Quel pneu VTT pour les terrains boueux ?

Pneus VTT boue, quel modèle choisir ?

Pour certains, il est possible d’utiliser la même monte pneumatique toute l’année sans se soucier des conditions climatiques tandis que pour d’autres il est nécessaire de l’adapter en fonction de divers critères. Cela dépend de la zone géographique de pratique et de la nature du terrain associée, de son style de pilotage également. Lorsque les intempéries viennent affecter le terrain, la boue reste l’ennemi numéro un de tout vététiste et un mauvais choix d’enveloppes peut transformer une sortie en véritable cauchemar ! Pour éviter des temps de parcours interminables et des chutes à répétition, quelques conseils pratiques et un panel des produits que l’on peut trouver sur le marché pour s’armer efficacement face aux éléments. 

Dans certaines régions, si l’on veut pratiquer le VTT toute l’année, rouler dans la boue est inévitable et il est nécessaire de chausser des enveloppes adéquates, particulièrement l’hiver. Et pour les compétiteurs réguliers, les conditions climatiques et la nature du terrain changeantes imposent d’avoir en réserve plusieurs trains de pneus dont des spécifiques boue pour certains parcours pouvant devenir de sacrés chantiers. Les reconnaissances sont obligatoires pour affiner les choix car les parcours humides ne sont pas toujours synonymes d’impraticables. La nature du sol variant d’une région à une autre, d’une zone à l’autre, des pneus polyvalents – voire pour terrains secs – peuvent passer et l’on garde tous les avantages de notre monte pneumatique préférée en termes de rendement, car un pneu boue est dans ce domaine très médiocre. La température, la quantité et la fréquence des précipitations vont être à considérer pour trouver le meilleur compromis. En fonction de la densité de la boue et de la nature du sol en profondeur, plusieurs choix pourront être possibles, le pneu spécifique ne s’imposant pas nécessairement.

Les conseils de Frédéric Gombert, champion de France XC Marathon 2016
Avec la boue on perd en adhérence, le pneu avant doit posséder une bonne accroche latérale car il est directionnel, il doit aussi offrir un bon freinage. La roue arrière a besoin de motricité, de freinage, mais il faut prendre en compte qu’elle influence grandement le rendement. Selon le type de pratique, de préférence, de boue, de niveau de technicité, ce dernier point est à considérer fortement. Une suspension arrière est également un atout dans la boue, je débloque la suspension arrière pour les parties à faible adhérence. Cela me permet d’avoir plus de grip qu’avec un semi rigide et donc d’utiliser un pneu plus roulant qui sera plus avantageux sur les sections plus compactes. Le Schwalbe Racing Ralph et le Rocket Ron 2.10, Rubena Kratos 2.25 sont des pneus que j’utilise à l’arrière lorsque la dernière pluie est récente et que la boue est assez liquide. Ils taillent plus fin qu’annoncé (par rapport à du Michelin, Maxxis ou du Continental par exemple). Lorsque l’on utilise de fines sections de pneus, notre poids est réparti sur une surface moindre et engendre ainsi une pression plus importe sur la superficie de gomme en contact avec le sol. On gagne en adhérence. Généralement plus le terrain est boueux, moins il est cassant et les risques de crevaisons diminuent donc. On peut se permettre une pression plus faible de 0,2 bars environ par rapport aux valeurs utilisées par temps sec. On améliore les capacités de déformation du pneu et on gagne en adhérence. Je préfère utiliser des pneus pour terrains mixtes assez fins, gonflés à basse pression et rouler en tout suspendu pour la motricité. A l’avant, des crampons latéraux doivent être espacés. Personnellement, j’aime bien le Mitas Kratos 2,25 (taille fin comme un 2,10) qui possède également des crampons centraux bien espacés et moyennement hauts permettant de débourrer. A l’arrière, il apportera plus de motricité que le Schwalbe Racing Ralph ou le Rocket Ron. Le Hutchinson Toro est un peu l’équivalent, il possède des crampons plus gros, moins espacés mais plus hauts que le Kratos. Si la boue est plus épaisse, alors le Mitas Charybdis en 2.00 s’en sortira mieux du fait de sa section plus fine, son profil étant équivalent. Enfin, en cas de grosse boue ou pour ceux pour qui le rendement sur les sections moins boueuses n’a pas d’importance, les Schwalbe Dirty Dan, Michelin Wild Mud et Continental Mud King sont de purs spécialistes.

