GRAVEL ROC RACE, montée en puissance !

GRAVEL ROC RACE 2017, ça se développe

Si le Roc d’Azur reste la course référence de l’ensemble des épreuves du Roc, de nombreux autres formats existent et permettent ainsi de contenter un panel plus large de pratiquants. Parmi les dernières nouveautés, apparues l’an passé, le Gravel Roc pour répondre à une pratique en vogue. Après une première édition de rodage, la seconde Gravel Roc Race était attendue. Et le niveau est monté d’un cran cette année ! Récit vécu de l’intérieur.

Par Chris Galvaing – Photos : A.S.O. (Thomas Maheux, Pierre Charlier)

Roc d’Azur et Roc Marathon (la plus belle course de la semaine !) au programme du Team VELOCHANNEL.COM, des épreuves qu’il est inutile de présenter davantage après tant d’années d’existence, on s’intéresse donc une fois encore – comme l’an passé : ROC D’AZUR 2016 : Le Roc Gravel vu de l’intérieur – à cette course Gravel proposée lors du Roc d’Azur 2017 pour la seconde année consécutive.

De 50 km à 60 km

Suite aux retours des pratiquants de la première édition, la distance a été allongée cette année, certes pas autant que souhaité pour certains avec 10 kilomètres de plus cette année pour un tracé cumulant 880m de D+. Nous avons cependant relevé 65 km pour un peu plus 1300m de D+ au GPS, ce qui semble être proche de la réalité au vu d’autres retours de participants.

Samedi 8h00, nous voici au départ de la seconde édition de la Gravel Roc Race avec pour seule ambition de découvrir davantage cette discipline et prendre du plaisir sur une épreuve inconnue. Nouveauté cette année, une formule randonnée hors course Gravel Roc Ride était également proposée en complément avec un départ 15 minutes plus tard. Il ne fait pas chaud ce vendredi matin à 7h30 sur la ligne de départ mais l’ambiance est plutôt sympathique entre les coureurs. Le speaker se charge de faire monter la température avec ses interviews et sa fameuse séance de clapping où chacun applaudit au rythme de la musique. Nous sommes 190 coureurs au départ dont quelques féminines, tous venant de différentes disciplines du cyclisme, le VTT bien sûr, des cyclocrossmen mais aussi des coureurs sur route. Les vélos sont principalement des vélos de cyclo-cross souvent modifiés avec des pneus plus larges de 38 à 40 mm, le côté race attirant davantage les purs compétiteurs que les pratiquants Gravel plus adeptes du format loisirs/rando et utilisant des machines plus spécifiques. 

Tout le monde s’élance à 8h00 pile, le rythme est élevé dès le départ et l’on se retrouve dans un nuage de poussière où la visibilité est restreinte, il est difficile de respirer. Nous sortons de la base nature, tout s’éclaircit et le peloton est déjà bien étiré. Nous attaquons ensuite la fameuse bosse du camping puis celle du Fournel où les groupes de niveau se forment. Les 40 premiers kilomètres sont assez difficiles physiquement avec la majeure partie des ascensions à effectuer mais le tracé est très approprié à la pratique Gravel avec des alternances de routes étroites et pistes. Le terrain devient ensuite beaucoup plus cassant et ça va se compliquer pour ceux qui n’ont pas les pneus adaptés Beaucoup de crevaisons, 3 pour ma pomme (malgré un montage Tubeless Ready) avec seulement une chambre à air dans les poches et cette belle expérience s’est vite transformé en galère ! J’ai heureusement pu compter sur une belle solidarité de la communauté Gravel en me faisant dépanner par de sympathiques participants. Après cette partie cassante, on retrouve une route qui longe la mer puis le traditionnel chemin des douaniers amenant sur la plage et enfin la piste cyclable qui nous conduit sur la base nature. J’ai finalement pu rejoindre l’arrivée avec un chrono peu flatteur mais l’essentiel n’était pas là !

En tête de course un groupe de 4 coureurs s’est rapidement détaché et Steve Chainel s’impose au sprint devant Christophe Sauser… Suivent d’autres pointures du milieu, Jaroslav Kulhavy tout de même et un toujours très en forme Thibault Vassal qui complète le podium de ce second Gravel Roc Race de l’histoire.
Une épreuve qui continue d’évoluer, de notre point de vue il faudra améliorer le 3eme tiers du parcours, davantage typé VTT aujourd’hui, mais les organisateurs sont en bonne voie pour proposer une épreuve d’exception avec des panoramas à couper le souffle. Il faut également bien entendu souligner le travail des nombreux bénévoles toujours disponibles pour assurer la sécurité et le ravitaillement des participants.

Résultats complets : www.rocazur.com/resultats

> Autres articles Evénements : www.velochannel.com/Evénement
> Suivez VELOCHANNEL.COM sur Facebook et Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *