Essai contact : Bulls Wild Edge Team 29

Bulls_Wild_Edge_photo_profil_3

BULLS Wild Edge Team, de quoi vous donner des ailes !

Une invitation à rouler sur les terres de Thomas Dietsch cela ne se refuse pas, qui plus est pour enfourcher l’une des montures « réplique » du Team Bulls ! Test d’un tapis volant.

Texte : Jeff Bossler

Fin mai, nous avions déjà eu l’occasion de rouler sur le Wild Edge juste après la reconnaissance des championnats de France XC Marathon 2015, sur les chemins bourguignons du Mâconnais. Réglage du vélo et nous étions partis sur une boucle test de 35 km avec plus de 1000m de D+, enchaînant un peu près tous types de difficultés dignes d’un bon parcours de « vrai » VTT, avec même une partie empruntant 2 spéciales Enduro ayant été utilisées lors d’une épreuve locale.

Bulls_Dietsch_Bossler_photo_action_2

Le vélo nous avait déjà séduit, de très bonnes impressions confirmées par des relevés Strava avec 2 records personnels établis sur ces spéciales face à des passages habituels en hardtail, mais surtout un KOM en montée sur une portion de cette boucle de 35 km. Plus rapide en descente avec un tout-suspendu c’est normal, mais confirmation que la motricité est donc au top aussi.

Bulls_Wild_Edge_photo_profil_2

Cadre carbone annoncé à un peu plus de 2 kg, 100 mm de débattement avant/arrière, fourche RockShox RS-1, roues ZTR Crest (moyeux SRAM) et le groupe double Shimano XTR mécanique 11V, les périphériques haut de gamme FSA en carbone et selle Fi’zi:k Tundra en finition très haut de gamme 00 (coque et rails carbone) viennent compléter le tableau, rien à jeter donc. 10,85 kg sans pédales – pesés par nos soins – et 5700€ en 2015. Pour 2016 prévoir une légère hausse de tarif avec un prix public annoncé à 6149€. A noter que le BULLS Wild Edge n’existe pas en petites tailles XS et S, seules 3 tailles M, L et XL sont disponibles sur ce produit 29 pouces.

Détails

Bulls_Wildedge_bras_oscillant_base_Stans_Notubes_Crest Bulls_dérailleur_avant_Shimano_XTR_Directmount_amovible
Boite de pédalier massive pour recevoir l’ancrage des bases. La droite est abaissée pour évidement faire de la place pour la transmission. Montage polyvalent et efficace 2×11 Shimano XTR, la patte de dérailleur avant est amovible pour les pilotes souhaitant passer en mono-plateau. 

Bulls_étrier_Shimano_XTR_axe_Maxle
Axe traversant Maxle facilitant le démontage de la roue, à noter la fixation d’étrier IS (au standard international), quasiment plus utilisée aujourd’hui au profit de patte PostMount. Freins Shimano XTR, disques de 160 mm à l’arrière et 180 mm à l’avant.

Bulls_Rockshox_Monarch_XX_2 Rockshox_RS1_roue_Notubes_ZTR_Crest Bulls_fourche_Rockshox_RS1
cintre_FSA_K-Force_frein_Shimano_XTR_commande_Rockshox_sprint_remoteSuspensions RockShox 100 mm, RS1 et Monarch XX avec contrôle simultané de l’avant et l’arrière avec une commande unique au guidon. 
Rappels bleu/jaune assortis au vélo pour la fourche, têtes de rayon ergal anodisées bleu comme sur les points de pivots, biellette, collier de selle et autres petites pièces aluminium. Des petits détails qui comptent, BULLS a soigné la finition.    

Bulls_Wildedge_gaine_externe Bulls_Wild_Edge_gaine_cable_durite
Toutes les gaines et durites passent en externe, un bon choix pour faciliter les interventions sur cette machine destinée entr’autres aux courses longues distances d’un jour ou à étapes. Pratique pour réparer rapidement en cas de casse. 2 dérailleurs, 2 freins, 2 suspensions commandées au guidon, ça fait pas mal de « routing » à l’approche du poste de pilotage.

Selle_Fizik_Tundra_00
Selle Fi’zi:k Tundra 00, haut de gamme luxueux très rare sur une machine de série, que notre fessier n’apprécie pas, mais bon cela est personnel, voir nos conseils pour le choix du séant :
www.velochannel.com/Conseils Pratiques : Comment choisir sa selle ?

Second round 

Retour en Alsace donc pour la 2ème partie du test sur les sentiers de Thomas Dietsch du côté de Colmar. C’est parti pour 3 heures de montagnes russes sur les reliefs Est du massif des Vosges.

Bulls_Wild_Edge_Bossler_Thoams_Dietsch_photo_action

En montée, même raide, le poids contenu du vélo aide à atteindre facilement les sommets environnants, d’autant plus si le chemin est parsemé de cailloux, la motricité est dans ce cas vraiment bluffante. Les suspensions gomment quasiment tout et il suffit de se concentrer pleinement sur son pédalage. Sur les grandes pistes forestières, si les relances ne sont pas ultra franches, il suffit d’adapter un peu son pédalage pour atteindre sa vitesse de croisière qui est ensuite beaucoup plus facile à conserver grâce aux suspensions. On ne perd ainsi pas de temps sur les parties roulantes que l’on passe au rythme. Et que dire en descente, où la difficulté principale et de suivre Thomas Dietsch dans son jardin ! Et suivre un multiple champion de France ou essayer, c’est ouvrir en grand et lui faire confiance, tout comme au Wild Edge également. Et là quel régal, ça va vite, trop vite des fois, mais les suspensions travaillent de concert et le terme de tapis volant prend tout son sens au guidon de ce BULLS. Parmi quelques références roulées par le passé – citons par exemple le Scott Spark (amortisseur DT Swiss et fourche FOX) ou du Specialized Epic (amortisseur Specialized et fourche RockShox) – le BULLS Wild Edge avec son duo RockShox atteint un niveau de fonctionnement de très haut niveau, supérieur aux références citées au niveau de l’harmonie avant/arrière des suspensions. Sur le Wild Edge, on a la même onctuosité avant/arrière permettant de gagner en précision de pilotage, la RS-1 est une excellente proue et contribue beaucoup à l’équilibre général du vélo. Il n’y a que sur quelques gros appuis sur des virages relevés que nous avons pu sentir un léger manque de rigidité de l’avant, effet qui pourrait être également attribué à la roue (rayons ronds et montage machine…). Au vu des vitesses atteintes (55 km/h) un moment donné, à l’inverse trop de rigidité serait pénalisant à basse vitesse. Il serait néanmoins intéressant de remplacer les Crest par une paire de roues en carbone type Kappius pour bien juger de la rigidité de l’ensemble cadre / fourche. Réponse prochaine, rendez-vous est déjà pris pour une « troisième manche » avec le BULLS Wild Edge !

Bulls_Jeff_Bossler_Action_3 Bulls_Wild_Edge_profil_1

Ce Wild Edge Team est une réelle bonne surprise, rarement un Tout Suspendu 29 pouces avait réussi à nous séduire à ce point. Léger, relativement bien maniable dans le technique, et surtout très très efficace dans le cassant que ce soit en montée ou en descente à haute vitesse, stable, nous ne lui avons trouvé aucun défaut. Une version moins onéreuse, le Wild Edge en Shimano Deore XT mais toujours cadre carbone et fourche RockShox RS-1, existe à moins de 4000€, une affaire.

BULLS WILD EDGE TEAM 29
VTT_bulls-wild-edge-team-29

Cadre :
 carbone
Amortisseur : RockShox Monarch XX Full Sprint Remote
Fourche : RockShox RS-1
Dérailleurs : Shimano XTR
Shifters : 
Shimano XTR
Cassette : Shimano XTR – 11/40 dents
Chaîne : Shimano XTR
Pédalier : Shimano XTR PressFit – 38/28 dents
Freins : Shimano XTR, disques AV/AR 180/160 mm
Roues : Moyeux SRAM X0, rayons Sapim Sprint, jantes ZTR Crest
Pneus : Schwalbe Rocket Ron Evolution 29×2.25
Potence : FSA K-Force
Cintre : FSA K-Force Flat 685 mm
Tige de selle : FSA K-Force Light
Selle : Fi’zi:k Tundra 00
3 tailles : 46, 51, 56 cm
Poids : 10,85 kg sans pédales en taille M
Prix public : 5699 €
VTT_Bulls_Wild_Edge_geometrie
Contact : www.bulls.de/fr

 

> Autres essais : www.velochannel.com/Essais
> Suivez VeloChannel sur Facebook et Twitter

4 commentaires sur “Essai contact : Bulls Wild Edge Team 29”

  1. Bonjour, VTT intéressant ! mais pour moi un detail qui manque, le second porte bidon !! indispensable sur du long….comme tous le monde n’a pas une assistance..

    félicitations pour tous vos reportages ..

    René

    1. Bonjour René.
      En réponse à ton message :
      Pour les courses à étapes nous utilisons un 2ème porte bidon que nous fixons derrière la tige de selle 😉
      Thomas DIETSCH

  2. Bonjour Thomas, en prévision de courses sur l’île Maurice que tu connais bien et des marathons à l’étranger, y a t’il un tableau conseillé pour le choix des tailles de cadre? 1M77 avec 73 cms de sortie de tige de selle. Merci et à bientôt sur les pistes;

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.