Alps Bike Festival première !

Alps Bike Festival 2018, une première édition prometteuse

Par Jeff Bossler – Photos : Clément Hudry/Alps Bike Festival 

Après 5 éditions du Roc des Alpes sous le giron d’ASO, cette année la station de La Clusaz reprend l’événement en l’organisant soit même. En effet, ASO avait fixé un quota minimum de 6000 inscrits au bout de 5 ans, ce qui ne s’est pas produit, ASO s’est donc retiré mais a laissé le choix à la station de continuer l’aventure. Toute l’équipe d’Alexis Bongard s’est retroussée les manches et a mis les bouchées doubles pour lancer leur Alps Bike Festival du 15 au 17 juin 2018 avec comme maitre mot d’en faire une fête du vélo de montagne.
Et honnêtement c’est certainement une très bonne chose que des locaux organisent un événement VTT dans leur station à leur sauce. Ils ont ainsi davantage de libertés, comme ne pas viser que la quantité d’inscrits mais plutôt la qualité des épreuves et leur diversité. Ainsi ont vu le jour cette année une randonnée animée de concert musicaux, une montée impossible, un challenge Enduro sur 2 jours mêlant spéciales individuelles et Mass Start, des courses XCO et un XC Marathon UCI.

Evidement chez VELOCHANNEL.COM nous sommes gourmands et pour mériter les récompenses gastronomiques savoyardes, c’est sur le XC Marathon que nous avions décidé de rouler. Départ à 8h00 le vendredi matin pour 80km et 2900m de dénivelé annoncés. Départ qui a lieu au centre du village dans une rue complètement fermée pour l’occasion pour les 310 adeptes de la longue distance. Le parcours a la particularité de traverser les 2 départements et nous a mené jusqu’en Savoie, dans des paysages éblouissants entre chaîne des Aravis et Mont-Blanc.

Pour étirer le groupe, on part dès la sortie du village sur une piste large montante du côté du Crêt du Merle, avant de basculer en direction du col des Aravis. Certaines descentes ont été faites sur des sentiers plutôt engagés pour rejoindre la Giettaz, le panneau « fin de spéciale enduro » ne trompait pas sur la difficulté surtout avec les pluies des orages des derniers jours. Ensuite venait un des plus gros morceaux de l’épreuve : la remontée par la route de la Soif, une difficulté comprenant quasiment 1000m de D+, pour rejoindre le col des Aravis. Une descente sur un single d’alpage magnifique, avant de remonter à Beauregard et d’entamer LA grosse descente technique du parcours. Et après déjà 1800m de D+, 40km et tous les efforts consentis, nous pouvons vous assurer qu’il aurait fallu changer de vélo pour être serein. Une fois Saint Jean de Sixt rejoint, qui est le point le plus bas du parcours, il faut commencer par rejoindre le Grand Bornand et entamer la pire montée du parcours sur quelques kilomètres de route dont le pourcentage ne descend pas sous les 20%.  Nous y avons vécu un grand moment de solitude et de faiblesse mais il ne fallait rien lâcher pour pouvoir atteindre les Confins, et enfin terminer au cœur du village au Champ Giguet. Un très beau XC Marathon, un très dur marathon, plusieurs GPS affichant 3300m de D+ à l’arrivée…

Nous retiendrons de ce parcours les singles d’alpage, les descentes d’enduro, les montées interminables mais récompensés par de superbes paysages alpestres. Cependant nous n’avons pas aimé le début de la descente après le premier passage au col des Aravis par la route goudronnée, ainsi que le retour des Confins à la station par une large piste à 70km/h… De ce que nous avons compris, les orages violents ont rendus certains passages impraticables, notamment le single après le col des Aravis. Nul doute aussi que l’organisation cherchera à l’avenir une autre trace pour terminer ce marathon en beauté. Dernier point noir, pas de douches à l’arrivée et nous pouvons témoigner que cela aurait été plus que nécessaire. Heureusement il y avait le lavage à vélo pour prendre soin des montures et des pilotes !

Plus de 2500 bikers ont répondu présent sur ce festival, ainsi que le soleil. Les différents témoignages recueillis montrent que les sportifs ont tous été ravis de leur séjour dans la station de La Clusaz. Reprendre l’organisation derrière la grosse machine Amaury Sport Organisation n’était pas évident et tout n’a pas été parfait, mais la volonté des organisateurs de proposer des épreuves différentes et novatrices a séduit le public. Cet Alps Bike Festival Made in 100% La Clusaz est bien né et nul doute qu’il continuera de lancer la saison estivale de cette jolie petite station savoyarde.

Infos et résultats : https://alpsbikefestival.com

> Autres événements : www.velochannel.com/Evénement
> Suivez VeloChannel sur Facebook, Instagram et Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.