Essai

Shimano DEORE XT 2016, Essai complet – Partie 2

essai-test-groupe-shimano-deore-xt

SHIMANO DEORE XT, La popularité et la polyvalence

Seconde partie consacrée à l’essai complet de ce groupe Shimano DEORE XT nouvelle génération, où l’on décortique ici chaque composant après quelques mois d’utilisation…

Tout d’abord, nous vous invitons à relire notre première partie largement consacrée à l’histoire de ce groupe emblématique. On parle également de poids avec des comparaisons entre les DEORE XT 11 vitesses, XTR 11 vitesses et DEORE XT 10 vitesses. Voir Shimano DEORE XT 2016, Essai complet – Partie 1

Mono ou double ? Un débat animé !

Depuis que les transmissions mono-plateau sont arrivées, certains pratiquants et acteurs du milieu ne jurent que par ça en mettant en avant le gain de poids et la simplicité d’utilisation associée à la commande de changement de rapport unique. Et ils n’ont pas tort. D’un autre côté, les « conservateurs » restant sur des systèmes à deux plateaux (ou trois) passent pour des irréductibles refusant toute forme de progrès… On a résumé ici au plus court mais le débat est plus vaste que ça. En ce qui concerne notre point de vue sur le sujet, puisque nous avons roulé ces dernières années des transmissions 1×11 Shimano et SRAM mais aussi des 2×10, 2×11, 3×10, et en s’appuyant sur les nombreux témoignages d’utilisateurs de tous niveaux, le constat est assez clair.

On ne va pas rentrer dans de la théorie pure en s’appuyant sur des calculs de développement mais plutôt juger concrètement des ressentis terrains. Si la transmission SRAM 1×11 à cassette 10/42 dents a fait son effet de révolution lors de sa présentation en 2012, la solution de cet étagement a vite montré ses limites en termes de polyvalence. L’effet de mode a pris le dessus et les vététistes avares de dernières nouveautés se sont rués sur ce type de transmission tandis que les pratiquants assidus évoluant sur des parcours très variés ont continué à exploiter le double-plateau bien plus passe-partout. SRAM sort en 2016 des ensembles complémentaires 12 vitesses 10/50 dents permettant d’augmenter les capacités d’utilisation, tout comme la possibilité d’utiliser son SRAM GX en double avec un ensemble 2 x 11 vitesses 36/24 – 10/42 dents.

A titre de comparaison, ci-dessous les différents étagements de cassette proposés, Shimano offrant donc 3 possibilités sur le Deore XT mais seule la 11/40 peut être utilisée couplée à un pédalier double ou triple.

SRAM EAGLE 12 vitesses : 10-12-14-16-18-21-24-28-32-36-42-50 dents
SRAM corps XD : 10-12-14-16-18-21-24-28-32-36-42 dents
SRAM NX : 11-13-15-17-19-22-25-28-32-36-42 dents
SHIMANO Deore XT : 11-13-15-17-19-21-24-28-32-37-42 dents
11-13-15-17-19-21-24-27-31-35-40 dents
11-13-15-17-19-21-24-28-32-37-46 dents

La transmission pour tous

Shimano propose ainsi 3 choix de dentures de cassette, 3 choix de dentures mono-plateau, 3 choix de dentures double-plateaux, 1 choix de triple-plateaux. Pour être précis : plateau mono 30, 32 ou 34 dents, double 34/24, 36/26 ou 38/28 dents, triple en 40/30/22 dents. Le Deore XT peut ainsi contenter tous les utilisateurs et toutes les pratiques.

En ce qui concerne notre groupe de test, le choix s’est porté sur un ensemble double-plateaux 38/28 dents couplé (forcément) à une cassette 11/40 dents pour un usage XC large (XC court, XC long, rando sportive).

Le pédalier : 
Chez Shimano, pas de BB30, un seul et unique axe de diamètre constant 24 mm en acier. Pour les cadres en boite BB30 ou PF30, il suffit de monter un réducteur ou – solution plus courante – un boitier convertisseur que l’on trouve chez de nombreux fabricants (Rotor, Praxis, Woodman, Race Face…). Shimano propose deux types de boitiers, filetage BSC ou PressFit à cuvettes de 41 mm de diamètre.
Pour les châssis au format Boost, nécessitant en conséquence un décalage de 3 mm du ou des plateaux, Shimano propose des manivelles Deore XT M8000-B1 et M8000-B2, respectivement mono et double-plateaux, pour l’instant disponibles complètes avec plateau de 32 dents ou double 36/26 dents.
Etoile de fixation emboutie non démontable recevant des plateaux en acier inoxydable avec construction spécifique hybride composite/acier pour le grand.

