Technique : montage et réglage du groupe Shimano Dura-Ace Di2 (Page 3)

Retour à la page précédente <<

Pour terminer, on connecte le vélo au logiciel e-tube Project, disponible sur PC dans une version pour les professionnels mais aussi dans une version pour les particuliers. La version pro permet de déceler certaines pannes du système, quand la version pour particuliers autorise déjà de nombreuses personnalisations de l’utilisation des manettes ou boutons additionnels, ainsi que celles du Synchro Shift ou du semi-synchro.

Il est ainsi possible de choisir la fonction de chaque manette, la rapidité des changements de vitesse, ou le nombre de pignons changés en mode rafale. Et bien sûr d’ajuster certains réglages, comme ceux du dérailleur avant.

Il existe trois modes de changements de vitesse : manuel (classique, on garde les commandes), semi-synchro (le dérailleur arrière change seul de deux pignons à l’arrière à chaque fois qu’on change de plateau), et synchro, c’est-à-dire que les deux dérailleurs s’actionnent en fonction de la position de la chaîne et des paramètres déjà intégrés, comme un changement de vitesse séquentiel. L’utilisateur se contente alors d’appuyer sur « + » ou « – » pour bénéficier d’un développement plus gros ou plus petit, le changement de plateau ou de pignon s’effectuant alors au moment opportun. On passe d’un mode à l’autre en appuyant sur le bouton du boÎtier de connexion A, avec un double clic. Cela permet de changer de mode en roulant.

Avant tout réglage, il faut paramétrer la combinaison de plateaux et de pignons utilisée.

Ensuite, le logiciel nous propose un moment de changement automatique par défaut, que l’on peut aisément modifier en fonction des préférences personnelles. Pour notre part, avec une combinaison 53-39 et 11-25, nous avons choisi dans un premier temps que les dérailleurs passent automatiquement de 53×21 à 39×16 lorsqu’on cherche à soulager le braquet, avant de continuer à monter les vitesses. Dans l’autre sens, on descend jusqu’à 39×15, avant que les dérailleurs ne se placent automatiquement sur 53×19. Ceci permet d’éviter les croisements de chaîne trop importants et correspond aux développements que nous utilisons le plus.

Et bien sûr, aucune des opérations n’est définitive, puisqu’il est toujours possible de revenir sur les réglages.

Le D-Fly

Même si nous ne l’avons pas montée, il aurait été possible de rajouter une unité D-Fly, qui permet de communiquer en Bluetooth avec une tablette ou un smartphone (pour ceux qui n’utilisent pas de PC, ou qui cherchent un côté plus pratique et plus rapide des réglages via le logiciel), et d’effectuer ainsi les mêmes réglages. Cette unité se place au niveau du câblage, en tant « qu’intermédiaire » entre les différents câbles de connexion, mais doit toujours se situer à l’extérieur du cadre. Elle permet également de communiquer avec des compteurs tels que Garmin, pour voir affichées certaines infos du Di2 sur le compteur : état de la batterie ou rapport engagé. Les fonctions du compteur peuvent aussi être manipulées grâce à l’un des boutons cachés sous la partie supérieure des cocottes de frein.

L’autre option aurait été d’installer un boîtier MT800 sur le poste de pilotage normalement dévolu au VTT, qui indique le rapport engagé et qui fait aussi office de connexion Bluetooth.

Les poids

– Leviers : 230g
– Pédalier : 621 g en 53-39
– Dérailleur arrière : 204 g
– Dérailleur avant : 104 g
– Etriers de frein : 326 g
– Chaîne : 243 g
– Cassette : 175 g en 11-25
– Câbles, gaines, câbles électriques et connexion : environ 200 g.

Un grand merci au magasin Cyclexpert (Shimano Service Center) de Bourg-la-Reine (92) pour leur patience et leur disponibilité lors du montage.

> Autres articles techniques : www.velochannel.com/technique 
> Suivez
 VeloChannel sur Facebook et Twitter

2 commentaires sur “Technique : montage et réglage du groupe Shimano Dura-Ace Di2 (Page 3)”

  1. Très bonne idée cette installation. Des rumeurs de toute nature se répandent et là nous sommes bien renseignés.
    Le velo à mis une roue dans le futur .
    Bravo velo channel .

  2. Bonjour, j’ai un vtt avec un xtr di2. Après ne pas avoir utilisé ce dernier pédant une longue période , la batterie(SM-BTR2) était déchargée…recharge batterie tout marche, sauf que la batterie se redecharge après une nuit. Maintenant Le derailleur arriere ne fonctionne plus et le compteur au guidon n’affiche plus le chiffre de la vitesse enclenché ?
    Le double plateau fonctionne ainsi que les réglages de suspension Av et Ar.
    J’ai essayé d’enregistrer E-Tunes project et j’y suis arrivé, sauf que je ne peux pas rentrer dans le programme pour rechercher la panne.
    Explications : après le choix du MBT , un petit rectangle apparaît pour connecter sur le chargeur ou un autre système et à partir de là plus rien. COMMENT FAIRE …..SVP

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *