Pneus Bontrager AW3 Hard-Case Lite

Bontrager AW3 Hard Case Lite 3

Le pneu toutes saisons


Parmi les marques qui proposent des pneumatiques techniques et performants, Bontrager n’est pas la plus reconnue. Pourtant, les pneus AW3 Hard-Case Lite ont de nombreuses qualités, que nous avons pu éprouver pendant 2500 km cet hiver.

À l’instar de Specialized, Trek développe ses propres produits et accessoires, que ce soit dans le domaine des cintres et potences, des selles, des porte-bidons, des roues et donc des pneumatiques. Même l’équipement du cycliste bénéficie de l’expertise Trek/Bontrager et donc d’outils largement éprouvés chez les coureurs professionnels, par l’intermédiaire de l’équipe Trek Factory Racing. Les pneus AW3 Hard-Case Lite sont situés en haut de gamme, compte tenu de leur prix (42 € l’unité) et de leurs caractéristiques. Bontrager revendique à la fois une faible résistance au roulement (avec une enveloppe en 120 TPI), une excellente adhérence en virage quelles que soient les conditions climatiques (avec un composé adhérent et des lamelles dessinées spécifiques sur l’épaulement du pneu), une faible résistance aérodynamique (avec un profil de talon de jante qui élimine l’espace vide entre le rebord celle-ci et le flanc du pneu), et enfin une bonne protection contre les crevaisons (avec un matériau léger sous la bande de roulement). Reste un poids conséquent vérifié sur la balance, avec deux pneus pesés respectivement à 243 et 246 g pour une section de 23 mm, ce qui est dans la moyenne des pneus dits « toutes saisons », mais largement au dessus des pneus de course performants.

Une carcasse rigide

Si le montage n’appelle aucun commentaire particulier (sur des roues en aluminium Zipp 30), les premiers tours de roues laissent apparaître une carcasse assez rigide, ce qui rend le pneumatique vraiment solidaire des réactions de la roue. Il faut préciser que les Bontrager en 23 mm ont été montés juste après des pneus de 25 mm de section, sur des jantes de 21 mm de large. Avec les Bontrager, le vélo semble non seulement plus réactif aux changements de caps ou lorsqu’on se met en danseuse, mais il se manie aussi avec plus de précision. Dans les passages en force, on ne ressent ni dérive ni écrasement, ce qui s’avère fortement appréciable pour un usage sportif. Bien entendu, cette rigidité relative (à 8 bars de pression, comme tous les pneus que nous testons sur route) a un coût en termes de confort passif, puisque le vélo dissipe un peu moins les vibrations que les pneus de 25 testés précédemment, ou que des enveloppes plus légères et plus souples. A aucun moment, l’adhérence en courbe ne semble faire défaut sur un bitume en bon état, même lorsque le sol est froid et humide comme c’est le cas en janvier en région parisienne. Il est nécessaire de se montrer plus prudent sur un revêtement dégradé, car la rigidité de la carcasse évoquée plus haut, si elle favorise le contrôle du vélo, peut aussi le faire tressauter un peu, et donc faire « ripper » le pneu. Les Bontrager sont dans ce cas précis, un tout petit moins rassurant que les Continental 4 Season, considérés comme la référence dans le domaine de la tenue de route en hiver.

Bontrager AW3 Hard Case Lite 2

Bon rendement et faible usure

Là où les AW3 Hard-Case Lite se distinguent largement, c’est de par la faible résistance au roulement, malgré leur poids. Certes, c’est surtout lorsque le vélo est bien lancé qu’on les sent efficaces, sur le plat et les bosses à faible pourcentage. Dans les raidars ou lors des relances, l’inertie est sans doute un peu pénalisante par rapport à un pneu été de haut de gamme, mais est compensée en partie par la rigidité et la réactivité de la carcasse. C’est d’autant plus remarquable qu’ils sont particulièrement résistants. Nous n’avons rencontré aucune crevaison en 2500 km, alors que nous avons crevé deux fois la semaine précédant le montage de ces Bontrager, et deux fois la semaine suivant leur démontage. La chape montre bien quelques rares coupures, mais on doit bien pouvoir doubler voire tripler le kilométrage avec ces pneus sans rencontrer le moindre souci.

S’ils ne sont les meilleurs nulle part de notre point de vue, les Bontrager AW3 Hard-Case Lite font preuve d’une étonnante polyvalence et d’une solidité rare qui peuvent en faire un très bon choix pour les rouleurs au long cours toute l’année et particulièrement en hiver. De ce fait, bien qu’élevé pour un produit qui n’est pas spécifique à la haute compétition, leur prix nous paraît justifié.

BONTRAGER AW3 HARD CASE LITE
Bontrager AW3 Hard Case Lite 1
Carcasse : 120 TPI, tringles souples aramide
Gomme : Dual Compound
Dimensions disponibles : 700×23, 700×25, 700×28
Poids unitaire : 243 g en 700×23

Prix public : 41,99 €
Contact : www.bontrager.com

 

> Autres essais : www.velochannel.com/Essais
> Suivez VeloChannel sur Facebook et Twitter

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.