Essai eBike Haibike XDuro FatSix

Haibike_Fat_Six_eBike_Profil_1

Bluffant !

Après l’essai du Bulls Monster E, on s’intéresse cette fois au Haibike XDuro FatSix , un Fat à assistance électrique Bosh bien sportif, conçu et équipé pour rouler vite et fort !

Nous avions déjà pu voir à l’oeuvre cette machine lors d’une récente présentation presse Lauf, en Islande pour essayer la fourche Lauf Carbonara, images ci-dessous et lien vers article par ici.

Haibike_Lauf_islande_Fat_Six

Cette fois, c’est un FatSix équipé de sa RockShox Bluto d’origine qui nous intéresse. Notre modèle d’essai bénéficie de quelques modifications personnelles, réalisées par et pour Lionel du magasin Culture Vélo Dammarie les Lys – voir fiche technique complète en fin d’article. Une tige de selle télescopique et un cintre plus large notamment, le caractère de la machine est conservé, les capacités optimisées.

Haibike_Fat_Six_freins_Shimano_Deore_XT_cintre_RenthalHaibike_Fat_Six_Profil_3

Haibike s’intéresse depuis quelques années au marché du eBike, la marque allemande ne fut pas la première à se lancer dans le domaine du VAE mais elle est arrivée par la grande porte avec des produits aboutis et une gamme qui ne cesse de s’élargir au fil des années, offrant des produits pertinents et conçus avec une rigueur germanique. On peut affirmer que le constructeur allemand fait incontestablement partie des références du milieu.

Parmi les nombreux modèles de la gamme XDuro, c’est à dire les eBike montés avec une assistance Bosh (la gamme SDuro plus économique utilise quant à elle des motorisations Yamaha, voir www.velochannel.com/Haibike 2015 : SDURO-14 eBikes) on trouve un Fat semi-rigide monté en Shimano Deore XT, freins compris et équipée d’une proue RockShox Bluto (sur laquelle des protections ont ici été ajoutées).

Fourche_RockShox_Bluto

Voilà de bien belles références pour un produit qui se destine à une utilisation sportive, on ajoute à cela une géométrie accordée, angle de direction de 69° et un top tube plutôt court qui compense pour conserver un empattement pas trop important, ce dernier étant plus long que la normale en raison des bases longues de 500 mm qui permettent d’intégrer la motorisation.

Haibike_Fat_Six_Geo Haibike_Fat_Six_Geo_2

Aluminium 6061 hydroformé pour la construction de ce hardtail, les soudures sont propres et régulières, simple ou à double passe selon les zones, les parties basses reliées à la boite de pédalier + moteur étant soumises aux plus fortes contraintes n’étant pas en double passe pour maximiser la fiabilité. Du classique.

Haibike_aluminium_hydroformed Xduro_Bosh_Haibike_Fat_soudure

Dégagement du pneu important, on peut monter toutes les largeurs de pneumatiques Fat disponibles sur le marché.

Haibike_Xduro_Fat_Six_haubans_pneu

Passage câblerie/gaine/durite en interne pour le triangle avant, externe pour l’arrière. Accés facilité avec des ouvertures démontables aux niveaux des passages.

Haibike_passage_cablerie

Coloris camouflage, une machine idéale pour l’ONF et leurs amis chasseurs !

Haibike_camouflage

Bosh Performance Line + Nyon

Parmi les 3 motorisations proposées par la firme allemande, le Performance Line est le plus approprié pour une utilisation sportive en VTT.
Bosh_komodo
3 capteurs pour définir l’assistance à appliquer avec un temps de réaction le plus bref possible, 5 modes, Off (sans aucune assistance donc), Eco, Excursion, Sport, Turbo qui permettent d’obtenir 50 à 275% de puissance supplémentaire à celle procurée par le vététiste.
Bosh_Nyon_console_3 Bosh_Nyon_console_2 Bosh_Nyon_console_1
Doté d’un écran plus large que la console Intuvia, l’ordinateur de bord Nyon est aussi plus complet. Un menu riche, customisable et de l’interconectivité avec smartphones et ordinateurs.

On ne va pas rentrer davantage dans les détails de cette motorisation électrique Bosh et se pencher sur chaque fonction de la planche de bord, place aux essais terrain !

parfait équilibre 

Un week-end seulement pour rouler cette machine imposante. C’est peu mais ça permet tout de même de se faire un avis précis, grâce à des boucles tests connues et offrant de vraies traces VTT. Pas de montagne mais des singles ludiques, des racines, de la pavasse, de la terre meuble ou tassée, du sable, de bonnes grimpettes avec de l’adhérence parfois précaire et la même chose en redescendant ! 2 testeurs, bien habitués aux Fat, un peu moins aux eBike.

Haibike_Xduro_ebike_fatsix

Autant le dire toute de suite, nous avons été surpris et très impressionnés par les performances de l’engin. Non pas en raison de son assistance électrique mais bien par le comportement général de la machine en toutes situations. Si la puissance fournie par le moteur est parfois un peu brusque sur des eBikes classiques, ici ça passe en douceur grâce en partie aux pneus Fat de 4 pouces de large. En douceur mais pas mou pour autant, ça pousse réellement fort, sur le mode Turbo bien sûr mais aussi sur les 3 autres degrés d’assistance où le vélo se montre toujours «vivant». Quelque soit le mode choisi, la motorisation enlève le côté pataud que peut avoir un Fat face à un VTT classique à pneus étroits. Et il faut encore pédaler et faire travailler le cardio, ce n’est pas une moto électrique ! Ca monte vite, il faut piloter pour contrer parfois l’effet d’une roue arrière qui patine un poil sur des chemins bien chaotiques. On trouve toujours facilement du grip, avantage indéniable du Fat.

Plus surprenant à l’attaque de sentiers plats et tortueux, tout comme les descentes où le XDuro FatSix s’est montré très à l’aise. Incroyablement maniable (même si nous avions rallongé la potence à 100 mm en ôtant la très courte d’origine) et joueur malgré le poids. L’équilibre est très bon, la stabilité également (long empattement + gros pneus + RockShox Bluto, ça aide !), ça se pilote comme un jouet. On entre en courbe à bloc, on contrôle avec du freinage viril, ça passe facile. Appel/contre-appel, contre-braquages, prise d’angle, on se demande où sont les limites, ce Haibike est d’une agilité surprenante. Les Schwalbe Jumbo Jim aident en ce sens, très progressifs dans le décrochage, pas de risque de perdre brusquement le grip. Ils sont par contre fragiles, la gomme s’use rapidement et il est facile de les déchirer. On pourra opter pour une monte pneumatique plus solide et même plus large tant le FatSix dispose de potentiel, les 4 pouces d’origine nous ont presque parus trop étroits tant nous abordions chaque descende ou chaque portion technique en confiance. Ce Fat va très très vite et se montre très sécurisant, mais on sent que l’on peut aller au delà ! On retrouve certaines sensations que l’on peut avoir sur un vélo de Trail tout-suspendu actuel avec du dynamisme et un gros pouvoir de franchissement. Mais ce hardtail Fat permet dans certains cas d’aborder les difficultés avec encore moins d’appréhension.

Haibike_FatSix_profil_mur_pierre

Le XDuro FatSix est un très bel exemple de l’application d’une transmission à assistance électrique sur un vélo. L’ensemble se montre homogène, fonctionnant parfaitement de pair. Ces quelques dizaines de kilomètres à sont bord nous ont bluffé, on a là une machine bien née et sérieusement étudiée pour ouvrir de nouvelles perspectives à son utilisateur. Le choix de tailles ( 3 uniquement) couvre un large panel de vététistes, les plus petits (moins d’1m65) tous comme les plus grands (plus d’1m90) pourront par contre ne pas trouver une position idéale.

FICHE TECHNIQUE HAIBIKE XDURO FATSIX
Haibike_Fat_Six_Profil_2
Cadre : Aluminium 6061 hydroformé
Fourche : RockShox Bluto 100 mm
Motorisation : centrale Bosh Performance Line 36 Volts/250 Watts
Batterie : Bosh Lithium-Ion 400 Wh
Unité de contrôle : Bosh Nyon
Dérailleur : Shimano Deore XT
Manette : 
Shimano Deore XT
Cassette : Sram PG1030 11/36 dents
Chaîne : Shimano HG54
Pédalier : XDuro
Freins : Shimano Deore XT disques 180 mm
Roues : moyeux Formula 150×15 et 197×12 mm, jantes AlexRims Blizzerk Pro
Pneus : Schwalbe Jumbo Jim TLR 26 x 4.00
Cintre : Renthal FatBar 780 x 10 mm (modif Culture Vélo)
Grips : ESI Chunky (modif Culture Vélo)
Tige de selle : KS Lev DX (modif Culture Vélo)
Selle : Bontrager Affinity RL (modif Culture Vélo)
Poids : 23,2 kg dans cette configuration en taille 50
3 tailles : 42, 46 et 50 cm
Prix public : 4499 € (hors modifications Culture Vélo Dammarie)

XDuro FatSix Millésime 2016

Si la gamme XDuro comporte en 2015 un seul et unique FatSix, on trouve en 2016 deux modèles avec tout d’abord le FatSix RX équivalent au FatSix 2015 (photos comparatives ci-dessous). Principales évolutions, le groupe Shimano Deore XT passant du 10 au 11 vitesses (cassette 11/36 passant en 11/42), un support moteur revu pour une meilleure intégration – surtout visuelle – du moteur et de la batterie, ainsi que moins d’exposition aux chocs avec un positionnement en diagonal. La batterie passe de 400 à 500 Wh. Un second modèle plus économique FatSix RC voit le jour, fourche RST, transmission Shimano Deore/SLX, freins Tektro.

Haibike XDuro FatSix 2015
Haibike_Fat_Six_Xduro_eBike_VTT

Haibike XDuro FatSix RX 2016
Haibike_Fat_Six_RX_2016

Voir aussi : Essai eBike Haibike XDuro Race

> Autres essais : www.velochannel.com/Essais
> Suivez VeloChannel sur Facebook et Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.