Essai

Premier test de la fourche MOTION

test-fourche-vtt-motion-roue-rar-even-pneu-hutchinson-taipan

Du rêve à la réalité 

Les voici enfin ces premières 50 fourches Motion, remises en main propre aux premiers bénéficiaires du « programme précurseurs » mis en place l’an passé lors de la présentation officielle de la marque sur le Roc d’Azur 2015. En cette fin septembre 2016, Motion a pour l’occasion convié la presse spécialisée pour découvrir sur le terrain en compagnie de 8 précurseurs les premiers bénéfices de cette suspension dite dynamique. Action !

C’est à l’occasion du Roc d’Azur 2015 que la marque française effectuait sa première apparition publique, voir MOTION, la marque française qui révolutionne la suspension ? Un prototype et une maquette proche du futur modèle de série étaient alors exposés pour présenter la technologie propre au produit. Intérêt premier, un système anti-plongée.

motion-fourches-precurseurs-logo
oderen-bramont-vtt-carbone-fourche-motion-roue-rar-even

Programme précurseurs

Sur cette production de 50 exemplaires, 30 sont destinés aux précurseurs, c’est à dire des pratiquants d’horizons divers ayant été séduits par le projet de cette Start Up française et bien décidés à tester longuement le produit tout en communiquant régulièrement leurs ressentis auprès de la marque. Une démarche particulière et peu habituelle de la part d’un concepteur mais qui s’explique par une volonté de développer des produits s’adressant à une clientèle large allant du randonneur au compétiteur averti, et ce dans diverses disciplines. Si Motion France maitrise l’ingénierie, la conception et l’industrialisation en s’appuyant sur de solides connaissances et une compréhension de la pratique (en étant tout simplement vététistes passionnés), la marque souhaite rester très ouverte d’esprit pour apprendre encore davantage et connaître très précisément les besoins des utilisateurs quel que soit leur niveau et leur façon de piloter. Le choix d’un programme de développement axé autour de remontées infos produits venant de pratiquants réguliers et non de purs pilotes pros permet ainsi de se positionner dans des conditions d’utilisation réelles et variées et non de s’orienter vers un produit trop exclusif dans son comportement. Exemple concret à l’issue de notre sortie de 2 heures de roulage en forêt de Fontainebleau, quelle(s) valeur(s) de SAG choisir pour ne pas se positionner dans un comportement trop en désaccord les habitudes de chacun (même si celles-ci peuvent être revues).

fourches-vtt-motion-trail-proto

Ces 50 premières fourches ne sont donc ni la version finale ni une pré-série plus ou moins prototype. Matthieu Alfano, CEO et responsable de la partie Engineering préfère parler de version « hybride » avec un châssis prêt à l’emploi correspondant à l’aboutissement d’un premier projet. Un produit fini, en petite série, permettant de proposer une base de travail évolutive.

Premières impressions

Si l’équipe Motion s’est empressée de monter les premières fourches quelques heures avant le départ des 24 heures de Cergy (le dernier week-end d’aout 2016) pour un premier test grandeur nature, c’est en cette fin septembre que l’on a pu vivre le grand jour avec une mise en route officielle permettant donc aux précurseurs et journalistes de réaliser un premier galop d’essai sur un terrain suffisamment adapté pour mettre en valeur les caractéristiques intrinsèques de cette fourche bien atypique.

motion-cavalerie-effigear

La première partie de l’après-midi fut consacrée au montage, relativement aisé même s’il s’avère différent d’une fourche classique en raison du positionnement – à la place du traditionnel capot de potence – des molettes de réglage et blocage de la cartouche hydraulique logée dans le pivot. Pas bien compliqué cependant, Motion livrant la fourche avec le pivot coupé à la bonne hauteur et fileté intérieurement en son sommet. Un bouchon de compression à visser puis on place manuellement la commande à double mollette dont on assure le maintien avec une petite vis Allen. Sur la photo ci-dessous, le vélo de démonstration ne dispose pas d’un pivot dimensionné à la bonne longueur ce qui explique la présence (pas très jolie) des entretoises vertes.

motion-molette-ajustement-blocage

La molette verte permet d’ajuster le freinage hydraulique tandis que la noire commande le blocage (pas total) pour les parties très roulantes. A noter que moins d’un quart de tour suffit pour verrouiller tandis qu’il suffit juste d’appuyer dessus pour débloquer. Simple et efficace.

essai-oderen-bramont-motion-trail-rar-even

Un premier constat avant même les premiers tours de roue, c’est quelque peu imposant et c’est lourd. 2,8 kg tout de même, installé sur un hardtail XC le plombage de l’avant se ressent immédiatement lorsque l’on soulève le vélo. Inutile de s’étendre là-dessus car la fourche de série sera au minimum 1 kilo plus légère. On a juste constaté avec une certaine surprise que ce surpoids ne fut pas pénalisant sur les parties ludiques et rapides ni sur le roulant. Il faut cependant pousser un peu plus sur le guidon lorsque l’on rentre dans des secteurs bien techniques où il est par exemple nécessaire de passer d’un rocher à un autre et ainsi éviter de planter la roue entre-deux. La version définitive devrait se montrer en conséquence très vive.

