ETNA MARATHON TOUR 2018, étape 1 + VIDEO

Etna Marathon Tour 2018, jour 2 : étape 1

Au lendemain d’un prologue individuel déjà très explosif, place cette fois à une étape de 55 kilomètres cumulant 1700 mètres de dénivelé qui va nous faire visiter les contreforts de l’Etna, plus haut volcan d’Europe.

Par Fred Ischard – Photo : Etna Marathon Tour

Il est 8h30 au chalet Clan de Ragazzi lorsque l’on entend le volcan gronder, on nous confirmera qu’une éruption de cendres vient effectivement de se produire mais pas de quoi refroidir l’ardeur des 25 équipes présentes. Le départ sera bien donné à 9 heures sous des airs rockn’roll pour mettre le feu au milieu de la forêt.

On va justement débuter cette étape par une boucle de 13 kilomètres dans cette pinède avant de repasser sur la ligne de départ et de poursuivre notre chemin. Il va falloir être explosif sur ce départ car après seulement quelques hectomètres sur route, on s’élance sur un single en descente pendant 3 kilomètres avec pas mal de racines. Ça va pas mal batailler pour se placer et l’allure est vive dans cette première descente. Ensuite, première montée du jour longue de 5 kilomètres avec de bonnes rampes sur un mélange de poussière, de tourbe et de pommes de pin qui rendent l’adhérence et la progression difficile, il faut déjà s’employer pour rester sur le vélo et les groupes vont se former lors de cette difficulté nous menant à 1800 mètres d’altitude sous un volcan qui fume en permanence. On plonge ensuite vers la ligne de départ par un nouveau single ludique à souhait sur un sol très meuble. Maintenant, on va contourner le volcan par le nord en escaladant une nouvelle ascension de 6 kilomètres où l’on va alterner rampes raides dans la forêt et replats en balcon à travers les coulées de lave. Une fois au sommet, on doit maintenant dévaler 10 kilomètres de descente nous menant à la Case Pirao au point le plus bas du parcours à 1200m d’altitude. C’est ici que l’on va s’attaquer à la plus longue difficulté du jour longue de 17 kilomètres pour atteindre le point culminant de l’épreuve à 1950 mètres d’altitude. En fait, cette longue ascension qui peut paraître impressionnante de par sa longueur et les 800 mètres de dénivelé que ça représente sera relativement roulante avec de nombreux replats permettant de récupérer. Une fois au sommet, on aperçoit à nouveau le volcan mais sous un angle différent. Il faut maintenant se laisser glisser sur une piste toute aussi piégeuse que les autres de par ce sol fuyant avant de gravir le dernier kilomètre sur une route nous menant à l’arrivée au milieu d’un magnifique parc naturel.

Après avoir connu quelques avaries techniques lors du prologue, le duo du team Jonica Megamo Andrea Privitera/Paolo Alberati remporte cette étape en bouclant les 55 kilomètres en 2h57 avec 3 minutes d’avance sur un duo du team New Bike 2008 Racing Team Federico Priante/Matteo Piacentini et 3 minutes 30 sur les vainqueurs du prologue qui conservent néanmoins leur statut de leader avec 1 minute 50 d’avance sur les second du jour. Les vainqueurs de cette première étape remontent à la 3e place du classement général avec 7 minutes 30 de retard. Chez les Masters, pas de changement, nouvelle 4e place scratch de l’étape pour le duo du team Btwin Italie Luca Bergamini/Gianni Fazio qui creuse l’écart sur leurs poursuivants avec 16 minutes d’avance à présent. Chez les mixtes, domination du team FRM Racing Team Naima Diesner/Giuseppe Pellegrino qui remporte l’étape et possède maintenant 23 minutes d’avance sur leurs dauphins. A suivre, la deuxième étape longue de 50 bornes avec une longue descente de près de 15 kilomètres au programme.

Voir aussi : Etna Marathon Tour 2018, le prologue

> Autres événements : www.velochannel.com/Evénement
> Suivez VeloChannel sur Facebook, Instagram et Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.