Algarve Bike Challenge 2019, étape 1

Au cœur de la Serra de Caldeirao

Au lendemain d’un prologue intensif et spectaculaire dans les ruelles de Tavira, place ce samedi à la première étape qui se dispute sous forme d’une boucle de 89 kilomètres cumulant 1800 mètres de dénivelé au cœur des massifs qui surplombent le littoral méditerranéen entre Tavira et Faro.

Par Fred Ischard – Photos : Edgar Costa et Sportograf 

Il est près de 9 heures, l’heure du départ approche, les coureurs sont placés dans différents sas en fonction du classement du prologue de la veille. Plus que quelques minutes et c’est parti, on s’élance d’abord par quelques kilomètres sur une petite route qui longe le fleuve Gilao afin que tout le monde trouve sa place avant les premières difficultés. Après 8 kilomètres, on quitte la route et on affronte les premières pentes du parcours. Le début d’étape emprunte essentiellement des pistes au profil montant mais casse-pattes. Ici pas de longues ascensions, on enchaîne en permanence de courtes montées et des descentes qui ne nous permettent pas de récupérer.

Aux alentours du 20e kilomètre, on retrouve les premiers singles, rien de très technique mais ces petits tronçons sont ludiques et permettent de casser la monotonie des chemins plus larges. Le décor est joli, c’est assez vert et on roule à travers des petits sous-bois d’arbustes locaux. On affronte maintenant quelques sévères raidillons qui nous obligent parfois à poser pied à terre et nous voici au premier ravito du jour après 25 kilomètres de course, on y retrouve une table bien garnie avec boisson isotonique, eau, bonbons, gâteaux, chips et barres énergétiques.

Allez, poursuivons notre parcours, une courte descente rapide nous menant vers un nouveau single sympa. Ensuite un peu de répit et nous voici au pied de la seule longue difficulté du jour, une montée sur une piste longue de 5 kilomètres nous menant au point culminant du jour à 480 mètres d’altitude. Au sommet, un point d’eau nous est proposé puis on bascule sur un single à travers les maquis. Et on enchaîne de nouvelles montées qui commencent à devenir usantes, on emprunte par moments quelques tronçons de route mais qui restent courts. Il faut rester méfiant en permanence car quasi aucun balisage sur le parcours, il faut suivre son chemin en naviguant via la trace GPS fournie préalablement.

On approche du village d’Alportel et petite surprise, on emprunte un petit Bike Park local qui sera le tronçon le plus technique du jour, 2 kilomètres particulièrement sympas à rouler. Encore une bonne montée sur bitume et voici le 2e ravito du jour qui sera vivement apprécié. On attaque le chemin retour vers l’arrivée, il reste 40 bornes à effectuer et le parcours va devenir nettement moins casse-pattes. Un peu moins de dénivelé, un tracé plus linéaire mais également plus de singles sur ce terrain parfois sablonneux, parfois plus rocailleux. Au 66e kilomètre, on traverse le très joli village de Santa Catarina où est implanté le dernier ravito. On attaque les 25 derniers kilomètres et une nouvelle sévère montée nous attend à 20 kilomètres de l’arrivée. On s’amuse à nouveau à gravir les nombreux petits massifs et à traverser les vallons qui nous séparent de l’arrivée. Nous entrons dans les 10 derniers kilomètres, la fin de parcours est roulante excepté quelques petites montées courtes qui peuvent encore faire la différence. On retrouve la vallée du Gilao pour les 2 derniers kilomètres nous menant vers l’arrivée jugée au cœur de Tavira au terme d’une jolie ligne droite pavée qui sera franchie en vainqueur par le duo local Andrew Henriques et Hernani Silva du team BTT Loule après 3h47 de course. Ils s’emparent du maillot jaune de leader par la même occasion. A la 2e place, on retrouve à 3 minutes les vainqueurs du prologue de la veille Francisco Bonano et Jose Ruiz alors que le duo hollandais Tim Smeenge et Thom Bonder complète le podium à 7 minutes des vainqueurs. Le classement général se trouve du coup parfaitement identique au classement du jour.

Auteur d’une très belle 7e place au scratch, Felipe Coelho et Ricardo Goncalvez mènent la danse en catégorie Master 40. Chez les mixtes, c’est le duo Ilda Pereira/Bruno Magalhaes qui s’empare de la tunique de leader alors que Celina Carpinteiro/Charlotte Davies ne semblent pas être inquiétées en catégorie dames.

A l’arrivée, une aire de lavage efficace et un repas à base de salades de pâtes nous est proposé, de quoi reprendre des forces et déjà penser à la deuxième étape qui se déroulera dimanche et qui bouclera le week-end, il faudra cette fois effectuer une nouvelle boucle différente longue de 74 kilomètres et cumulant 1700 mètres de dénivelé… En attendant, on profite de ce magnifique soleil portugais.

> Autres événements : www.velochannel.com/Evénement
> Suivez VELOCHANNEL.COM sur Facebook, Instagram et Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.