essai-fourche-motion-articulations
motion-articulation-haute

Pour le reste, le système anti-plongée fait réellement son travail, c’est plutôt une bonne nouvelle, l’époque « bricolage » des années 90 est définitivement révolue ! C’est surtout sur les parties rapides et finalement peu accidentées où l’on va pouvoir rentrer fort en courbe que l’on exploite cette particularité avec un vélo qui reste plus stable et contrôlable au freinage. Dans le défoncé, freinage ou pas freinage, la fourche fait son boulot en travaillant dans le débattement. Le bénéfice de l’anti-plongée est bien moins important mais on perçoit toujours un avantage dès lors que l’on utilise le frein avant qui ne vient pas dégrader l’amorti. Simplement, dans le technique l’usage du frein se faisant plus généralement de manière saccadée avec de multiples activations très brèves et une position de fourche qui est déjà bien dans le débattement, l’effet est moins caractérisé. Mais c’est ici qu’intervient également la notion de réglage du SAG évoquée en début d’article. Quel ratio débattements positif/négatif donner pour conserver une bonne assiette et un débattement disponible en toutes circonstances ? Faut il nécessairement faire varier cette valeur en fonction du parcours ou de l’état de forme du jour ? Le programme précurseurs est là pour apporter des réponses…

test-fourche-motion-verticale-lame-carbone test-fourche-motion-verticale

Un dernier mot sur l’amortissement, en particulier le travail des lames carbone qui n’a absolument rien à voir avec une Lauf bien plus ferme – voir : Essai Lauf Trail Racer 29. On retrouve la sensibilité que l’on avait relevé lors d’un premier roulage avec le prototype – voir : Fourche Motion, test du prototype ! – et c’est un bonheur à rouler ! Haute sensibilité mais cependant un pompage en danseuse non excessif, ce qui n’est pas le cas de nombreuses fourches du marché. Une bonne chose même si l’utilisation du (quasi) blocage reste utile et nécessaire sur des grimpettes bien roulantes. Courbe de progressivité classique en fin de course avec une fermeté exponentielle.

motion-lames-carbone

Le futur

Le modèle définitif arrivera début 2017, aucune production supplémentaire du produit actuel présenté ici n’est prévue. L’idée initiale de proposer deux modèles XC et Gravity n’est pas retenue, on aura donc une fourche Motion Trail déclinée en 27.5 et 29 pouces. L’allure globale s’approchera davantage de la première maquette 2015 avec des lames venant épouser les fourreaux creusés, pas plus mal visuellement. Les jambages seront entièrement en carbone (contre carbone et alu sur la série « précurseurs »). Le réglage du SAG s’effectuera via les molettes placées en bas (et non plus des tiges filetées nécessitant de démonter leur embout). L’ajustement du débattement se fera en fonction du choix des petites biellettes que l’on distingue au sommet des lames et qui assurent la jonction avec la partie haute articulée. Le choix des lames sera moins important (12 actuellement) car ce n’est tout simplement pas une nécessité.

nwm-fourche-motion-trail-140-2017 nwm-fourche-motion-trail-140

Le Routing de la durite de frein sera en interne ou pas, un point qui reste à être déterminé ; précurseurs, la parole est à vous !
Les points de pivot seront montés sur bagues composite. C’est déjà le cas sur les 50 exemplaires  produits mais uniquement sur la partie avant, le bras arrière de renvoi étant sur des bushing plus classiques qui restent synonyme de contrôle et remplacement éventuel, comme un roulement, le risque de prise de jeu étant réel. Les bagues composite sont des composants utilisés notamment dans la construction de sous-marins. Motion annonce une fiabilité à toute épreuve, zéro entretien en raison de l’usure inexistante et le montage de pivots à rattrapage automatique du jeu pour parfaire l’ensemble. Des technologies qui pourraient trouver leur application dans le VTT depuis un bail, étonnamment non retenues par les fabricants de vélos tous suspendus.

nwm-motion-trail-140-vue-arriere nwm-motion-trail-140-vue-avant

La fabrication et l’assemblage seront à 100% réalisés en France, une nécessité pour contrôler ces produits à tous les stades de la production.
Motion envisage également de sortir plus tard une fourche typée Gravity, technologie identique mais appliquée aux gros débattements et aux besoins des pilotes de DH et Enduro agressif. Dans la même idée, une fourche purement XC très légère est à l’étude…

La première date à retenir : Jeudi 6 octobre 2016 – 17h00 avec le lancement de la campagne de financement participatif Kickstarter permettant aux futurs acquéreurs d’obtenir une fourche à prix très avantageux de l’ordre de -50% pour les plus rapides. Motion indique que le prix public sera supérieur ou égal à 2500 Euros.

motion-france-engineering-campagne-financement-participatif-kickstarter


Voir aussi :
 
MOTION, la marque française qui révolutionne la suspension ?
 Fourche MOTION, test du prototype

Contact : www.motion-france.fr


> Autres essais : www.velochannel.com/Essais
> Suivez VeloChannel sur Facebook et Twitter

Votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *