Breck Epic, étape 3 + VIDEO

L’étape reine

Nous voici au troisième jour de course, qui est loin de s’apparenter à une balade de santé. L’étape reine qui nous attend s’annonce redoutable avec ses 63km et 2100m de dénivelé. Ces chiffres sont proches de ceux de la veille, mais deux passages à plus de 3600m risquent de corser la difficulté.

Par Thibaut Level – Photos : Breck Epic/Devon Balet Media

Après un bref échauffement il est temps de se placer sur la ligne de départ en essayant de ne pas se retrouver trop loin. Nous nous élançons sur la même route que la veille avec d’entrée de jeu un faux plat montant emmené tambour battant par les leaders. On attaque ensuite la même montée en sous-bois que la veille mais cette fois je sens que les jambes tournent mieux, je commence surement à m’acclimater (enfin !). Et c’est tant mieux, puisque la journée va être longue. Cette première montée se passe sans encombre, en alternant petites pistes rocailleuses, et singles jonchés de racines avec des pentes parfois très raides. Nous voilà au 13ème kilomètre, il est temps d’attaquer la première descente assez ludique et cassante, sans pour autant être difficile. Je gagne ici quelques places, comptant sur le fairplay des concurrents qui laissent très bien passer en descente.

Après un bref ravitaillement au km 15, nous attaquons une des deux grosses difficultés du jour : la montée de la «French Pass» qui nous fait grimper à 3670m. Dans un premier temps nous évoluons sur piste avec des pourcentages raisonnables, devenant de plus en plus raides jusqu’à un portage final nous offrant une vue magnifique sur les Rocky Mountains au prix d’un effort conséquent. Les jambes répondent encore correctement, je suis en compagnie de la française Laetitia Roux (multiple championne du monde de ski d’alpinisme) avant de basculer sur la descente. Et quelle descente, la «French Pass» commence d’entrée jeu par un névé que je passe tant bien que mal «tout en travers» alors que le vététiste me précédent fait littéralement demi-tour avant de se faire éjecter du vélo. Une portion très rapide nous attend sur un sentier alpin, dans lequel je lâche vraiment les freins, tout en restant vigilant face aux nombreuses pierres et ornières.

Au pied de cette magnifique descente un ravitaillement nous attend, je m’arrête brièvement pour ne pas perdre les places gagnées en descente. S’en suit une longue, très longue montée de 7km sur piste large qui nous fait à nouveau grimper jusqu’à 3600m. Ce n’est clairement pas ma tasse de thé, je prends alors mon mal en patience car je sais que la descente qui suit vaut vraiment le détour. La «Georgia Pass» est tout simplement exceptionnelle ! Sur le sommet, nous évoluons sur un singletrack en sous-bois très rapide, fun et parsemé de racines et caillasses en faibles proportions ce qui nous permet de lâcher les freins. Au fil des kilomètres, la descente devient de plus en plus cassante pour terminer sur un terrible Rock Garden qui finira d’achever nos bras et nos mains, dans lequel j’ai vu de nombreux concurrents s’arrêter à cours de force pour tenir le VTT.

Un dernier ravitaillement nous attend avant d’attaquer le final de l’étape : une dernière montée de 4km nous faisant remonter quasiment 300m de dénivelé, puis 20km à profil plat / descendant composés à nouveau par des singletracks très fun et joueurs, un vrai régal ! Je boucle l’étape après environ 4h30 d’effort, après une vraie étape de montagne à couper le souffle, toujours 12ème master30.

Keegan Senson l’emporte à nouveau chez les hommes, précédant Luis Mejia qui refait son apparition sur le podium, alors qu’il est 6ème au général. Russel Finsterwald complète le podium du jour, et conserve sa deuxième place au général devant Dory Nash. Chez les femmes, aucun changement dans le trio de tête avec une Katerina Nash indomptable, sa coéquipière Hannah Finchamp solide deuxième avec désormais 20 minutes d’avance sur Evelyn Dong.

Voilà la mi-course passée, pas question de se relâcher vu le profil des étapes à suivre, à commencer par la quatrième, 67km et environ 2000m de dénivelé qui nous attendent.

Voir aussi :
Breck Epic, étape 2 + VIDEO
Breck Epic 2019, c’est parti ! Etape 1 + VIDEO

> Autres événements : www.velochannel.com/Evénement
> Suivez VELOCHANNEL.COM sur Facebook, Instagram et Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.