ETNA MARATHON TOUR 2018, ÉTAPE 2 + VIDEO

Etna Marathon Tour 2018, jour 3 : étape 2

Cette fois, pas d’étape en ligne pour cette 3e journée de course en Sicile mais une boucle de 46 kilomètres cumulant 1300 mètres de dénivelé à parcourir, une étape un peu plus facile avant les deux dernières journées qui promettent d’être corsées.

Par Fred Ischard – Photo : Etna Marathon Tour

En guise d’échauffement en cette matinée du jeudi, on a une petite liaison à effectuer, 3 kilomètres de descente pour rejoindre le parc naturel qui a accueilli l’arrivée de l’étape de la veille d’où sera également donné le départ du jour.
Il est 9 heures, c’est parti pour cette 2e étape, on commence par une montée assez courte sur un chemin assez étroit qui sillonne à travers les coulées de lave. Il est donc nécessaire comme la veille de bien se placer dès le départ afin de ne pas être gêné d’autant que la descente qui suit pas très longue non plus n’est guère très large en entrant dans la pinède. Ca joue un peu des coudes mais voici déjà la première grosse difficulté du jour, une montée de 6 kilomètres et 400 mètres de dénivelé à gravir. La première partie d’ascension dans la forêt sera très sélective sur un chemin peu roulant avec toujours ces maudites pommes de pin et ces murs à gravir, la seconde partie devenant plus roulante mais exposée à un vent défavorable pour atteindre le sommet à 1900 mètres d’altitude.

C’est maintenant parti pour 15 kilomètres de descente avec pour commencer un joli single technique en pleine coulée de lave durant un kilomètre avant de dévaler un toboggan géant à très vive allure en se méfiant toujours de ces virages fuyants très piégeux dont on commence à prendre la mesure ; plus on descend vite, mieux ça passe ! Nous voici 900 mètres plus bas et il va falloir tout remonter, 13 kilomètres d’ascension nous attendent mais qui sembleront agréable sur une piste roulante qui serpente à travers la pinède. Le troisième et dernier ravito du jour marque le sommet de la principale difficulté du jour. Ce n’est pas terminé pour autant, on redescend par un joli chemin sur un matelas de pommes de pin et l’on retrouve le pied de la première difficulté du jour, ce chemin bien raide sur deux kilomètres que l’on va devoir gravir une seconde fois mais une fois sortis de la forêt, la montée se poursuit par le final de l’étape de la veille, à savoir un replat et une petite montée sur route pour retrouver l’arrivée dans le parc naturel que l’on visite depuis la veille.

Décidément en pleine forme depuis leur soucis du prologue, le duo Andrea Priviterra/Paolo Alberati remporte une seconde étape consécutive au sprint face aux leaders de l’épreuve Franco Casella/Manuel Ficorilli du team New Bike 2008 qui s’inclinent à nouveau sur cette étape mais conservent leur maillot de leader avec 4 minutes d’avance sur la seconde équipe New Bike 2008 de Federico Priante et Matteo Piacentini ayant chuté lors de la première descente du jour, mais qui sont parvenus à remonter à la 3e place de cette seconde étape pour conserver leur 2e place au classement général avec 3 minutes 30 d’avance sur les vainqueurs du jour. En catégorie mixte, domination constante du duo Naima Diesner/Giuseppe Pellegrino du team FRM alors qu’en catégorie Master, c’est le duo Luca Bergamini/Gianni Fazio du team Btwin Italie qui remporte cette étape et creuse l’écart sur ses poursuivants.

Vendredi, on entame la seconde moitié de l’épreuve. Au programme de cette 3e étape, 68 kilomètres et 1800 mètres de dénivelé pour se rendre à nouveau au nord du volcan Etna au cœur du village de Floresta.

Voir aussi :
– Etna Marathon Tour 2018, jour 2 : étape 1
Etna Marathon Tour 2018, le prologue

> Autres événements : www.velochannel.com/Evénement
> Suivez VeloChannel sur Facebook, Instagram et Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.