 

Il fut un temps où pratiquement toutes les marques proposaient un pneu spécifique boue dans la gamme, souvent de section étroite autour de 1.75 pouces de large. Ces enveloppes étaient parfois simplement dérivées de modèles polyvalents plus larges de la gamme, on utilisait ainsi l’étroitesse du pneu pour aller plus facilement chercher du grip en profondeur mais aussi augmenter le dégagement et débourrage au niveau des bases, haubans et fourche, des solutions encore utilisées aujourd’hui en XC mais plus rarement tout de même. Les qualités de gommes et carcasses évoluant, les diamètres de roue ayant augmenté, les géométries ayant évolué vers plus d’efficacité/vivacité/agilité, les braquets étant moins imposants et permettant de rouler plus souple dans les pires conditions font que l’on peut aujourd’hui davantage éviter d’avoir recours aux pneus boue. Les constructeurs n’en proposent pas ou plus forcément dans leur gamme aujourd’hui, c’est le cas par exemple de Specialized, Mavic, Panaracer, Ritchey tandis que d’autres se concentrent uniquement sur des produits DH. Si l’on ne trouve donc pas toujours des pneus boue chez les fabricants, certaines marques peuvent néanmoins proposer des produits conçus pour les terrains humides qui vont se situer entre le pneu polyvalent et le pneu spécifique boue, c’est le cas du Vittoria Gato ou encore du Hutchinson Toro (dans ses versions XC). Et il est toujours possible de recouper des crampons sur des pneus plus polyvalents, ça se fait encore occasionnellement dans les paddocks et le Michelin Wild Mud – pourtant spécifique boue – présenté dans cette liste ci-dessous est même prévu d’origine pour être éventuellement recoupé selon la consistance de la boue !

Modèles, versions, poids, prix

Voici un panorama de ce que l’on peut trouver à l’heure actuelle, toutes disciplines confondues, où seuls les pneus spécifique boue sont donc représentés, reconnaissables à leurs profils très aérés et crampons hauts.  

Bontrager G-Mud Team Issue
Usage : Enduro à DH
Dimensions :
27.5×2.30 et 26×2.20
1 version : tringles rigides, carcasse 60 TPI, gomme 40a (27.5) ou 42a (26)
Poids constructeur 27.5/26 : 1245g/1055g
Prix public : 52,99 €

Bontrager XR Mud Team Issue TLR
Usage : XC
Dimensions :
29×2.00, 26×2.00, 26×1.80
1 version : Tubeless Ready, carcasse 120 TPI, gomme 62a/60a
Poids constructeur 29/27.5/26 : 650g/585g/520g
Prix public : 39,99 à 42,49 €

Continental Mud King Apex
Usage : Enduro à DH
Dimensions : 29×2.30, 27.5×2.30, 26×2.30
1 version : Tubeless Ready, carcasse 360 TPI (6×60), gomme BlackChili
Poids constructeur 29/27.5/26 : 1160g/1135g/1100g
Prix public : 81,90 €

Continental Mud King ProTection
Usage : XC
Dimensions : 29×1.80, 27.5×1.80, 26×1.80
1 version : Tubeless Ready, carcasse ProTection 240 TPI (4×60), gomme BlackChili
Poids constructeur 29/27.5/26 : 580g/550g/520g
Prix public : 59,90 €

Hutchinson DZO
Usage : Enduro à DH
Dimensions : 27.5×2.25, 26×2.35, 26×2.60
2 versions : Enduro (tringles souples) ou DH (tringles rigides), Tubeless Ready, carcasse Hardskin 132 TPI (2×66), gomme RaceRipost
Poids constructeur 29/27.5/26×2.35/26×2.60 : 1100g/1053g/1435g/NC
Prix public : 59,90 €