Poids vérifié : 739g sans boitier (38/28 dents – 175 mm)
Prix public suggéré : 259,95 €

pedalier-shimano-deore-xt-new-plateaux pedalier-shimano-deore-xt-double-11-m8000

La cassette :
Des différences importantes en termes de matériaux employés pour sa construction par rapport à la cassette XTR qui affiche 80g de moins. La XTR utilise 2 étoiles composite et 2 étoiles aluminium pour lier par paire 8 des 11 pignons tandis que la Deore XT utilise deux étoiles aluminium liant 6 pignons. Sur la XTR, les 4 premiers pignons sont en acier, les 6 suivants en titane et le dernier en aluminium. 10 pignons acier et le grand en aluminium sur la Deore XT. Un prix plus attractif à 2 chiffres, appréciable pour cette pièce d’usure qui reste néanmoins de très bonne qualité. Côté montage, on reste sur l’habituel système standard de cannelures permettant ainsi de monter la cassette sur des corps de cassette classiques 9/10/11 vitesses, ce qui offre un choix plus large de roues et un avantage si l’on veut simplement passer au 11 vitesses à moindre coût sans à avoir à changer ses roues.

Poids vérifié : 409g (11/40 dents)
Prix public suggéré : 96,20 €

cassette-shimano-deore-xt-11-40-dents

Chaîne HG701-11 :
Chaîne HG-X11 recevant un traitement de surface SIL-TEC réduisant les frictions (chaîne plus silencieuse et plus durable). Le montage doit s’effectuer en respectant bien le sens, inscriptions à l’extérieur, car la forme des plaques est différente entre celles côté cadre et celles côté externe opposé. Shimano a ainsi renforcé sa chaîne tout en conservant une bonne flexibilité et un poids contenu pour garantir des changements de rapports souples et rapides. Si la XTR utilise des rivets creux, ils sont ici pleins. La fermeture de la chaîne s’effectue par rivetage à l’aide d’un dérive-chaîne.

Poids vérifié : 268g (116 maillons)
Prix public suggéré : 37,76 €

chaine-shimano-deore-xt-m8000-11-vitesses

Dérailleur arrière :
Deux longueurs de chape, GS (capacité totale 39 dents) ou SGS (capacité totale 47 dents). Nous avons ici utilisé une chape moyenne GS, compatible avec transmissions mono et double, la chape longue SGS étant prévue pour le triple.
Shimano a revu la conception de son dérailleur Shadow + pour s’adapter à ses cassettes larges et aux différentes conceptions de triangle arrière. On peut ainsi régler facilement l’angle d’inclinaison. La patte de fixation classique peut être retirée pour un montage Direct Mount.

test-patte-derailleur-xt-direct-mount

La tension du ressort de retenue de la chape peut être ajustée à l’aide d’une clé Allen de 2 mm et on a bien évidement toujours le levier de débrayage qui permet de « débloquer » la chape et ainsi faciliter le retrait de la roue. Nous avons constaté que ce levier est un peu plus facile à manipuler que sur un XTR.
Shimano annonce par rapport au précédent Deore XT une réduction de 20% sur l’effort nécessaire à la poignée pour changer de rapport, gain à mettre également au profil d’une utilisation de câbles maison OPTISLICK.

Poids vérifié : 271g (GS)
Prix public suggéré : 102,29 €

essai-derailleur-arriere-shimano-deore-xt-shadow-11s

Dérailleur avant :
12 modèles possibles pour le dérailleur avant ! Cela peut paraître beaucoup et ressembler à un casse-tête au moment du choix mais le type de cadre va vite déterminer quel sera le dérailleur adéquat. 8 possibilités en montage double plateaux avec 4 types de fixations (collier haut, collier bas, Direct Mount haut, Direct Mount bas) et 2 types de tirages, le nouveau Side Swing latéral apparu sur le XTR et le classique par le haut ou le bas. Si vous optez pour une transmission triple-plateaux, on aura toujours les 4 types de fixation mais le cadre devra impérativement être compatible Side Swing (tirage latéral avec câble sortant du tube diagonal) car Shimano ne propose pas de tirage classique sur le modèle 3 x 11.

