Essai des éclairages fabric FL30 et FLR30

fabric®, ce sont surtout des selles mais aussi d’autres produits comme par exemple des grips, de l’outillage, des bidons, de la lumière… La marque dispose dans son catalogue de sept éclairages différents. Le modèle Lumasense, disponible en version avant (FL30) et arrière (FLR30), est petit, léger, avec un design sympa… Et une fiche technique des plus modernes. Parfait pour rouler après le passage à l’heure d’hiver.

fabric FLR30 fixé sur une tige de selle

Les deux dispositifs délivrent, comme leur nom l’indique, 30 lumens. Le lumen est une unité qui mesure (grosso modo) une quantité de lumière vue, dont la formule savante ne veut pas dire grand-chose… 30 lumens ne permettent pas d’éclairer la route. Mais ils sont déjà très visibles, même en pleine journée. Nous les avons d’ailleurs utilisés autant de jour que dans le noir.

éclairages fabric FL30 et FLR30

Concrètement, photographiés à contre-jour, leur éclat est presque surexposé comparé au ciel. Et quand on les a en main, leur lumière est très désagréable en rouge, et carrément insoutenable en blanc. Mais bon, c’est marqué dans la notice : do not shine directly into the eyes.

éclairage FL30 fabric fixé sur une douille de direction

Le FL30 ne remplacera donc pas un projecteur pour y voir quelque chose, mais en ville ou sur la route, on ne vous loupera pas. Pareil pour le FLR30 à l’arrière. Les deux laissent le choix entre deux modes continus (fort et moyen) et deux modes clignotants (3 ou 10 flashs par seconde). De plus, le FLR30 embarque un accéléromètre qui renforce l’éclat lumineux (à l’arrière, donc) quand on freine, et ceci quel que soit le mode choisi. Testé à la main, ça n’est pas vraiment convaincant, mais une fois installé sur le vélo, ça ne fonctionne pas si mal. Ce système éteint aussi le FLR30 s’il reste immobile plus de cinq minutes, ce qui préserve l’autonomie de la batterie en cas d’oubli.

Les deux éclairages se chargent complètement (via un cordon usb fourni) en moins de deux heures. Une diode rouge s’éteint quand la batterie est pleine, pour se rallumer en utilisation quand on approche de la fin. Le FL30 tient largement les trois heures et demie annoncées par fabric en mode continu maxi, même dehors par 5°C. Cette autonomie double en baissant l’intensité et triple quasiment en mode clignotant.

éclairage fabric installé sur un pneu

La fixation de ces élcairages est simplissime et efficace. La bande élastique en silicone dispose de cinq réglages de tension différents, et il y a un tampon anti-dérapant au contact du support. Cintre, cadre, casque… Rien à redire, ça tient partout. Et le support tourne sur lui-même dans un plan perpendiculaire à la fixation, avec un cran tous les 18 degrés, au cas où.

fabric FLR30 fixé sur un casque Cannondale

bretzel avec le flexible d'une pompe à pied et éclairage vélo fabric

Le faisceau de diffusion de la lumière suit l’alignement des diodes : assez étroit perpendiculairement au boitier, mais très généreux dans le plan de son axe. Autrement dit, pour être bien vu même de côté, on le positionnera à l’horizontale (derrière un porte-bagages par exemple), alors que pour compenser l’inclinaison de la tige de selle, on le laissera vertical.

détail de la bande silicone fabric FLR30

Seul bémol, l’accroche des deux brins du silicone se défait facilement quand elle n’est pas sous tension. Aucune importance en place sur le vélo, mais c’est un coup à oublier l’élastique ou fond d’un sac ou d’un tiroir. Et bien sûr, inévitablement, cet éclairage se vole aussi vite qu’ils s’installe… Bof, des détails. Le produit est bien fini : silicone de qualité, boitier et fixation robustes.

On a méprisé les consignes de la notice, balancé les fabric dans l’escalier et laissé le chat jouer avec* (sans les fixations, ça roule et ça clignote, c’est super), mais il ne s’est rien passé. On n’a pas poussé le vice jusqu’à les immerger, mais vu la qualité de construction, les grosses averses devraient rester sans effet sur la fiabilité de nos deux engins : les joints de la prise usb et du bouton poussoir sont soignés.

chat jouant avec un éclairage fabric FL30

FABRIC  LUMASENSE FL30 ET FLR30

éclairage fabric FLR30, fixation, élastique silicone et cordon usb

Les + : Facilité d’installation, design, finition
Les – : élastique silicone facile à perdre lorsqu’il n’est pas sous tension, vol facile…

Poids : 53g avec fixation complète
Prix public : 44,90 € l’unité (peuvent aussi être vendus ensemble)

Voir aussi :
– Essai de la selle Fabric Cell
– Test de la selle Fabric Line Shallow

Contact : fabric.cc

*Aucun animal n’a été maltraité ni blessé durant ce test.

> Autres essais : www.velochannel.com/Essais
> Suivez VeloChannel sur Facebook , Twitter et Instagram

2 commentaires sur “Essai des éclairages fabric FL30 et FLR30”

  1. test complet, bien écrit et alléchant …
    si le produit est aussi plaisant que les photos, j’achète !
    Merci à l’auteur.

  2. Bel article et belles photos d’illustration!
    Produit simple et efficace visiblement!
    Je trouve le prix un peu élevé pour un kit avant et arrière. Tout dépend de la durée de vie des produits, nombre de charges?

Répondre à Ebrard Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.