IRC Stingo XC
Usage : XC
Dimensions : 29×2.00, 27.5×2.10, 26×1.90
3 versions : Tubeless Ready, UST Tubeless (26 uniquement) et Tube Type (26 uniquement). Carcasse 110 TPI
Poids constructeur 29/27.5/26 UST/26 Tube Type : 595g/590g/620g/435g
Prix public : 59,90 €

Maxxis Wetscream
Usage : DH
Dimensions : 27.5×2.50, 26×2.50
2 versions : Tringles rigides ou tringles souples(27.5 uniquement), carcasse 60 TPI ou 120 TPI (tringles souples), gomme Super Tacky
Poids constructeur : 1005g à 1205g
Prix public : 57,50 €

Maxxis Beaver
Usage : XC
Dimensions : 29×2.00, 29×2.25, 27.5×2.00, 26×2.00, 26×2.25
5 versions : Tringles rigides (29 uniquement) ou tringles souples, carcasse 60 TPI ou 120 TPI classique ou EXO, Tubeless Ready ou Tube Type. Gomme bi-densité 70a/60a
Poids constructeur : 470g à 765g
Prix public : 32,90 à 52,90 €

Maxxis Medusa
Usage : XC
Dimensions : 26×2.10 26×1.80
2 versions : Tube Type, UST Lust carcasse 120 TPI
Poids constructeur : 525g à 645g
Prix public : 35 à 52 €

Michelin Wild Mud
Usage : XC à Enduro
Dimensions : Advanced 29×2.00, 27.5×2.00, 26×2.00 et Advanced Reinforced 29×2.25, 27.5×2.25
2 versions : Advanced gomme Gum-X 55a ou Advanced Reinforced gomme Magi-X 55/53a, Tubeless Ready
Poids constructeur Advanced 29/27.5/26 : 640g/610g/590g
Poids constructeur Advanced Reinforced 29/27.5 : 1050g/990g
Prix public : 62,90 €

Mitas Charybdis Top Design
Usage : XC
Dimensions : 29×2.00, 27.5×2.00, 26×2.00
2 versions : carcasse 127 TPI Tubeless Ready, gomme dual CRX/SSC
Poids constructeur 29/27.5/26 : 590/550/520g
Prix public : 37,99 €

Onza Greina
Usage : Enduro à DH
Dimensions : 27.5×2.40, 26×2.40
3 versions : DHC (Tube Type tringles rigides 80 TPI – 2×40) ou EDC (Tubeless Ready tringles souples 60 TPI), gomme GRP40 ou 65a/55a
Poids constructeur : 1015 à 1185g
Prix public : 34,99 à 67,99 €

Schwalbe Dirty Dan 
Usage : XC à DH
Dimensions : 29×2.00, 29×2.35, 27.5×2.35
3 versions : gomme Addix Speedgrip ou Addix Ultra Soft, tringles souples ou rigides, Tubeless Easy ou Tube Type
Poids constructeur : 520g à 1450g
Prix public : 57,90 à 62,90 €

Vittoria Mota
Usage : DH
Dimensions : 27.5×2.50, 26×2.50
1 version : Tubeless Ready, carcasse 60 TPI, gomme 4C
Poids constructeur 27.5/26 : 1440g/1400g
Prix public : 60,45 €

Vredestein Bobcat Heavy Duty
Usage : All Mountain à Enduro
Dimensions : 29×2.35, 27.5×2.35
1 versions : Tubeless Ready, carcasse 120 TPI, gomme TriComp X
Poids constructeur 29/27.5 : 950g/915g
Prix public : 54,95 €

WTB Warden 
Usage : All Mountain à DH
Dimensions : 27.5×2.30, 26×2.30
1 version : Tubeless Ready, carcasse 60 TPI, gomme Gravity DNA
Poids constructeur 27.5/26 : 1155g/1032g
Prix public : 59,95 €

> Autres articles techniques : www.velochannel.com/technique
> Suivez
VeloChannel sur Facebook et Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *