations, orientation, pas de véhicule suiveur). L’idée est simple : revenir à l’essence même du cyclisme sur des parcours de légende. Le GravelMan permet un retour à l’essentiel le temps d’une épreuve, quelques dizaines d’heures où le temps est suspendu.

Les participants ont environ 50 heures pour boucler les épreuves GravelMan. Cela fait plus de 2 journées complètes de 24h, stratégiquement en faisant 20km/h de moyenne cela fait 200km par jour. Il vous reste 14 heures pour dormir, manger, boire et profiter de ces magnifiques régions ! Sur les traces route, ça passe largement normalement, c’est un peu plus short sur les traces Gravel.

Les départs seront donnés pour 80% des épreuves le vendredi matin entre 5h et 7h du matin pour des raisons de circulation, de logistique et de sécurité.
Toutes les épreuves font environ 350km. Pour Paris, Deauville, les Flandres nous serons proche des 3000m de D+ cumulé. Pour l’Italie, le Pays Basque et l’Auvergne, on montera aux alentours des 7500m de D+. Et le petit dernier ajouté au calendrier, GravelMan Népal, 16000m !

Concernant la logistique ravitaillement, boisson, sommeil : tout est possible sauf ravitaillement à la voiture par un tiers. Il y a des hôtels tous les 20/30/40km maximum, pareil pour les restaurants. Les participants sont bien évidemment autorisés à dormir à l’hôtel, en Auberge, en camping ou chez l’habitant.

– Question parcours, pourquoi proposer une trace route et une trace Gravel ?
Pour pouvoir permettre à tous ceux qui veulent se dépasser de le faire. Il y a parfois des gens qui font un peu des deux traces pour s’initier au Gravel. D’autres qui sortent de la trace Gravel pour finir sur la trace route. L’idée est que chacun y trouve son compte.
Il vaut mieux se tester avant en conditions réelles avec son matériel. C’est mieux d’avoir déjà fait un 200 km en vélo dans sa vie. C’est comme avant de se lancer dans une grosse aventure, on se prépare aussi psychologiquement à affronter le pire. Et après on profite !

– Sur le GravelMan Paris, la trace empruntait tout de même de sacrés bourbiers, ne s’éloigne-t-on pas trop du Gravel ?
Je ne comprends pas cette question. En France il n’existe pas de pistes comme aux USA avec 90km en ligne droite. Ma définition d’un vélo Gravel, c’est un vélo à tout faire. Le Gravel est le nouveau Trail Running. Il existe des Trail de 7km très roulants, des Trails dits roulants comme l’Eco Trail de Paris et cela peut aller jusqu’à l’UTMB, le Tor des Géants ou le SwissPeaks 360km… On ne s’éloigne pas trop du Trail en faisant des parcours dans les champs de 10km ou des courses à la limite de l’Alpinisme, on s’en fout un peu au fond non ? A chacun sa philosophie, à chacun son plaisir. Comme dans la vie en somme !

– D’ailleurs, d’une manière générale, à quoi s’attendre en termes de tracés lorsque l’on prend le départ d’un GravelMan, une aventure sur du terrain très varié dont certains passages délicats ou une trace majoritairement roulante ?
Les traces Gravel demandent des capacités techniques plus développées qu’une épreuve classique sur route. J’ai choisi des secteurs très engagés, des parties sur pavés ou des secteurs techniques en montagne. Mais j’ai fais en sorte que tout le monde ait un super souvenir à la fin.
A Paris la difficulté fut le climat, 7 jours de pluie diluviennes ont rendu le terrain très gras, sachant que 30 jours avant j’avais réalisé 99% du parcours sur le vélo et parfois à vive allure.
Il y en a pour tous les goûts, d’une trace assez roulante dans les Flandres, au Mont-Blanc en passant par l’Auvergne ou encore les Strade Bianche en Italie. Ma définition du Gravel est plus proche du Maxi Cross que du «Gravel Américain» mais il y en a aussi…


Lire la suite >>


Infos : www.gravelmanseries.com

> Autres événements : www.velochannel.com/Evénement
> Suivez VELOCHANNEL.COM sur Facebook, Instagram et Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.