TREK 2016 – Route : Nouveau Madone, plus aéro que jamais !

Trek_Madone_Race_Shop_Limited_H1

Après la présentation des nouveautés VTT du constructeur américain – voir www.velochannel.com/Trek 2016, 3 nouveaux VTT – place à la route avec la refonte impressionnante du Madone sur lequel la notion d’intégration prend une nouvelle dimension.

Que de changement depuis sa première apparition en 2004 ! Si la dernière génération de Madone était déjà travaillée en aéro avec des sections de tubes KVF (Kammtail Virtual Foil), le Madone restait un vélo « passe partout » très léger et taillé pour la performance sur tous les terrains. On ne pouvait pas parler de vélo spécifique aéro dans la gamme Trek jusqu’à présent. Ce nouveau Madone, conservant tout de même des formes proches des « anciens Madone » peut cette fois être rangé dans la catégorie des machines aéro, tant le travail réalisé lors de sa conception est impressionnant. Freins intégrés spécifiques (avec déflecteurs amovibles à l’avant pour faciliter l’installation et les régalages de câble), guidon spécifique, etc… Détails en images :

Trek_Madone_9_Series_H2_Frameset Trek_2016_P1_Madone_cintre Trek_P1_Madone_frein

En résumant rapidement, Trek annonce une économie de 10 à 20 Watts selon l’angle du vent à 30 km/h par rapport à un vélo classique, jusqu’à 32 Watts à 35 km/h et 47 Watts à 40 km/h.

Trek_Madone-EmilyMaye_BTK16_P1_Madone_Beauty

Autre nouveauté, l’intégration du concept IsoSpeed apparu en premier lieu sur les Domane, 20 mm de déformation sur un vélo à géométrie H1 (1 millimètre de moins sur un H2) annoncés. D’autre part, le serrage de selle et son ajustement se fait par deux vis disposées à l’arrière venant appuyer un capot épousant l’extérieur du tube de selle. Un système semblable à la fixation d’un dérailleur avant à braser.
Le tube diagonal renferme un « centre de contrôle » où viennent se loger les composants pour une transmission électrique ou les molettes de réglages de câbles de dérailleur. Transmission mécanique ou électrique, tout passe en interne depuis le poste de pilotage, y compris les câbles de frein. Le combo cintre/potence renferme toute cette câblerie qui part ensuite à l’intérieur du cadre.

Trek_Madone_serrage_tige_selle
Trek_Madone-EmilyMayeTrek_2016_Madone_Beauty_Iso Trek_Madone_selle

En termes de prix publics, il faut compter de 6000 à 13000 Euros pour un vélo complet ! Géométrie H2 de série sauf le Race Shop Limited en H1. Possibilité d’avoir du H1 en kit cadre pour montage à la carte. L’option Project One (pour rappel, peinture personnalisée et montage à la carte parmi un choix pléthorique de composants) sera disponible à partir du mois d’août 2015, avec châssis H1 ou H2.
Point de vue matériau, si le H2 utilise du carbone maison OCLV 600, le travail est encore plus soigné avec du OCLV 700 sur les châssis H1. Les dames ne sont pas oubliées avec une version WSD du Madone 9.9.
Côté poids, le cadre H1 est annoncé à 950g, ce qui permet de descendre facilement au poids minimal UCI.

– Madone 9 Series H1 Kit cadre : 5499 Euros
– Madone 9 Series H2 Kit cadre : 4499 Euros
– Madone 9.2 H2 en Shimano Ultegra : 5999 Euros
– Madone 9.5 H2 en Shimano Dura-Ace : 7999 Euros
– Madone 9.9 H2 en Shimano Dura-Ace Di2 : 11999 Euros
– Madone 9.9 WSD (dame) en Shimano Dura-Ace Di2 : 11999 Euros
– Madone Race Shop Limited H1 en Shimano Dura-Ace Di2 : 12999 Euros

Trek_Madone_9_9_WSD_Compact Trek_Madone_9_2_H2_CompactTrek_Madone_9_5_H2_Compact

Voir aussi :

> Autres infos route : www.velochannel.com/Route
> Suivez VeloChannel.com sur Facebook et Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.