Girona MTB Challenge 2019, c’est parti ! + VIDEO étape 1

Girona MTB Challenge : étape 1, mise en jambes ensoleillée

C’est parti, la 3e édition du Girona MTB Challenge est lancée. Bienvenue pour 3 jours au paradis du singketrack ! Ce vendredi, en guise de mise en bouche, une étape de 55 kilomètres cumulant 1200 mètres de dénivelé.

Par Fred Ischard – Photos : Girona MTB Challenge

Grand soleil sur Girona, nous voici au départ de cette première étape du Girona MTB Challenge qui va nous emmener dans les petits massifs au nord de la cité catalane qui nous accueille tout le week-end.

Il est 10 heures, le départ est donné pour les 400 coureurs et la centaine de binômes engagés. Les premiers kilomètres sont roulants pour s’enfoncer dans les massifs et prendre de la hauteur. On alterne entre petites routes et chemins larges tout en montant par paliers.

On arrive au 15e kilomètre, tout le monde est plus ou moins à sa place, le peloton est morcelé en petits groupes, place à un florilège de singletracks. Le sol est absolument sec, poussiéreux même et rendant l’adhérence délicate. Le terrain est parfois piégeux, il faut être précis dans le pilotage afin de ne pas perdre d’énergie sur chaque relance. On enchaîne ainsi bon nombre de singles tout en escaladant quelques chemins plus cassants et nous voici au village de La Mota accueillant le premier ravito du jour. Nous passons le 25e kilomètre et on enchaîne à nouveau des singles plus trialisants et majoritairement ascendants afin de se hisser au point culminant du jour à 340 mètres d’altitude.

Il reste maintenant 20 kilomètres et le parcours devient plus tonique sur des singles réclamant beaucoup de relances d’autant qu’on accumule bon nombre de montées nettement plus courtes qu’en début de course. Deux petites sections de bitume permettent de reprendre un peu son souffle avant de se relancer sur une série de singles. Passage au second ravito du jour après 40 kilomètres de course, on attaque les derniers dénivelés à franchir et la cadence augmente un peu sur le profil descendant nous menant au village de Sant Gregori. Maintenant, direction retour sur Girona en suivant le cours du fleuve El Ter par un single qui serpente le long du cours d’eau. Les 5 derniers kilomètres sont ainsi absolument plats mais restent très agréables et plaisants.

Nous entrons dans l’aire d’arrivée située au Palacio Fontajau et franchissons la ligne d’arrivée que le vainqueur du jour franchira au terme de 2h19 de course. C’est d’ailleurs 3 coureurs qui se présenterons pour la victoire du jour revenant au suisse Hansueli Stauffer, nouvelle recrue du team Bulls mais non retenue sur la mythique Cape Epic se déroulant cette semaine. Il devance au sprint son compatriote Marc Stutzmann, nouvelle recrue du team Texpa-Simplon (vainqueur de la Transmaurienne Vanoise 2016) et l’espagnol Oriol Colome du team Esteve. En prenant la 6e place scratch du jour, l’espagnol Roger Argualager, également du team Esteve, prend le leadership en catégorie Master alors que chez les dames, c’est Anna Ramirez qui remporte cette étape en 2h52.

Samedi, place à l’étape marathon longue de 80 kilomètres et promettant encore une majorité du parcours sur ces fameux singles qui font la réputation de l’épreuve. Ça promet d’être excitant !

> Autres événements : www.velochannel.com/Evénement
> Suivez VELOCHANNEL.COM sur Facebook, Instagram et Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.