Essai contact du Cannonale Cujo 24

Afin d’élargir la troupe de ses fans jusqu’aux plus jeunes, Cannonale propose certains de ses modèles dans une taille junior. Ainsi, le Cujo se décline dans des versions 20 et 24 pouces, en souhaitant conserver ses deux aouts : facilité de prise en main et robustesse. Voici ici la synthèse des impressions laissées par quelques tours de roues au guidon du Cujo 24.

Photos : VeloChannel et PoC

Cannondale Cujo 24 de profil

Suspendu à l’avant et chaussé en 27.5×2.8 pour les grands, il passe en tout rigide pour les plus jeunes, avec -on est chez Cannondale- une fourche en alu. Toutefois, il garde de gros pneus. Sur le 24 comme sur le 20 pouces, les enveloppes sont en 2.6″ de section.

Mais reprenons la visite dans l’ordre. Cadre et fourche rassemblent des tubes d’alu aux soudures apparentes impeccables. Ils sont habillés d’un vert clair finement pailleté, plutôt chouette avec le reste de l’équipement noir et la touche orange de la déco. Le tube supérieur est très bas, et le tube de selle très court.

douille de direction du Cannondale Cujo 24

soudures des tubes sur la douille de direction

La fabrication de ce cadre, identique à celle des modèles adultes, écarte tout souci de solidité dans l’utilisation d’un Cujo 24. Il pourra être confié aux plus entreprenants sans hésitation. On l’a vérifié, ce vélo se rit des gamelles, même avec de l’élan et du dénivelé.

pneu Kenda Slant Six 24 pouces

Pour rouler, il y a des moyeux Formula et des jantes alu double-paroi 28 trous chaussées de Kenda Slant Six.

dérailleur Shimano Tourney TX du Cannondale Cujo 24

pédalier du Cannondale Cujo 24

Pour pédaler, un unique plateau de trente dents entraîne une cassette Suntour 8 vitesses 11/34. Le dérailleur Shimano Tourney TX est commandé par une poignée tournante assortie.

frein à disque Tektro à commande mécanique à câble

Pour freiner, deux disques Tektro de 160mm et leurs étriers et commandes à câble de la même marque. Sans surprise, toutes les gaines passent à l’extérieur, proprement rangées car les points de fixation sont nombreux.

potence et cintre

Le matériel est assez simple donc, mais la robustesse est au rendez-vous et la présentation soignée.

Tout ceci fait du Cujo une monture à la prise en main instantanée.

Attention, ce vélo est compact, facile à enjamber et à balancer, mais la longueur de tige de selle disponible laisse un poil sur sa faim. Il n’y aura que peu de marge pour les cyclistes d’1.30m et plus.

La potence courte et le cintre un peu relevé associent une position rassurante et une direction docile : les néo-vététistes se sentiront vite en confiance, tandis que les plus expérimentés iront taper dedans tout de suite.

Cannodale Cujo 24

Notre essayeuse est sportive, mais pas spécialement cycliste. Et pourtant, elle adopte immédiatement ce Cujo, compagnon de jeu costaud et jovial. La rigidité de l’ensemble cadre-fourche n’est pas un problème. Les gros pneumatiques travaillent très bien, à condition de ne surtout pas mettre trop d’air dedans. A l’arrêt, avec un pied à terre et les fesses sur la selle, il faut déjà voir les flancs des Kenda s’arrondir un peu, sinon c’est qu’ils sont trop gonflés.

début d'une descente avec le Cujo 24

Leur profil très rond et la disposition des crampons assurent une adhérence satisfaisante. En montée, c’est surtout l’absence de développements vraiment courts qui fait mettre pied à terre. L’unique plateau bride un peu la bête, lui interdisant les montées trop raides ou trop longues. Dans le cadre de cet usage pas trop extrême, les deux protège-plateaux limiteront les conséquences d’un contact imprévu entre le pédalier et les membres inférieurs. Cambouis et écorchures iront jouer ailleurs. Bien vu.

En descente, le Cujo est sain. Les Kenda rajoutent un poil de confort et une touche d’indulgence. Et les freins répondent parfaitement. On ne leur a pas demandé la lune, mais ils se sont montrés puissants et toujours dosables. L’avant couinait horriblement en conditions humides au début de l’essai, mais un réglage soigné de la position de l’étrier et de la garde au levier est venu à bout de ce désagrément.

chemin en montée sur le Cannondale Cujo 24

Un très bon chien que ce Cujo, rien à voir avec le molosse imaginé par King.

Il encourage les jeunes cyclistes à prendre des initiatives, à « voir si ça passe ».

Même s’il est un peu limité par son unique plateau, les limites de ce vélo sont loin. Et Cannondale a vu juste pour le look, car la tranche d’age 8-12 ans est unanime : « Ouah, les gros pneus… » Et sans suspension avant! Pour une fois que le marketing cède le pas au bon sens, on adore. Sur un vélo junior de loisir, la fourche rigide, ça suffit bien. Ainsi, le poids est très correct (nous avons pesé le Cujo à 11,100kg), la maintenance aisée (merci les freins à câble) et… Le prix demandé encore acceptable. S’il y a des frères et soeurs ou des cousins après, c’est mieux, car le Cujo sera encore loin d’être fatigué.

CANNONDALE CUJO 24
 photo constructeur du Cannondale Cujo 24
Les + : look et finition, robustesse, simplicité mécanique et facilité d’usage
Les – : transmission timide
Cadre : aluminium C2
Fourche : aluminium C2
Dérailleur : Shimano Tourney TX800
Poignée : Shimano Tourney Revo Twist
Cassette : Sunrace 8 vitesses – 11/34 dents
Chaîne : KMC, Z51, 1/2″ x 3/32″
Pédalier : Prowheel Pro-V30 130mm – 30 dents
Freins AV/AR : Tektro disques 160mm commande mécanique
Roues : jantes alu Cannondale C4 double paroi, moyeux Formula
Pneus : Kenda Slant 6, 24×2.6″
Poids : 11,10kg avec pédales
Taille : unique
Prix public : 469 €
Autres infos : www.cannondale.com

 

> Autres essais : www.velochannel.com/Essais
> Suivez VeloChannel sur Facebook, Instagram et Twitter

Un commentaire sur “Essai contact du Cannonale Cujo 24”

  1. Pourquoi les fabricants s’entêtent ils à mettre des poignées tournantes pour les enfants?
    L’expérience montre que les enfants sont plus à l’aise avec des shifter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.