Poids vérifié : 148g (double, collier haut, tirage classique)
Prix public suggéré : 42,95 €

derailleur-avant-shimano-deore-xt-m8000-collier-haut

Shifters :
Fixation par colliers intégrés au shifters (manettes modèle M8000) ou système d’intégration aux leviers de freins (modèle M8000-I). Dans les deux cas, on a une large plage de réglages (en latéral et en vertical) permettant de placer le ou les shifters à sa convenance. En ce qui concerne les M8000-I installés sur notre vélo de test, cette dernière génération I-Spec II permet d’avoir une liaison manettes/leviers très discrète et facile à installer et à orienter. A noter que les possesseurs de freins Shimano plus anciens dotés de la première génération I-Spec pourront monter le(s) nouveau(x) shifter(s) Deore XT, la marque proposant une version M8000-B-I avec fixations appropriées.

shifter-shimano-deore-xt-2016-i-spec-2 shimano-deore-xt-m8000-11-vitesses

Au niveau du mécanisme, technologie habituelle 2-Way Release permettant de descendre les vitesses en poussant le levier supérieur avec le pouce ou en le tirant vers soi en appuyant avec l’index. On est également sur une conception Instant Release, la vitesse passe lorsque l’on actionne le bouton et non pas lorsqu’on le relâche une fois que l’on appuyé dessus. Les crans sont plus marqués que par le passé pour bien ressentir l’action exercée. On peut passer 4 vitesses d’un coup à la montée, 2 à la descente mais uniquement si l’on actionne le bouton supérieur en le poussant avec le pouce (1 vitesse à la fois avec l’index). Et puisque l’on parle des gâchettes, celles-ci reprennent le design du XTR avec des palets plus agrippants et ergonomiques.

Poids vérifié : 261g (paire en fixation I-Spec II avec câbles)
Prix public suggéré : 121,97 €

Le freinage

Des petites évolutions par rapport à la version précédente M785 qui avait déjà été retravaillée il y’a peu pour obtenir une course réduite au levier et 25% de puissance en plus. Shimano a peaufiné l’une des références du milieu du frein à disque en redessinant le maître cylindre pour gagner un peu de poids tout en améliorant encore la durabilité, mais c’est surtout le collier qui subit une cure d’amincissement synonyme d’encombrement réduit sur le cintre et d’élégance accrue avec cette fixation plus fine. Petit «pin» de sécurité sur l’ouverture du collier, pas vraiment utile hormis lors de l’installation où l’on arrive bien plus simplement à mettre la vis avec 2 mains libres plutôt que d’en avoir une occupée à tenir le frein sur le cintre (le collier sans la vis restant ainsi fermé avec un peu de jeu).

levier-frein-disque-shimano-deore-xt levier-frein-deore-xt-m8000-disque

Réglage de la garde par molette externe, ajustement de l’écartement des plaquettes à l’aide d’un outil (tournevis cruciforme).

Disques ICE-Tech SM-RT81 à fixation Center Lock uniquement, il faut puiser sur les anciennes références SM-RT86 pour avoir du 6 trous bénéficiant de la technologie ICE-Tech (refroidissement favorisé grâce notamment à une conception 3 couches du disque, aluminium recouvert d’acier inoxydable).

Poids vérifié : 808g (la paire complète avec disques 160 mm)
Prix public suggéré : 299,70 € (la paire complète avec disques)

deore-xt-frein-etrier deore-xt-frein

Au niveau du ressenti, puissance et progressivité typiques du Shimano.

Bilan

Le nouveau groupe Deore XT M8000 tient toutes ses promesses avec un ensemble efficace, fiable et bénéficiant de conception et finition soignées. Puisque l’on parle de finition, à noter que ce nouveau Deore XT existe uniquement en anodisation noire, mate ou brillante selon les zones de chaque composant. Par le passé, Shimano a très souvent utilisé le gris métallisé ou l’aluminium poli, ainsi que – sur plusieurs millésimes – le choix entre noir ou gris métallisé. Si la finition noire est bien plus jolie pour la majorité d’entre nous, s’accordant de plus davantage avec la ligne cosmétique de nombreux VTT, elle présente l’inconvénient de faire ressortir les éraflures et autres frottements causés par une utilisation tout terrain. Ce groupe Deore XT nouvelle génération ne s’altère pas plus rapidement qu’à l’accoutumé d’un point de vue cosmétique mais il ne faudra pas hésiter à protéger les manivelles si vous pédalez « en canard » ou utilisez certaines chaussures pouvant frotter (chaussures hiver par exemple).

pedalier-shimano-deore-xt-double-m8000-38-28-dents

Le dérailleur, bien que moins exposé, peut évidement s’abimer dans les parties rocailleuses. Le « ponçage » lié à la pratique reste cependant tout à fait normal en VTT ! Il s’est en tout cas montré plutôt résistant face aux frottements avec les obstacles naturels rencontrés.

