GobeeBike arrête les frais

Gobee.bike cesse toute location de vélos «Free Floating» en France et dans plusieurs autres villes européennes. 

Photo : Charles Platiau/Reuters 

Quelques mois auront suffi pour la société de vélos en libre service Gobee.bike pour se faire une raison, la France et l’Europe ne sont pas des lieux compatibles avec ce système de vélos en libre service sans borne de rattachement.
La société chinoise, créée par le français Raphaël Cohen, fut la première à proposer ce nouveau service de vélos en libre service, tout d’abord à Hong Kong avant de déployer des flottes de vélos importantes dans plusieurs villes françaises et européennes : Hong Kong au printemps 2017 puis Lille, Paris, Reims, Lyon, Bruxelles entre octobre et décembre 2017, ainsi que l’Italie.
Si ce système rencontre un énorme succès en Chine, il n’en est pas de même en Europe où Gobee.bike vient d’annoncer ce samedi 24 février son retrait définitif du marché français, seul pays où la start up chinoise opérait encore à ce jour. Après s’être retiré de Reims, Lille, Bruxelles et l’Italie en janvier, Lyon début février, Gobee.bike arrête les frais à Paris également. La raison, vol et vandalisme en chaîne ne permettant plus d’opérer en Europe, premier exemple concret avec Reims qui avait vu sa flotte de 400 vélos quasiment morte en un mois avec 380 vélos rendus inutilisables ! A l’échelle nationale, 3200 vélos dégradés, 1000 vélos volés, 280 dépôts de plainte…

Gobee.bike explique : «Des actes de vols, recels de vol et de détériorations n’ont fait que s’amplifier, devenant le nouveau passe-temps d’individus, le plus souvent mineurs, encouragés par des contenus largement diffusés et partagés sur les réseaux sociaux. Aujourd’hui, cette situation critique ne nous permet pas de poursuivre notre activité et nous sommes donc contraints de mettre fin à notre service au niveau national ».

Le crédits utilisateur seront remboursés sous 10 jours ouvrés. On attend de voir quelles seront les dispositions des autres acteurs du marché, Ofo et OBike notamment.

> Autres infos Urbain : www.velochannel.com/Urbain
> Suivez VeloChannel sur Facebook, Instagram et Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.