Transmaurienne Vanoise, présentation de l’édition 2020 !

Voyage à travers la Haute Maurienne

La 32éme édition de la Transmaurienne Vanoise se déroulera cette année du 9 au 14 août avec pas moins de 6 jours de pur VTT au cœur d’un des plus beaux domaines cyclables des Alpes : la Haute Maurienne portes de la Vanoise.

Par Fred Ischard – Photos : LVO

Depuis sa création, l’épreuve n’a cessé de faire grandir sa notoriété au fil des années pour devenir aujourd’hui une épreuve internationale grâce au label UCI S2. Avec plus de 30 ans d’existence, la Transmaurienne Vanoise by Dare2b s’est donnée un nouvel élan depuis 3 ans maintenant en migrant en Haute Maurienne Vanoise et en rendant ses parcours plus ludiques et un peu moins exigeants tout en conservant une belle technicité restant accessible à un large public.

La Transmaurienne Vanoise se définit clairement comme une épreuve de caractère et une référence dans le calendrier national. Néanmoins, l’épreuve s’ouvre à tout public grâce aux différentes formules proposées, chacun y trouvera son compte.

L’épreuve reste également atypique grâce à des parcours traversant des paysages grandioses et magnifiques à l’image du lac du Mont Cenis, du Fort de l’Esseillon ou encore du hameau de l’Ecot, des sites touristiques classés comme des joyaux du territoire national.

La Transmaurienne Vanoise by Dare2b, c’est aussi des animations pendant 6 jours : un village exposant, un écran géant pour suivre la course au plus près des coureurs, des démonstrations et initiations au BMX et au Trial.

En cette année 2020 très particulière du fait de la pandémie virale internationale qui s’est abattue durant le printemps nous privant de toute activité extérieure durant de nombreuses semaines, la « Transmau » aura également une saveur particulière lors de cette 32e édition. En effet, l’événement sonnera purement et simplement comme la reprise du calendrier national VTT et pour couronner le tout, la journée du lundi 10 août servira comme support des Championnats de France VTT XC Marathon 2020 sur un tracé long de 70 kilomètres et 3000 mètres de dénivelé, un parcours qui dans le même temps lancera l’épreuve du défi des 9000 de la Transmaurienne Vanoise.

Ce défi des 9000 est donc l’une des formules proposées lors de cette semaine mauriennaise, c’est LE défi ultime cumulant 9000 mètres de dénivelé sur 5 jours de course. Cette formule est ouverte à tous à partir de la catégorie Espoir, elle permet aux adeptes de l’effort et du chrono de rouler quasi 200 kilomètres de chemins alpins. Les 9000 mètres de dénivelé positif vous permettront de vivre une expérience exceptionnelle dans un cadre unique qu’offre la Haute Maurienne Vanoise. Il est également possible d’effectuer une semaine à la carte sur une à 5 journées de course mais seul le cumul des 5 jours tiendra lieu à un classement final.

Pour ceux qui n’osent pas affronter ce monstrueux cumul, une formule se montrant un peu moins généreuse en dénivelé est proposée. Le défi des 6000 est ouvert à tous à partir de la catégorie Cadet sur un tracé cumulant 6500 mètres de dénivelé positif et 168 kilomètres à travers toute la Haute Maurienne Vanoise. C’est un bon moyen pour les personnes voulant défier le chrono de voir de beaux paysages et vivre une expérience unique. Le parcours regroupe les catégories Cadet, Juniors et Tandem mais aussi Open Homme et Dame, avec des classements dédiés pour chaque catégorie.

Pour ceux que l’aspect chrono rebute, trois formules rando sont proposées à la carte sur une à 5 journées au gré des envies : une rando sportive sur le tracé du défi des 6000, une rando familiale sur des tracés d’environ 20 kilomètres hebdomadaires laissant la possibilité d’utiliser les remontées mécaniques.

Le parcours de cette 32e édition

Passons un peu en revue les différentes étapes proposées lors de cette 32e édition de la Transmaurienne Vanoise. Tout commencera le lundi 10 août où les coureurs se donneront rendez-vous au cœur de la station de Lansevillard. Comme indiqué précédemment, cette étape servira également de support aux championnats de France XC Marathon. Du coup, c’est un somptueux parcours de 70 kilomètres cumulant 3000 mètres de dénivelé, un tel dénivelé sur une étape est inédit sur la Transmau. En guise de hors d’œuvre, il faudra d’abord escalader les 7 kilomètres d’ascension du col du Mont Cenis. Une fois à 2000 mètres d’altitude, il faudra redescendre par un joli bike park jusque Lanslebourg où il faudra de suite s’attaquer à la monstrueuse ascension du col de Sardières, quasi 18 kilomètres de montée sèche et 1300 mètres de dénivelé, une sacré escalade qui réclame beaucoup de patience et d’endurance sur ces longues pistes de ski du domaine de Val Cenis. Au sommet, un magnifique single sur un plateau et une très belle descente technique dominant le somptueux lac du Mont Cenis aux eaux turquoises viendra récompenser vos efforts. Une fois sur les berges du lac, il faudra le contourner par une piste roulante et facile sur le premier demi tour mais il faudra escalader une montée de quelques kilomètres pour ensuite profiter d’un magnifique single en balcon ramenant au col du Mont Cenis. Passé ce deuxième passage au col, il ne restera qu’à plonger vers l’arrivée jugée à Lanslevillard. Autant dire que cette première étape sera digne d’une des plus belles étapes proposées sur la Transmau !

