Cyprus Sunshine Cup 2019, jour 3

Cyprus Sunshine Cup, Stage 3

Ce samedi matin, les coureurs présents sur la Cyprus Sunshine Cup s’élanceront sur l’étape la plus longue de ces quatre jours de course. Au menu : 62,5 km pour quasiment 2000 de D+ principalement concentrés sur une montée longue de 17km qui risque de faire des dégâts.

Par Thibaut Level – Photos : EGO-Promotion (Armin M. Küstenbrück, Thomas Weschta)

Une fois n’est pas coutume, le soleil est présent alors que nous nous réveillons avec le bruit des oiseaux mêlé aux bruits des roues libres de certains vététistes matinaux. Pour la première fois de la semaine, le départ n’est pas donné depuis Lefkara mais à Lytrodonthas, village niché au pied de la montagne de Machairas réputé pour ses oliviers.

11h00 pile, le départ est donné au moment où les nuages font leur apparition. Nous repartons pour 5km de route à un rythme très soutenu, certains élites encore fatigués après l’étape d’hier lâchent très vite prise. Je finis par en faire autant après quelques minutes à faire le yoyo. Nous quittons le bitume pour continuer la montée sur une piste assez large. Alors que je roule sans passer de vitesse, ma chaine se bloque soudainement avec un bruit pas très rassurant : le galet supérieur du dérailleur vient d’être éjecté, le roulement aussi mais séparément. Le dérailleur se vrille au passage, ce qui ne m’empêche pas de repartir (bon dernier), avec seulement les 4eme et 5eme pignons disponibles.

Les 16 premiers kilomètres se font quasiment exclusivement sur piste, avec des montées et descentes assez faciles à négocier. C’était sans compter sur l’arrivée du premier single très ludique avec parfois une pente qui poussera les certains concurrents pas très à l’aise en descente (que je remonte peu à peu) à passer à pied. Nous grimpons ensuite une bosse de 100m de dénivelé avec certains passages à quasiment 20%, pas franchement plaisant en 34×32. La pluie ayant à nouveau fait son apparition avec des températures avoisinant les 8 degrés, certains concurrents subissent clairement les conditions.

Après une descente très sympa qui nous fait plonger 400mètres plus bas, il est temps d’attaquer la fameuse difficulté du jour : une montée longue de 17km qui nous amène jusqu’à quasiment 1200m d’altitude en partant de 400m. Les premiers kilomètres commencent timidement sur route, avant d’attaquer un magnifique single ascendant long de 6 kilomètres, un pur bonheur ! Les derniers km d’ascension se font à nouveau sur piste puis sur route en passant par le monastère de Profitis Elias et sa vue imprenable. Comme à son habitude, la course nous récompense après la plus grosse ascension du jour avec une sublime descente en monotrace. Parfois très cassante, la descente nous offre également des passages très fluides, joueurs et ludiques. Il faut toutefois rester très vigilant avec le terrain rendu glissant par les intempéries. Au pied de cette descente, un ravitaillement nous permet de refaire le plein d’énergie avant de conclure cette belle étape par 15 kilomètres de pistes en forêt, de petites descentes assez fun et traversées de ruisseaux histoire de finir complètement trempé.

A l’issue de l’étape, les 9 premiers coureurs sont arrivés en file indienne sans réellement se départager. C’est le Russe Timofei Ivanov qui remporte la victoire devant tchèque Jan Skarnitlz et le suisse Mathias Stinnerman. Au général, Jan Karnitiz conserve son maillot jaune, devant Wawak Barthomiej. David Nordemann récupère la troisième place au détriment de Cink Ondeij. Chez les femmes, malgré une jante cassée et un pneu crevé, Annika Langvad l’emporte 37 secondes devant Anna Van Der Breggen, et en profite pour lui récupérer le maillot de leader (a deux secondes près). L’Autrichienne Lisa Pasteiner complète le podium.

Pour les amateurs, l’aventure s’arrête ici. En revanche, les élites devront en découdre sur une quatrième journée au format XCO sur un circuit de 5,9km pour 210m de dénivelé a enchaîner 4 fois pour les hommes et 3 fois pour les femmes.

Voir aussi :
Cyprus Sunshine Cup 2019, jour 2
– Cyprus Sunshine Cup 2019, c’est parti !

> Autres événements : www.velochannel.com/Evénement
> Suivez VELOCHANNEL.COM sur Facebook, Instagram et Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.