essai-groupe-shimano-deore-xt-m8000-2016
test-manivelle-deore-xt-m8000

La grosse évolution est donc cette transmission 11 vitesses, très intéressante en version double. On se souvient que Shimano avait profité du passage au 10 vitesses pour redéfinir les écarts entre les plateaux reconsidérant ainsi l’exploitation d’une cassette à étagement élargi. Le constructeur nippon avait ainsi réduit l’écart entre les plateaux passant du classique 44/32/22 au 42/32/24 dents en l’associant à une cassette 10 vitesses 11/36 dents. Avec 2 dents de moins lorsque l’on change de plateau, le gain s’est avéré franchement sensible avec une meilleure constance dans le rythme et la souplesse de pédalage. Le 11/36 permet de plus de changer moins souvent de plateau en utilisant le plus longtemps possible la plage offerte par la cassette. De plus, passer du 44 au 42 a permis d’offrir – notamment en course – davantage de temps passé sur la plaque. Idem sur le plateau du milieu avec finalement un 24 dents restant souvent à utiliser « en cas de secours » ou dans les fortes pentes montagneuses en général.
Le 2 x 10 a conservé une partie des bénéfices mais des écarts importants obligatoires entre le gros et le petit, 12 à 14 dents selon les choix (souvent 14 dents avec un 38/24 dents) ont dégradé la souplesse d’utilisation.

Le 2 x 11 permet ici tout simplement de gommer cet inconvénient avec un retour aux écarts de 10 dents entre chaque plateau, Shimano proposant comme évoqué précédemment 34/24, 36/26 ou 38/28 dents. En termes de plage de développements, le 11 vitesses 38/28 – 11/40 dents testé ici est très proche d’un 10 vitesses 38/24 – 11/36 dents. Mais le bénéfice des dentures de pédalier resserrées et la plus grande marge d’utilisation cassette expliquée précédemment est réel et important. Les parcours vallonnés – courts ou longs – où l’on ne rencontre pas de pentes à gros pourcentages sont avalés uniquement sur la plaque (un mono se justifierait dans ce cas), tandis que l’on apprécie sur des parcours plus accidentés la rapidité et la souplesse de fonctionnement du dérailleur avant (même sans utiliser un Side Swing encore plus performant) pour changer de plateau en plein effort sans à avoir à jouer du dérailleur arrière pour rattraper un écart trop important. Roulant en 29 pouces, nous avons également utilisé un 36/26 dents, un choix d’ailleurs retenu par des pilotes XC Marathon de renom sur bon nombre de parcours, plus polyvalent et mettant encore davantage en valeur les bénéfices d’un 2 x 11 vitesses. A l’usage le grand plateau partout où ça passe et quelques fois le petit pour les montées longues et pentues. Un 36 x 11 dents est suffisant en VTT, le 38 x 11 étant intéressant uniquement sur les parcours comportant des descentes très rapides et sécurisantes permettant de filer à plus de 50 km/h… Ca n’arrive pas souvent !

Quant à une comparaison avec le mono, une cassette 11/40 dents permet de resserrer un peu les rapports en milieu de cassette par rapport à une 10/42 dents. La différence est faible mais elle se ressent à allure course lorsque l’on commence à manquer de jus où les écarts trop importants entre les pignons peuvent venir perturber la performance dès lors que l’on manque de force ou que l’on cherche à rester sur une cadence de pédalage idéale pour sauver les meubles. A titre de comparaison, 2 à 6 dents d’écart pour du SRAM 10/42 contre 2 à 5 dents sur du Shimano Deore XT 11/40 (2 à 5 dents également sur la 11/42)

SRAM corps XD : 10-12-14-16-18-21-24-28-32-36-42 dents
SHIMANO Deore XT : 11-13-15-17-19-21-24-27-31-35-40 dents

cassette-chaine-shimano-deore-xt-11-vitesses

Mono ou double (voire triple), le choix vous appartient, Shimano offre toutes les options possibles et ça mérite d’être souligné. De plus, le développement pour améliorer l’agrément d’une transmission à deux dérailleurs se poursuit et ce Deore XT nouvelle génération est un sacré bel exemple avec une conception d’ensemble pertinente et un niveau de fonctionnement très proche du XTR (donc très bon), l’atout prix en plus. Tant que l’on compare le Deore XT à son ainé, la différence de poids est de l’ordre de 330 grammes à l’avantage du XTR.
Les pièces d’usure normale (transmission) se trouvent très facilement  dans le commerce et à des prix très corrects. Ce groupe légendaire, que l’on trouve sur des machines proposées à des tarifs démarrant sous les 2000 Euros, reste une sacré référence…depuis près de 35 ans !

Voir aussi :
– Shimano DEORE XT 2016, Essai complet – Partie 1
– SHIMANO 2016, le Deore XT passe au 11 vitesses

Essai-Groupe-Shimano-Deore-XT-M8000

> Autres essais : www.velochannel.com/Essais
> Suivez VeloChannel sur Facebook et Twitter

Votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *