Haute Route Stelvio, J-2 !

227km et 8649m de D+, voilà le menu de cette fin de semaine – 8, 9 et 10 juin 2018 – pour les participants de la Haute Route Stelvio, nouvelle épreuve du calendrier Haute Route qui poursuit sur sa lancée 2017 en proposant cette année encore des formats plus courts – 3 jours en l’occurrence – que les épreuves Haute Route plus traditionnelles.

Par David Polveroni

On ne présente plus David Polveroni, spécialiste de la discipline, qui sera au coeur de l’épreuve pour vous faire découvrir cette nouvelle Haute Route tracée autour de l’un des cols les plus redoutés des cyclistes du monde entier, un monument nommé Stelvio… 3 étapes sur lesquelles les coureurs devront notamment affronter l’Umbrail Pass, le Mortirolo, Passo Gavia et Passo Stelvio.

Un peu plus d’un an après mon accident, j’ai décidé de reprendre les cyclosportives par la Haute Route Stelvio. Pas le plus facile pour une reprise mais ce nouveau format me plait bien et coïncide avec ce que je recherche en ce moment. Malgré un déficit musculaire toujours bien présent, je me suis fixé ce petit challenge de finir en prenant du plaisir et avoir un minimum de sensations sans piocher et continuer à me préparer pour les échéances futures. Du dénivelé et des cols que je ne connais que de nom et qui m’ont toujours fait rêver… Cette épreuve est parfaite pour moi.

La Haute Route Stelvio se déroule dans les Dolomites en Italie, sur 3 jours donc du vendredi 8 Juin au dimanche 10 juin 2018, avec toujours le même lieu de départ et d’arrivée, Bormio, ce qui simplifie beaucoup la logistique par rapport à une Haute Route 7 jours. Pour la première étape qui aura lieu ce vendredi, nous escaladerons une première fois le Stelvio jusqu’à l’Umbrail Pass, une montée qui emprunte les 18 premiers kilomètres du Stelvio avec une pente moyenne de 7,2%, pour arriver à 2501m d’altitude. Descente en Suisse avant de remonter mais cette fois ci par la montée mythique de 24km et 1800m de dénivelé du Stelvio par Trafoi. C’est à 2757m au terme d’une étape de 84km et 3300m de dénivelé que sera jugée l’arrivée. 


Vous pourrez suivre chaque soir sur VELOCHANNEL.COM un petit compte-rendu avec mon ressenti sur l’étape du jour, on évoquera également mes choix en termes de matériel utilisé. A ce sujet, j’utiliserai pour cette épreuve mon vélo habituel à savoir le Canyon Aeroad CF SLX équipé en Shimano Dura-Ace Di2 R9150.
Les roues seront soit des Shimano Dura-Ace C24, soit des C40 selon l’étape, toujours chaussées de boyaux Continental Force Comp, qui pour moi allient le meilleur compromis rendement/résistance/tenue de route. Concernant les braquets, j’y reviendrai étape par étape car il parait que l’on va grimper des trucs durs !

Infos : www.hauteroute.org/fr

> Autres événements : www.velochannel.com/Evénement
> Suivez VeloChannel sur Facebook, Instagram et Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.