Test de la selle Specialized Power

Selle_Power_Comp_rails_crmo_Specialized

Nouveauté 2015 de la marque américaine côté selles, la Specialized Power surprend par sa forme courte inhabituelle pour un produit destiné essentiellement à un usage route. Elle bénéficie de tout le savoir-faire maison en matière d’assise, s’appuyant sur une conception Body Geometry éprouvée. Essai du modèle entrée de gamme Power Comp.

Texte : Vincent Lombardi – Photos : Specialized

En début d’année Specialized dévoilait une selle au look original qui semblait être le fruit de la fusion d’une selle dédiée aux femmes et d’une selle de contre-la-montre. Arrière large, nez tronqué, partie centrale évidée, il est vrai qu’au premier abord, cette selle a un aspect déroutant. A selle atypique, réglages spécifiques, le design minimaliste de ce reposoir réclame un réglage du recul très précis. Compte tenu de la faible longueur (-3 cm par rapport à une Specialized Toupé « classique »), la latitude de positionnement du bassin est très réduite. La forme incurvée de la Power et la quasi-absence de bec de selle impose un réglage de l’assiette parfait afin que le bassin soit bien calé dans le creux de la selle. Ces réglages peuvent s’avérer un peu fastidieux mais indispensables pour pleinement profiter des spécificités de la Power, se faire aider par un technicien spécialisé est une démarche pertinente pour ce produit pointu. Une fois bien réglée, nous avons testé la Power en version Comp installée sur un vélo de route sur plus 600 kilomètres.

Selle_Specialized_POWER-COMP_noire_SIDE Selle_Specialized_POWER-COMP_BLACK_TOP

En statique, le confort d’accueil est bon mais pas exceptionnel. Sans être raide, l’assise est ferme, nous sommes en présence d’une selle sportive c’est clair ! Les arêtes générées par l’évidement central peuvent se faire sentir si l’on utilise une peau de chamois un peu fatiguée. A allure modérée, la Power se fait oublier, on n’en demande pas plus. C’est à l’attaque sur le plat, mains en bas du guidon que la Power révèle ses vraies qualités. Dans cette position, la zone périnéale est moins comprimée, au-delà du confort accru lorsque cette position est maintenue dans la durée, c’est en termes d’efficacité au pédalage que la Power impressionne. Le coup de pédale semble libéré grâce à ce nez réduit qui gène moins les mouvements. Couché sur la machine, on peut emmener du braquet plus facilement plus longtemps, une réussite sur ce point. En montée, ceux qui aiment s’avancer sur le bec de selle seront forcément déçus, comme précisé plus haut, il y a très peu d’amplitude avant/arrière pour le positionnement du bassin.

Développée plutôt pour la route, la Power a été utilisée par la paire vainqueur de la Cape Epic en catégorie féminine (Ariane Kleinhans/Annika Langvadt), elle semble donc fonctionner également pour le VTT même si cette selle n’excellera pas dans les « montées impossibles » abordées sur le bec de selle. Son côté minimaliste représentera par contre un atout dans les descentes techniques en facilitant les passages derrière la selle. De manière plus générale, la Power conviendra à tous ceux et toutes celles (puisqu’elle est unisexe) qui roulent avec une position agressive recherchant un gain de confort et de rendement. Il va de soi que pour ce périphérique éminemment personnel, rien ne remplace un test, ce qui est possible chez beaucoup de revendeurs de la marque. En conclusion, on peut dire que la Specialized Power est bien nommée, une selle sportive faite pour envoyer les watts !

SELLE SPECIALIZED POWER

Selle_Power_Comp_rails_crmo_Specialized

4 modèles : Power Comp, Power Expert, Power Pro, S-Works Power
3 largeurs : 143, 155 et 168 mm
Poids du modèle testé (Power Comp) : 247 g en 143 mm, 253 g en 155 mm, 256 g en 168 mm.
Poids de la gamme allant de 159 g (S-Works en 143 mm) à 256 g (Comp en 168 mm).

Prix publics 
– Power Comp : rails Crmo, coque plastique renforcée carbone, 89,90 €
– Power Expert : rails titane, coque plastique renforcée carbone, 139,90 €
– Power Pro : rails titane, coque carbone, 179,90 €
– S-Works Power : rails et coque carbone, 279,90 €

Contact : www.specialized.com

 

> Autres essais : www.velochannel.com/Essais
> Suivez VeloChannel sur Facebook et Twitter

4 commentaires sur “Test de la selle Specialized Power”

  1. « Son côté minimaliste représentera par contre un atout dans les descentes techniques en facilitant les passages derrière la selle. »
    Cette selle est plus large que les selles habituelles ; cela dégrade donc le passage en arrière de la selle !

  2. Une largeur de selle plus importante peut altérer effectivement quelque peu le « glissement » du pilote vers l’arrière en théorie. Dans la pratique ça ne l’est quasiment pas car si on analyse le mouvement du cycliste lors de cette phase, les genoux s’écartent dans un premier temps pour gagner en stabilité, ce qui libère de l’espace au niveau des cuisses également, le bassin remonte aussi légèrement. Le passage vers l’arrière peut aussi être différent selon les pilotes et selon la morphologie. Certains vététistes apprécient d’ailleurs un guidage par les cuisses sur la fin en glissant vers l’arrière, même si bien entendu c’est l’avant de la selle qui est le plus utilisé dans les zones techniques pas trop difficiles. Par contre, le plus pénalisant est plutôt la longueur de la selle ainsi que sa forme. Dans le cas de la Power, l’arrière « coupé » est un atout pour passer derrière la selle.

  3. Par rapport aux autres cette selle est coupée sur l’avant.
    Quand vous dites « arrière coupé », vous pensez aux coupes en biseau de chaque côté à l’AR ?

  4. La Power est effectivement plus courte de l’avant et non de l’arrière par rapport à bon nombre de selles mais la coupure franche permet de bien passer derrière. Si l’on compare à une selle courte comme la Fi’zi:k Thar http://www.velochannel.com/fizik-thar-29er-7893, cette dernière est de forme arrondie sur l’arrière, un peu moins pratique donc.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.