L’Elsass Bike 2016 vu de l’intérieur, le VTT comme on l’aime !

C’est l’été et c’est dans les Vosges centrales, plus exactement à Wangenbourg-Engenthal à seulement 40 minutes de Strasbourg qu’a eu lieu l’Elsass Bike 2016. Il s’agit d’une belle organisation déjà bien ficelée malgré sa jeunesse (deuxième édition). Et autant vous dire que les formules proposées font forcément le bonheur de tous. VTT (Ultra), VTT (Marathon), VTT (Challenge) ou encore VTT (Randonnée) et même de la route ! Que demander de plus ?

Texte : Vincent Arrigault – Photo : Thomas Skubiszewski et Thierry Gretzer

A la suite de notre premier article – voir : Elsass Bike 2016 : organisé et convivial, un compte-rendu complémentaire après avoir roulé l’ Ultra 130 km.

nwm-elsass-bike-plaque-guidon nwm-verticale-elsass-bike

A l’origine de cet évènement nous retrouvons deux clubs : les Grands Tétras du Cyclo Club de Wasselonne et les membres de Vélo-Evasion Saverne et Environs, sans compter la centaine de bénévoles qui s’ajoute à la fête !

Le point météo

Ce weekend du 2 et 3 juillet 2016 fut en demi-teinte. Le samedi fut relativement humide et très frais pour la saison, mais les aléas climatiques des dernières semaines ne sont visiblement pas en phase avec les saisons. D’après les retours de certains bénévoles et randonneurs, les conditions étaient relativement difficiles pour les pilotes le samedi avec de la pluie jusqu’à quasiment 14h.

nwm-elsass-bike-sentier-boue-pneus-crampons-traces
nwm-elsass-bike-sentier-sapins

Le dimanche, levés à l’aube, la météo est bien plus clémente. Arrivés sur place à 6h du matin, le soleil est au rendez-vous. L’ensemble des participants inscrits sur les différents circuits rouleront sous le soleil parfois timide, mais au moins pas de pluie !

Côté logistique

L’accueil, le retrait des dossards, les espaces exposants ainsi que les départs et arrivées de l’ensemble des circuits se font depuis la Salle polyvalente « Langacker » de Wangenbourg-Engenthal. La place, ce n’est pas ce qui manque là-bas ! Pour les plus aguerris il y a même la possibilité de poser la tente ou le camping-car en lisière de forêt.

Côté Accueil

Toujours plaisant de partager un petit café avant le départ et de pouvoir discuter avec les participants ou les organisateurs. La remise des plaques de cadre est effectuée par Thomas Skubiszewski en personne, le créateur de l’Elsass Bike. On réceptionne notre « musette » comprenant bien évidement la plaque de cadre sans oublier les consignes de sécurité au dos en cas de pépin, des goodies Elsass Bike, de la documentation ou encore des produits énergétiques. Le briefing est effectué au fur et à mesure des arrivées, par petits groupes. Même au Roc d’Azur on n’a pas ça !

nwm-elsassbike-musette-finisher-t-shirt

Il est possible de se restaurer sur place à l’arrivée en dégustant des tartes flambées faites sous nos yeux et cuites au feu de bois pour 5 €. Eh oui, nous sommes en Alsace ! Mais aussi une succulente assiette « la petite Suisse » composée d’une escalope de porc marinée accompagnée d’une salade de pommes de terre pour la modique somme de 7 €. Café et pâtisseries alsaciennes sont même proposés pour terminer le repas. Ah mais j’oubliais, le congélateur rempli de glaces en libre-service avec Mars glacés, Bounty glacés… Et bien évidement une buvette, pour savourer une bonne chope de bière Licorne afin de se réhydrater après un tel effort…

Côté circuits

nwm-Elsass-Bike
nwm-elsass-nike-bulls-sandrine-ponsard

Contrairement aux dires, l’Elsass Bike n’est pas une simple promenade de santé tracée sur pistes ou routes forestières ! Au-delà du choix de la distance et de la formule, il faut quand même avoir un minimum de foncier mais également de la technique pour être à l’aise dans les sentiers ou autres descentes que comporte le tracé pour pouvoir s’octroyer le statut de Finisher de l’Ultra 130 km, que ce soit en 1 ou 2 jours. Et de même pour le Marathon 110km ou encore le Challenge 90 km synonymes de longues heures de selle.

Cette année, les précipitations des semaines précédentes ont rendu un certain nombre de portions relativement boueuses, notamment sur la première boucle de 60 km. Nous pouvions compter sur des ravitaillements bien complets tous les 17 km environ avec toujours un super accueil. Le principe du tracé permet de s’arrêter après la première boucle de 60 km qui repasse par la zone de départ/arrivée, ou bien de poursuivre sur la seconde boucle de 70 km avec les possibilités de bifurquer par la suite sur le 90 ou le 110 en fonction de son état de forme. Sinon, on peut toujours aller chercher le sacre ultime sur le 130 km.

nwm-elsass-bike-2016-ravito nwm-elsass-bike-panorama nwm-elsass-bike-balisage-sol

Concernant le balisage, rien à redire ! En grande partie tracé au plâtre dans les sentiers, on retrouve un fléchage à la bombe rose pour les intersections goudronnées. Le tout, complété par des panneaux au niveau des bifurcations de tracé avec les kilométrages associés.

A l’arrivée des différents circuits, tout le monde a le droit à sa photo souvenir avant de récupérer son t-shirt de Finisher accompagné d’une coupe de Crément d’Alsace pour trinquer avec les organisateurs et discuter du tracé, de l’ambiance… Et les fameuses questions : « Alors, ça vous a plu ? Vous reviendrez ? ». On leur a dit OUI !!!

Voir aussi : Elsass Bike 2016 : organisé et convivial

nwm-batibois-alsace-arrigault-elsass-bike

> Autres articles Evénements :www.velochannel.com/Evénement
> Suivez VeloChannel sur Facebook et Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.