Le SingleBe artisanal de Sébastien Clavier

SingleBe_Clavier_Enve_Fox_Cotic_Acier

Moins de 10 kg avec de l’acier !

« Steel is real » dixit les fanatiques des cadres acier, on ne les contredira pas tant ce matériau reste éternellement approprié à la fabrication de bicyclettes de tous types même si les châssis composite ont envahi le marché grâce à des technologies en constant développement. SingleBe, un artisan basé en République Tchèque dont on entends de plus en plus parler, propose des productions sur-mesure réalisées dans ses ateliers. Exemple ici avec ce Hardtail doté d’un triangle avant en Reynolds 853, arrière en Dedacciai.

VTT_Artisanal_Acier_SingleBe

Son propriétaire, Sébastien Clavier, roulant sur des carbone comme sur des acier, nous explique ses choix, tant au niveau du châssis que des composants.

SingleBe_Badge_douille

Pourquoi rouler sur un SingleBe ?
 « Marque peu connue et qui permet de rouler sur un vélo différent des copains avec un prix imbattable pour du sur mesure. »

Choix de la géométrie : « La géométrie est inspirée des qualités des vélos que j’ai pu avoir, principalement Open O1-0 et Sobre Dad, ce qui procure un vélo assez réactif (on est sur un acier, donc on perd le coté explosif au démarrage ou lors d’un sprint), très stable (je lâche davantage les freins, angle plus ouvert ce qui rend le vélo plus stable) et confortable. L‘enchainement dans les singles est excellent, lié à la souplesse de l’acier ce qui le rend super joueur ! Sur un XCO, il peut être limite, mais sur un XC Marathon ou des sorties rando sportive il est excellent. »

SingleBe_Clavier_Enve_Asterion

Quelques mots sur le type d’acier choisi et les spécifications techniques : « Choix du Reynolds 853 pour le triangle avant, principalement pour le poids, arrière en Dedacciai (conseillé par le cadreur). Le cadre est prévu pour du mono-plateau, juste une butée sur la douille pour la gaine du dérailleur arrière donc. Cablerie et durites en externe pour la facilité de montage et d’entretien. Boitier fileté BSA pour la facilité de montage/d’entretien, mais aussi par le fait que l’on puisse plus facilement monter le pédalier que l’on veut sans trop bidouiller. »

SingleBe_patte_derraileur SingleBe_Guide_Durite SingleBe_serrage_selle_boulon SingleBe_ESI_Douille_Direction

Côté montage : « Poste de pilotage Lyti pour le rapport qualité/prix imbattable,
roues Enve pour le rapport fiabilité/rigidité/poids sans parler des 2 moyeux light qui font tomber la paire sous les 1300 g !

SingleBe_Moyeu_Extralite_Ligature SingleBe_pédalier_pédale_Wolf_Plateau_Hollowgram_SL_Crank_Brothers SRAM_XO_Lyti_Cintre_guidon_Formula SingleBe_Selle_Tioga_Spyder_Carbon

Freins Formula quasi obligatoires (les Shimano XTR Trail passent également) en raison de la fixation PM particulière. Les serrages de roue sont les nouveaux Shift Up. »

SingleBe_ShiftUp_axe_Ashima SingleBe_patte_PM

SINGLEBE ARTISANAL ACIER

Bike_Check_SingleBe_Asterion_Enve_Sram_Fox_Tioga_Spyder_Hollowgram

Cadre : acier sur mesure, Reynolds 853 et Dedacciai
Fourche : Fox 32 Float 100 FIT CTD Factory
Dérailleur : SRAM XX1
Shifter :
 SRAM GripShift X0
Pédalier : Cannondale Hollowgram SiSL, plateau Wolf Tooth Components Drop-Stop 32 dents, boitier Rotor BSA30
Cassette : SRAM XX1 – 10/42 dents
Chaine : KMC X11L
Freins : Formula R1R, disques Ashima Ai2 160 mm, visserie Ti
Cintre : Lyti Carbon – 700 mm
Grips : ESI Chunky
Potence : Lyti Light – 100 mm/17°
Selle : Tioga Spyder Stratum Carbon
Tige de selle : GarbaruK SL – 27.2 x 410 mm
Roue avant : Enve M50 Fifty, Sapim CX Ray, Extralite Hyper JF, serrage Shift UP
Roue arrière : Enve M50 Fifty, Sapim CX Ray, Aivee Edition 1, serrage Shift Up
Pneu avant : Specialized Fast Trak Control 29 x 2.00
Pneu arrière : Specialized Fast Trak S-Works 29 x 2.00
Pédales : Crank Brothers Eggbeater 11
Porte-bidon : Spécialités TA SIN SLR
Poids : 9,34 kg avec pédales et porte-bidon

 

> Autres Bike Check : www.velochannel.com/Bike Check
> Suivez VeloChannel sur Facebook et Twitter

3 commentaires sur “Le SingleBe artisanal de Sébastien Clavier”

    1. Bonjour,

      Aucun avantage, si ce n’est le gain de poids et le coût (on évite une patte Paragon PM qui coûte plus cher et qui pèse plus lourd que 2 plots).

      $eb

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.