Essai de la selle Fabric Cell

Dans le catalogue des selles Fabric, un siège coloré étonne : plus encore que les teintes disponibles, c’est la conception qui se démarque. l’assise emprisonne un coussin d’air entre la coque et le revêtement.

La Cell mise tout sur le  confort, par une distribution uniforme du poids sur toute la selle, pour un usage éventuellement soutenu mais pas forcément sportif.

selle fabric Cell vue de profil haut

Le revêtement de cette Fabric est en polyuréthane thermoplastique (TPU), matière utilisée dans l’industrie pour ses propriétés mécaniques : résistance à l’abrasion, à la déformation, au déchirement… Le CPU reste flexible entre -40 et 100°C, vieillit très bien. Rien de biodégradable, mais vraiment résistant. On doit pouvoir la garder un moment. Fabric promet un confort inégalé en usage urbain, utilitaire ou tout-terrain.

selle Fabric Cell dessous blanc

Dessus en couleur, dessous blanc, courbes tout en rondeur… La Cell n’est pas discrète, mais très sympathique.

La première sortie laisse la sensation étonnante d’une surface d’appui beaucoup plus réduite que ce que laissait penser le look un peu volumineux de l’objet. Nous redoutions une selle trop large, mais il n’en est rien, et les frottements latéraux semblent réduits au minimum. Et comme annoncé, on a bien une sensation de pression parfaitement uniforme sur toutes les zones de contat avec la selle.

selle Cell Fabric revêtement TPU vert

Lors des sorties suivantes, l’impression de confort est confirmée : aucun point chaud ou douloureux à la longue, et la pression reste uniforme partout à sa surface. La mobilité sur la selle en est facilitée, puisqu’on change de position sans arrière-pensée. C’est vrai sur une portion monotone sur route ou en ville, mais aussi en tout-terrain avec des changements de rythme et/ou de reliefs fréquents.

selle Cell Fabric en usage tout-terrain

De plus, elle ne se dégonfle pas quand on hausse le rythme. Son « toucher » très ferme et son confort de contact toujours bienveillant en font une agréable compagne de rando. Sa taille et le très léger grip de sa surface la rendent aisée à maintenir entre les jambes pour caler le vélo lorsqu’on est debout sur les pédales. Un peu trop de frottements après deux heures peut-être, mais elle n’a pas de prétentions hyper-sport. Son poids et sa largeur n’en feront pas une arme pour le X-country…

selle Cell Fabric sur un Cannondale M700

Pas spécialement affûtée, mais très polyvalente, toujours confortable et avec un look marqué, cette Cell est une bonne surprise. Et pour la touche de couleur sur un vélo ancien, elle enterre la concurrence…

Précisons enfin que la marque s’engage à échanger un modèle qui ne donnerait pas satisfaction, pour un autre (de chez Fabric toujours), chez le détaillant qui l’a fourni. Ce changement d’avis peut se faire dans les soixante jours suivant l’achat.

La Cell est disponible en Europe en noir, vert, bleu et transparent… Mais pas de rouge ni de rose pour le vieux continent, couleurs pourtant fort adaptées à ce produit. Dommage.

FABRIC CELL

selle Fabric Cell rose vue de profil

Rails : acier cromo
Longueur : 282mm
Largeur : 155mm
Poids : 365g
Prix public indicatif : 80 €

Autres infos : fabric.cc

 

> Autres essais : www.velochannel.com/Essais
> Suivez VeloChannel sur Facebook et Twitter

Un commentaire sur “Essai de la selle Fabric Cell”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *