Lozérienne VTT, un rallye pas comme les autres + vidéo

Lozerienne_LVO_2Lozerienne_VTT_4

En ce week-end du 19, 20 et 21 juin 2015 s’est déroulée la 4e édition de la Lozérienne VTT. Une épreuve organisée par Ludovic Valentin et toute son équipe LVO (qui organise également la célébrissime Transmaurienne VTT) devenue maintenant une épreuve incontournable du calendrier français. Certes, on recense bon nombre de courses à cette période de l’année mais cette Lozerienne VTT se distingue par son concept de course original. En effet, trois jours de course à travers les fantastiques paysages de la Lozère qui recèle bien des trésors sous un format rallye VTT X-Country. Le principe est simple, des secteurs chronos entrecoupés de liaisons, le classement s’effectuant par addition des temps sur ces parties chronométrées. Au programme, pas moins de 120 kilomètres et 3245 mètres de dénivelé positif sur le week-end. Bienvenue sur cette belle escapade à travers le Gevaudan !

Texte : Fred Ischard – Photos : LVO et Fred Ischard

Prologue : « soirée spectaculaire au coeur de la petite Venise lozérienne »

C’est dans le très charmant village de la Canourgue, tout près des rives du Lot, au pied du massif de l’Aubrac que se sont donnés rendez-vous les 115 compétiteurs et 70 randonneurs pour un prologue très intensif et dynamique. Une boucle très courte de 2 kms en contre-la-montre sur un parcours semi-urbain avec d’entrée de jeu une belle côte à gravir suivie d’une rapide descente puis d’un spectaculaire tracé dans les ruelles du village avec passages sous des proches, escaliers et traversée de cours d’eau. En somme, un effort très violent et une montée d’adrénaline maximale sur un circuit exploitant parfaitement tout ce que peux offrir cette cité lozerienne.
Le spectacle aura été amplifié cette année par une innovation, des départs par vague de 3 coureurs toutes les 30 secondes, une pause de 30 minutes pour un reclassement et c’est reparti pour un second tour, le classement de ce prologue étant réalisé par addition des deux passages. Bref, un effort doublement explosif et une ambiance folle dans ce village. Au final, c’est le mauriennais Florent Pelizzari qui s’empare du maillot vert de leader devant le jeune laissagais Thibaut Soutade qui lui s’empare du maillot bleu de leader chez les espoirs.

Jour 1 : « A la découverte des gorges du Tarn et des Grands Causses »

Les choses sérieuses commencent au lendemain de ce spectaculaire prologue. Direction le Massegros, un petit village situé sur un plateau non loin de Millau. Au programme du jour, 3 secteurs chronométrés et 3 liaisons pour un total de 70 kms et 2000 m de dénivelé.

Cette journée débute par une magnifique liaison de 20 kms surplombant les gorges du Tarn. Il règne une excellente ambiance entre coureurs et randonneurs, ce concept d’épreuve permet vraiment de partager de très bons moments entre potes sur les liaisons puis de tout donner et s’exprimer sur les secteurs chronométrés.

Le point d’orgue de cette liaison sera ce passage au « Point Sublime » et son vertigineux panorama sur les impressionnantes gorges du Tarn. Premier secteur chrono du jour : 10 kms et 350 m de dénivelé positif par vague de six coureurs en fonction du classement réalisé la veille. Ce parcours s’avérera très complet avec d’entrée une belle montée roulante mais sélective, suivra une descente technique pour plonger sur le Tarn, un passage au château de la Caze, passage à gué les pieds dans l’eau pour franchir le Tarn et enfin un sentier technique et physique surplombant les gorges pour boucler cette magnifique section à St Chely du Tarn. C’est un vrai régal que d’arpenter ces sentiers le long de ces impressionnantes falaises. En tête de course, la lutte s’annonce très chaude entre Florent Pelizzari et Thibaut Soutade qui réalisent à nouveau quasiment le même chrono.

Lozerienne_VTT_2

On poursuit par une liaison sur un GR et un agréable portage pour rejoindre le village de Ste Enimie pour le traditionnel pique-nique au bord du Tarn prévu par l’organisation qui fait également partie du charme de cette Lozerienne VTT.

C’est reparti, il faut maintenant quitter les gorges du Tarn et cette fois ci, c’est un secteur chrono en montée qui attend les coureurs, une course de côté longue de 7 kms pour gravir ces 500 m de dénivelé positif et parvenir au sommet des plateaux du Causse de Sauveterre. Une ascension difficile empruntant piste, route face au vent et franchissements techniques sur un chemin jonché de blocs de pierres. Il faut donc faire parler le physique sur cette section.

Au sommet dans le petit village de Champerboux, chacun prend le temps de récupérer avant de redescendre au village de Chanac dans la vallée du Lot pour effectuer la dernière section chronométrée du jour : 20 kms et 650 m de dénivelé, un long chrono au coeur du Gevaudan. Chacun profite donc du copieux ravitaillement mis en place par l’organisation, un goûter qui semble le bienvenu avant de s’élancer à l’assaut de ce dernier chrono. Tout d’abord une ascension progressive de 8 kms puis une fois le sommet du col franchi, le parcours devient globalement roulant mais avec un relief accidenté, en atteste cette terrible montée à l’entrée du village de Montrodat. Pour terminer la journée, une ultime boucle autour du village avec quelques très jolis passages techniques. C’est donc tout près de Marvejols à Montrodat que cette riche journée de course se termine. Florent Pelizzari aura fait parler sa puissance lors de l’après-midi en s’imposant sur les deux chronos et en confortant son statut de leader. Par contre, la lutte entre les lozeriens Julien Saussac, Robin Defever et Maxime Brajon face au laissagais Thibaut Soutade restera indécise jusqu’au terme de l’épreuve.

Jour 2 : « Un peu de hauteur sur la Margeride »

Dernière journée de course sur la Lozerienne VTT qui va pour l’occasion sillonner les hauts plateaux de la Margeride. Au menu du jour, une cinquantaine de kilomètres au départ de Rieutort-de-Randon et trois secteurs chronométrés répartis sur le parcours. La journée débute par une nouvelle course de côte longue de 10 kms pour atteindre le sommet du signal de Fortunio (un des points culminant de la région). L’ascension est plutôt régulière et agréable en empruntant de belles pistes où chacun s’exprime au mieux après un départ groupé en mass-start. Au sommet, vue imprenable sur toute la Margeride et le lac de Charpal, nous sommes tout de même à 1500 m d’altitude. La liaison suivante est très sympa sur un single à travers tourbières et sapinières pour rejoindre ce fameux lac de Charpal.

Lozerienne_VTT_5

C’est donc parti pour le tour du plan d’eau en mode chronométré, une section très rapide longue de 8 kms, c’est tout plat mais très ludique sur des singles en forêt, des racines, des pontons en bois, des petits sauts… De nouveau un violent effort mais sans grosses difficultés donc chacun peut profiter à sa guise dans un décor très nature au coeur d’une forêt de sapins.

Une dernière liaison sur les plateaux de la Margeride et voici déjà le dernier secteur chrono de cette Lozerienne VTT qui se profile et qui va permettre de redescendre progressivement vers la capitale de la Lozère, Mende et sa cathédrale. Cette section chronométrée longue de 18 kms ne sera pas très difficile mais réservera tout de même quelques surprises avec des franchissements de blocs rocheux en descente, de jolies traces en forêt et une dernière montée sévère avant de se laisser glisser vers l’arrivée jugée à Mende.

Lozerienne_VTT_1

Sans surprise, c’est Florent Pelizzari qui remporte l’épreuve devant les deux lozeriens Maxime Brajon et Robin Defever. En terminant 4e, le laissagais Thibaut Soutade remporte la catégorie Espoir. Chez les Dames, c’est la championne régionale Centre Carole Esteves qui aura dominé cette épreuve et remportera le maillot rose. En terminant courageusement l’épreuve, le jeune Theo Surbled remporte la catégorie Junior. Enfin chez les Master 40, la régularité de l’auvergnat Christophe Pourrat paiera, il remporte cette catégorie, le maillot rouge et s’imisce dans le top 10 du classement général.

Lozerienne_LVO_1

Au final, c’est de nouveau une très grande réussite sur cette épreuve menée de main de maître par toute l’équipe LVO, une épreuve où il règne une convivialité permanente, un parcours varié accessible à tous qui permet de partir à la découverte d’une région très riche et un concept original que l’on ne retrouve pas sur d’autres épreuves.

Lozerienne_VTT_3

En 2016, ce sera le 5e anniversaire de cette Lozerienne VTT et nul doute qu’elle y réservera de nouvelles surprises. A vous de venir découvrir cette région et cette épreuve très atypique. Rendez-vous en juin 2016 et n’hésitez pas à consulter le site www.lozerienne.com pour retrouver toutes les infos, les vidéos résumant chaque journée et les résultats complets.

En attendant, prochaine organisation LVO du 5 au 9 août avec la Transmaurienne-Vanoise et son nouveau tracé que nous avons reconnu, voir notre article www.velochannel.com/Reconnaissance Transmaurienne Vanoise 2015.

> Autres articles Evénements : www.velochannel.com/Evénement
> Suivez VeloChannel sur Facebook et Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.