Le Bulls Black Adder Team de Thomas Dietsch

Bulls_Thomas_Dietsch_Solutré_Vigne

Un vélo de Pro pour ce Bike Check avec le hardtail du Team Bulls, ici celui de Thomas Dietsch

Si le multiple champion de France XC Marathon a mis fin à sa carrière sur un dernier titre national en 2014, le coureur et promoteur de la marque Bulls n’a pas raccroché le vélo pour autant. Sorties sans pression et courses occasionnelles, le plaisir de rouler reste intact pour Thomas Dietsch.

Ayant passé deux jours en compagnie de Thomas Dietsch pour reconnaitre entr’autres le parcours du Championnat de France XC Marathon 2015, nous nous sommes intéressés à sa monture et au choix des composants associés. Mieux encore, 2 sorties à son bord pour cumuler 90 km de roulage sur la machine du champion de France en titre, une proposition qui ne se refuse pas !

Bulls_Black_Adder_Team_Profil_1

Les spécifications techniques du Bulls Black Adder Team des coureurs de l’équipe sont assez proches de la version de série – groupe Shimano XTR 2×11 vitesses, fourche RockShox RS-1, périphériques FSA K-Force, selle Fi’zi:k, jantes ZTR Crest, pneus Schwalbe Rocket Ron – mais certains changements permettent de peaufiner le montage en fonction des souhaits des pilotes et dans l’optique d’améliorer encore davantage la performance globale du vélo.

Bulls_Selle_Fizik_FSA_K-Force Bulls_KCNC_Collier_selle Exit le blocage rapide d’origine du collier de selle pour un système plus léger et discret. La selle est une Fi’zi:k Antares R1, plus ferme et taillée différemment que la Tundra 00 du vélo de série. La selle Antares est dédiée à une utilisation route mais il n’est pas rare de la retrouver montée sur des VTT XC chez certains pilotes ainsi qu’en première monte pour certaines marques.

Bulls_pédalier_XTR_pédale_chaine Bulls_Shimano_XTR_moyeu_cassette_disque_dérailleurGroupe complet Shimano XTR en version mécanique pour les changements de vitesses, la marque japonaise étant partenaire du team Bulls. Le dérailleur avant est à tirage classique par le bas et n’utilise donc pas le nouveau système à tirage latéral inventé par Shimano. Si l’on compare à nouveau par rapport au Black Adder Team de série, le vélo de Thomas est monté ici en plateaux de 36/26 (contre 38/28), le moyeu arrière est un Shimano XTR (contre un Sram X0 allant de pair avec le Predictive Steering spécifique à la fourche RockShox RS-1), le rayonnage est artisanal avec du Sapim CX Ray silver (au lieu d’un montage machine en Sapim Sprint).

Bulls_RockShox_RS1_disque_160 Bulls_RockShox_bleuFourche RockShox RS-1 disposant d’une déco assortie au cadre avec ses touches de bleu et de jaune propres à la marque allemande. Le diamètre du disque est de 160 mm au lieu du 180 mm de série, la puissance et progressivité du Shimano XTR permettant d’obtenir un freinage très performant avec cette taille de disque largement employée par les coureurs XC.

Bulls_King_Cage_bidon_titane
Simple, hyper robuste, classe et un très bon maintien pour le porte-bidon King Cage en titane.

Bulls_FSA_Kforce_potence_Sigma_GPS_cintre Bulls_grip_ZEG_mousse_XTR
Côté poste de pilotage, éléments FSA haut de gamme, des grips en mousse ZEG (ZEG est le groupe détenant Veloland et Bulls) de très gros diamètre pour les grandes paluches de Thomas. Les bouchons plastique cachent un nécessaire de réparation (lime, aiguille, mèche…) pour les enveloppes Tubeless. Le cintre est en 685 mm de large, FSA ne faisant pas plus grand pour son K-Force Flat. La potence est en 130 mm, une longueur peu habituelle de nos jours y compris sur les grands vélos. Thomas Dietsch nous précise que ça lui permet de gagner en stabilité en plus de correspondre à son grand gabarit. Un compteur GPS Sigma Sport permet d’enregistrer les sorties et de travailler les entraînements.

Bulls_Black_Adder_Thomas_Dietsch

Quelques impressions rapides après ces 2 sorties en régions mâconnaise et tournugeoise. Si la taille du vélo, une fois n’est pas coutume, nous correspondait très bien – il ne fut d’ailleurs pas nécessaire d’ajuster la hauteur de selle, celle-ci étant pile poil la nôtre – la potence de 130 mm, les gros grips et le cintre un peu étroit (roulant habituellement en 710 mm en XC) étaient quelque peu déroutants. On peut cependant dire que ce Black Adder Team est efficace dans bien des situations, jouant la carte de la polyvalence pour s’adapter à de nombreux formats de course, XC, XC Marathon et longs raids à la journée ou par étapes. Vélo suffisamment confortable pour de nombreux circuits, aidés par les pneumatiques 2.25, très stable et assez maniable malgré cette potence longue. Du répondant évidement, une fourche RS1 très fluide dont différence et avantage principaux restent tout de même l’esthétique.
Cette génération de Black Adder apparue au millésime 2014 est moderne (douille conique, boite de pédalier PressFit, patte de dérailleur avant Direct Mount amovible pour passer en mono) mais reste dépourvue de passages de gaines en interne, l’axe arrière est en blocage rapide classique et la patte de frein en SI.

Bulls_gaine_externeBulls_derrailleur_avant

Ca peut paraître «économique» pour certains, pas entièrement faux (ce qui permet à Bulls de sortir le Black Adder Team à seulement 4549 Euros) mais cela reste très pratique pour l’entretien et les réparations courantes surtout lorsque l’on roule beaucoup. A l’heure où certaines interventions mécaniques – comme un simple changement de câble de dérailleur – deviennent parfois compliquées sur des machines «trop» esthétiques, il est bien de voir que l’on peut aussi trouver du simple et efficace. A l’inverse, un coup de main est à prendre pour la mise en place du moyeu avant, nous ne sommes pas forcément fan, ça peut devenir long lors d’une crevaison dans des conditions dantesques (boue, froid, etc…).

BULLS BLACK ADDER TEAM

Bulls_Black_Adder_Team_Profil_2

Cadre : carbone Bulls Black Adder, taille XL (56 cm)
Fourche : RockShox RS1
Dérailleurs : Shimano XTR
Shifters :
 Shimano XTR
Pédalier : Shimano XTR 36/26 dents
Cassette : Shimano XTR – 11/40 dents
Chaine : Shimano XTR
Freins : Shimano XTR, disques 160 mm
Cintre : FSA K-Force Flat – 685 mm
Grips : ZEG mousse
Potence : FSA OS99 CSI – 130 mm
Selle : Fi’zi:k Antares R1
Tige de selle : FSA K-Force SB0 – 27.2 mm
Collier de selle : KCNC Road Pro
Roues : ZTR Crest, Sapim CX Ray, Shimano XTR/Sram Predictive Steering
Pneus : Schwalbe Rocket Ron Evo 29 x 2.25
Porte-bidon : King Cage Titanium
Compteur GPS : Sigma Sport ROX 10.0
Poids : 10,45 kg avec pédales et porte-bidon

Plus d’infos sur la gamme Bulls : www.bulls.de/fr

Bulls_Thomas_Dietsch_1

> Autres Bike Check : www.velochannel.com/Bike Check
> Suivez VeloChannel sur Facebook et Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.