Le mardi 11 août, place à une étape de 50 kilomètres qui cumulera 1800 mètres de dénivelé. Le départ sera à nouveau donné de Lanslevillard et il faudra d’entrée escalader une ascension de 10 bornes qui nous mènera à 2300 mètres d’altitude avant de redescendre dans la vallée de l’Arc. Une belle section roulante suivra en empruntant les belles pistes du domaine de ski nordique du plateau bessannais. Une fois passé le très charmant hameau de La Goulaz, le parcours ira visiter le vallon d’Avérole. Il faudra de nouveau escalader près de 500 mètres de dénivelé pour ensuite profiter des magnifiques singles ramenant au mythique stade de biathlon de Bessans. Il ne restera alors plus qu’à se laisser glisser le long des rives de l’Arc jusque l’arrivée.

Le mercredi 12 août, changement de site, c’est de la station d’Aussois que sera donné le départ de la 3e étape qui sera particulière car il s’agira d’une étape sous forme de XCO. Il faudra boucler à 4 reprises un tracé de 7,5 kilomètres cumulant 300 mètres de dénivelé soit une étape de 29 kilomètres et 1200 mètres de dénivelé. Si cette étape peut sembler moins longue, elle n’en sera pas moins difficile car elle sera également plus intensive avec pas mal de relances. Côté spectacle, ce parcours tracé au cœur du domaine d’Aussois ne manquera d’aucun attrait et permettra aux accompagnateurs de vivre pleinement la course et ce format court permettra également de profiter quasi pleinement de la journée, bref une journée un peu off avant de reprendre les choses sérieuses dès le lendemain.

Justement, le jeudi 13 août donnera lieu à la 4e étape de cette Transmaurienne Vanoise. A nouveau, le rendez-vous sera donné à Aussois pour aller explorer un peu plus les alentours de ce joyau de Haute Maurienne. Au programme, 45 kilomètres et 1900 mètres de dénivelé. Contrairement aux étapes précédentes, le départ sera cette fois assez roulant à travers les pistes du domaine nordique de Sardières mais une fois passé ce village, une montée de 6 kilomètres sur une belle piste forestière attendra les coureurs avant de redescendre par de jolis singles rapides vers le monolithe de Sardières. A peine le temps de profiter du ravito qui sera mis en place qu’il faudra escalader la longue piste menant au lac de Plan d’Amont sur près de 10 kilomètres où la forêt laissera place aux alpages en alternant pistes et singles. Une jolie boucle permettra de profiter du décor entre les lacs de Plan d’Amont et Plan d’Aval à 2100m d’altitude avant de redescendre par un somptueux single technique, ludique et varié. Une petite montée roulante viendra clôturer cette étape lors des deux derniers kilomètres.

Voici la 5e et ultime étape de cette Transmaurienne Vanoise qui se déroulera également autour d’Aussois mais sur un secteur totalement différent en ce vendredi 14 août où 40 kilomètres et 1800 mètres de dénivelé seront à effectuer pour venir à bout de cette 32e édition. Cette étape commencera par un profil descendant à travers le site des forts de l’Esseillon, un lieu fabuleux et une première descente sublime pour dégringoler jusqu’au cœur des gorges de l’Arc que l’on traverse par un vertigineux pont en bois. Ensuite place à une longue montée forestière sur l’autre versant pour monter à 2300m d’altitude, quasi un kilomètre vertical à gravir mais sur une piste aux pentes régulières. Le parcours ira ensuite explorer le domaine skiable de La Norma avant de plonger sur Modane, carrefour routier et ferroviaire franco-italien important. Mais vous n’aurez à peine le temps d’apercevoir cette ville sans trop d’intérêts que vous poursuivrez aussitôt le long du cours de l’Arc jusqu’au village d’Avrieux où vous attendra le dernier ravito du jour avant de vous attaquer à la dernière ascension de la semaine, encore quelques 400 mètres de dénivelé pour aller chercher cette ligne d’arrivée finale jugée à Aussois,terme de cette magnifique semaine mauriennaise qui nous attend.

N’hésitez pas, venez vivre l’aventure et profiter de ces chemins de Haute Maurienne, l’occasion de venir défier le chrono après de très longues semaines d’attente ou juste de venir profiter d’une semaine de VTT dans un décor somptueux. L’équipe LVO vous attend du 9 au 14 août au cœur du domaine de Val Cenis entre Aussois et Lanslevillard !

Inscriptions et infos : www.transmaurienne-vanoise.com

> Autres événements : www.velochannel.com/Evénement
> Suivez VELOCHANNEL.COM sur Facebook, Instagram et Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.