Un Cannondale Bad Boy coursier à Colmar

logo

Attention, gros kilométrage : le Cannondale Bad Boy de UrbanVeloServices, à Colmar, vient de passer la barre des soixante-cinq mille kilomètres, en moins de trois ans et demi d’exercice. Et il roule toujours.

Sixty-five thousands kilometers for a Cannondale Bad Boy in Colmar, still running. UrbanVeloservices, a small bike messenger company, has been riding this bike for more than three years now.

mt

Michael a commencé en mars 2010, sans écouter les sceptiques ni les grincheux. Il est le premier et le seul coursier cycliste à Colmar. Ses clients, tous des professionnels (dans le médical ou l’administratif), comptent sur sa rapidité et son sérieux. Du lundi matin au samedi à midi, il roule par tous les temps, entre 20 et 100 bornes par jour, intégrant les urgences à ses tournées quotidiennes. Même sur la neige… Il reconnait que l’hiver 2013 a été long, mais il a tenu bon. Ses clients, d’abord dubitatifs, se sont rendus à l’évidence : UrbanVeloServices ne craint pas le gel.

Michael rides almost six days a week, sometimes one hundred kilometers per day. Even in the snow… Which sometimes lasts.

« C’est parfois dur d’y retourner le matin, quand c’est le dixième jour de pluie. Mais c’est mon boulot, j’ai choisi de faire ça… Et sur un vélo, on n’est jamais malheureux. » Michael sourit, il sait qu’il propose la bonne solution. « J’ai parfois l’impression d’être un extraterrestre… Mais à quoi bon déplacer une camionnette pour quelques échantillons ou quelques dossiers, sur huit ou dix kilomètres? Si c’est léger, pressé et pas loin, le faire à vélo, c’est juste du bon sens. C’est plus rapide et ça ne pollue pas. »

« It can be hard to ride when it keeps raining day after day, but that’s the job, and it’s always fun. What’s the point of using a van in the close neighborhood for a few samples or files? »

jante levier_frein

Le Bad Boy résiste bien. Cadre et fourche ont encore très bonne mine, malgré quelques accrocs de peinture. Mais au rythme hors normes imposé par UVS, le reste du vélo, c’est du consommable… 19 pneus, 3 selles, 9 cassettes, 9 chaines, 6 boîtiers de pédalier, 13 jeux de plaquettes et une paire de roues ont déjà succombé.

The Cannondale keeps running fine, even if some components have been changed often : 19 tires, 3 saddles, 9 cassettes, 6 bottom brackets and 9 chains passed away already.

38

Les réserves concernent le freinage (système d’origine rapidement remplacé par un ensemble Magura) et les roues (jante arrière fendue sur tout le périmètre avec un pneu gonflé à 7 bars). Et pour limiter la fatigue du couple cassette/chaîne, un montage singlespeed (38×13) a été récemment adopté. « Colmar est en plaine, ça suffit, même s’il faut tirer un peu plus au démarrage », précise Michael.

A part cette compréhensible boulimie de périphériques, Le Cannondale n’a montré aucune faiblesse. En échange d’un minimum de soins, un Bad Boy, ça peut rouler loin.

The Bad Boy now goes with a singlespeed 38×13 set, and still looks pretty good exept for a few scratches.

rando ortlieb epaule rouleau

A ce rythme, l’équipement du pilote est également soumis à un vieillissement accéléré : un maillot ne dure qu’un à trois mois, une veste juste une saison… A noter : le sac à dos d’UVS, un Ortileb Messenger Bag d’une contenance de trente litres, est juste un peu fatigué. Il est toujours étanche, les bretelles tiennent parfaitement, et seul le velcro de fermeture est moins vigoureux qu’au premier jour. Vraiment pas mal après trois ans de torture.

The 30 liters Ortlieb Messenger Bag stays proudly on duty and remains in a quite good condition despite of is respectable age!

Michael a lancé son idée sans tourner autour du pot. Trois ans après, il pédale toujours. Ses clients lui font confiance et le bouche à oreille fonctionne. Il pense à un vélo cargo pour emmener de plus gros colis. Il imagine des pouvoirs publics plus actifs, des infrastructures plus adaptées comme en Europe du nord…

pedalier

Mais il n’y a pas que le vélo dans la vie. Parfois, il s’accorde un long week-end. Pour faire un marathon VTT!

UrbanVeloServices : 06.25.70.53.73 / urbanveloservices@gmail.com

VeloChannel is on Facebook & Twitter :  fb     tw

 

4 commentaires sur “Un Cannondale Bad Boy coursier à Colmar”

  1. Bonjour,

    Je viens de faire appel à ce service de coursier sur Colmar et au vu de la qualité de la prestation, je tiens en tant que professionnel à mettre mon ressenti.

    Disponibilité, réactivité, soucis du détail autant dans sa présentation que dans sa prestation, telle est mon ressenti après notre première collaboration.

    Ayant déjà fait appel à ce genre de service mais par le biais de grandes entreprises, la simplicité, la prise de rendez-vous et surtout la ponctualité, font qu’UrbanVeloServices est sans conteste une entreprise de confiance qui pour un service de proximité est la meilleure option.

    Je vous encourage vivement à prendre contact et lui faire part de votre demande, qu’il prendra avec le plus grand sérieux et dans les meilleures conditions par tous temps (service accompli dans un délai très rapide sous la pluie).

    Je recommande vivement.

  2. Bonjour

    Très beau récit, et bravo pour ton initiative. Beaucoup de succès pour toi cette année, et bonne route.

    A+ Christophe TRUCHTERSHEIM

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.