ROC D’AZUR 2016 : Le Roc Trophy de Sébastien Carabin !

 

nwm-roc-azur-ligne-depart-absalon-carabin-marote-koretzky-tempier

Parmi les deux nouveaux formats de course proposés sur cette 33 éme édition du Roc d’Azur, le Roc Trophy a permis d’enchainer 4 jours de course dont les épreuves reines Roc Marathon et Roc d’Azur. 200 km et 5000 m de D+ cumulé, voilà de quoi rassasier les quelques 150 participants ayant « signé pour en ch… ! »

Photos : ASO / A. Vialatte

Parmi eux, nous avons bien sûr au sein de l’équipe VELOCHANNEL.COM Fred Ischard, toujours volontaire lorsqu’il s’agit de borner un max, et Sébastien Carabin, pilote belge bien connu des circuits nationaux (belge et français) et internationaux. Archi favori, il s’est offert la victoire finale avec en prime un podium scratch sur le mythique Roc d’Azur ! En conséquence, deux pilotes très bien placés pour parler de ce premier Roc Trophy de l’histoire du Roc d’Azur, Fred et Sébastien partagent ici leurs impressions.

PROGRAMME ROC TROPHY
1ère étape Jeudi : 23km – D+/- 350m – Parcours identique Roc Light
2ème étape Vendredi : 82km – D+/- 2260m – Support Roc Marathon
3ème étape Samedi : 42km – D+/- 750m – Parcours identique Roc d’Azur Juniors Hommes
4ème étape Dimanche : 56km – D+/- 1350m – Support Roc d’Azur

 

Quelques mots de Fred Ischard : « Chouette formule qui regroupe un cocktail de toutes les épreuves XC que l’on peut trouver sur l’événement avec des formats de course différents chaque jour permettant de contenter les crosseurs comme les marathoniens. La polyvalence et la gestion des efforts sont essentiels.

Les épreuves se déroulent le matin, ce qui permet de profiter à souhait de chaque après-midi que l’on peut partager entre repos, plage et salon. 

Gros avantage de cette formule Roc Trophy, l’assurance de partir en 1ère vague sur chaque épreuve, juste derrière les lignes élites dans un SAS prioritaire. C’est l’occasion de se confronter aux élites sur le Roc Marathon et le Roc d’Azur tout en disposant d’un classement spécifique challenge chaque jour, avec une cérémonie protocolaire et remise de maillots de leaders chaque jour. Le Prix d’inscription est intéressant au regard du nombre d’épreuves. »

nwm-roc-azur-2016-base-nature-frejus-departnwm-podium-roc-azur-2016-tempier-sarro-carabin

VELOCHANNEL.COM : Sébastien, premier Roc Trophy dans l’histoire du Roc d’Azur, que penses tu globalement de ce nouveau format ?
Sébastien Carabin : C’est un beau challenge vraiment sympa, une belle aventure avec le plaisir de relever un beau défi.

En ce qui te concerne, en as tu fait ton objectif prioritaire de fin de saison ?
Pas spécialement, en général je roule bien au Roc d’Azur et j’avais à cœur de réaliser une belle performance.

Comment as tu axé ta préparation pour ce Roc Trophy ?
J’ai fais quelques XC Marathons et quelques courses sur route, ce qui constituait une préparation idéale.

Quelles furent tes sensations durant ces 4 jours de course ? As tu coincé parfois ? Dur d’enchaîner les épreuves, notamment après le Roc Marathon ?
Très bonnes sensations sauf le samedi où j’avais mal aux jambes suite au Roc Marathon de la veille. Les bonnes sensations sont revenues le dimanche.

Troisième place sur le Roc d’Azur en clôture, c’est énorme ! Exploit, surprise, ou c’était un véritable objectif programmé ?
Plutôt incroyable, je n’y croyais pas moi-même. J’avais envie de faire un bon résultat mais je savais que ce serait compliqué avec trois jours de course dans les jambes. A ma grande surprise, j’ai retrouvé de bonnes jambes le dimanche et j’ai pu me bagarrer aux avant-postes.

Penses- tu que ce format Roc Trophy est à développer ? On te reverra l’an prochain ?
Oui c’est clair, c’est un super défi. Maintenant je pense que cela fait peur à certains bons coureurs qui préfèrent garder toute leur énergie pour les deux courses mythiques que sont le Roc Marathon et le Roc d’Azur. Cependant, j’ai prouvé que c’était possible de faire de bons résultats sur les deux. J’espère que cela incitera d’autres coureurs de mon niveau à prendre part à ce défi. Je pense que la solution serait de faire passer le Roc Trophy en course UCI S2 pour commencer, ce qui attirerait de bons coureurs.

Des choses à améliorer sur l’organisation de ce Roc Trophy ?
Pour le jeudi (Roc Light) et pour le samedi (Roc 40), ce serait bien de mettre le départ un peu plus tard, par exemple à 10h00, car les temps de course sont courts. Il faut toutefois bien veiller à ne pas tomber dans les bouchons avec des chevauchements d’épreuves. Cette fois, nous n’en avons pas eu et c’était très bien comme ça. Les tracés étaient variés, je n’ai pas eu l’impression de rouler sur les mêmes parcours alors que l’on évoluait dans le même massif. Concernant l’ordre d’enchainement des différentes épreuves, c’était parfait car le Roc Light n’est pas épuisant juste avant le Roc Marathon et le Roc 40, avec son parcours sans trop de dénivelé, permet de récupérer quelque peu avant le dimanche. En tout cas, bravo aux organisateurs et un tout grand merci d’avoir mis en place ce super défi !

Une seule féminine, Tanja Zakelj, qui boucle ce Roc Trophy à la 14éme position scratch. Top 5 hommes ci-dessous.

nwm-classement-roc-azur-trophy

Classement complet : www.rocazur.com/résultats 2016


Voir aussi :
– ROC D’AZUR 2016 : Le Roc Gravel vu de l’intérieur
– ROC TANDEM 2016, rencontre avec l’équipage vainqueur + BIKE CHECK

nwm-sportograf-aurelien-veyssier-cannondale-roc-gravel nwm-tandem-vainqueur-roc-azur-titane

> Autres articles Evénements : www.velochannel.com/Evénement
> Suivez VeloChannel sur Facebook et Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.