Test du Caminade Route 66

L’original

Construction française, allure originale et comportement à la fois vif et confortable : telles sont les caractéristiques des vélos Caminade. Le modèle Route 66 ne déroge pas à la règle.

Au sein de la gamme Caminade, on trouve deux VTT (2 plate-formes mais plusieurs variantes), un vélo Gravel, et un vélo de route, nommé Route 66. Comme pour rappeler l’origine de la marque, dans les Pyrénées-Orientales. On pourrait également interpréter ce nom comme une ode à la route 66 qui traverse les Etats-Unis d’Est en Ouest, puisque le Caminade invite au voyage.

CAMINADE CAMINADE

En tout premier lieu car son allure si particulière est tout simplement interdite en compétition officielle, ce qui limite son champ d’action aux cyclosportives, aux randonnées cyclotouristes ou aux sorties entre amis. Néanmoins, cette même allure suscite l’intérêt en parcourant ville et campagne, et trouve son origine dans le souci d’optimisation du matériau utilisé. L’acier conserve ses adeptes pour ses qualités de malléabilité à la fabrication, de rigidité et de confort. Ici, Caminade montre qu’on peut encore les améliorer pour un cadre au style intemporel, mais non moins efficace.

CAMINADE CAMINADE

Garantie à vie

Les tubes droits sont en Colombus Spirit et sont associés à des tubes cintrés maison, ce qui permet à la fois de contenir le poids, d’optimiser le confort grâce au tube de selle fortement courbé, et de raccourcir les bases avec ce « triangle avant » (qui n’en est plus un de fait) très compact. Le poids du cadre seul est annoncé à 1,8 kg, alors que les bases font un peu moins de 400 mm. La fourche carbone droite sur notre vélo de test est d’origine Cyfac (Columbus de série), tout comme l’assemblage en lui-même d’ailleurs. Un gage de qualité, assurément, au point que Caminade garantit ses cadres à vie, et c’est même transférable d’un propriétaire à l’autre.

Le triangle arrière se distingue, outre des bases très courtes, par des haubans très bas, ce qui influe sur la puissance du frein arrière, plus près du sol, et donc plus efficace. Les tubes sont globalement très fins par rapport à la mode actuelle, même si la douille de direction moderne 44 (1 pouce 1/8 sur notre vélo de test) conserve une dimension respectable toute sa hauteur. Le bas blesse quand on parle de géométrie. Seulement trois tailles disponibles. Même si le fort sloping permet à tout le monde de trouver sa place, c’est clairement insuffisant au niveau de la longueur du vélo. Autre détail regrettable : l’absence d’emplacement pour un deuxième porte-bidon. Il n’y a tout simplement pas la place sur le tube de selle. Voilà qui pose problème pour les virées au long cours. Cependant, Caminade met en place depuis peu un programme Custom, qui permet aux clients les plus exigeants de voir adaptés la longueur des tubes ou quelques spécificités, comme pour les montages d’un groupe mono plateau, ou encore d’enlever les butées de gaines pour ceux qui choisiront un groupe SRAM eTAP sans fil. Les coloris par contre demeurent totalement personnalisables sur les cadres de série – couleur du cadre et des logos de la marque, texte personnel, vernis mat ou brillant – et semblent de très bonne qualité.

CAMINADE CAMINADE CAMINADE CAMINADE

Montage à la carte ou de série

Le montage est aussi totalement personnalisé, même si la marque propose des exemples assez intéressants en termes de rapport qualité-prix, au choix SRAM Rival, Force, Red et Campagnolo Athena, Chorus, Record. Notre vélo de test est équipé d’un groupe complet Campagnolo Chorus (ancienne génération) en 11 vitesses, de périphériques Deda et Cyfac, et de roues Topwheels aluminium montées en pneus Tubeless. Ces roues sont aussi françaises (rayonnage artisanal) et plutôt dynamiques, avec leurs jantes larges, leurs moyeux Acros, et leurs rayons ligaturés à l’arrière.

CAMINADE

Ainsi monté, le Route 66 s’affiche à 7,5 kg, ce qui s’avère une très bonne performance si l’on tient compte du poids du cadre, forcément plus lourd qu’un carbone. Ni trop cher, ni trop fragile, ni trop exclusif, le Route 66 est bien armé pour engranger les kilomètres.

CAMINADE

À la fois joueur et tolérant

La douille de direction un peu haute et la compacité du vélo induisent une forte vivacité sensible dès les premiers tours de roues. Le Route 66 semble chatouilleux au niveau de sa direction, ce qui est plutôt un avantage au milieu de la circulation ou sur les parcours qui réclament de fréquents changements de direction. Maniable, mais pas instable pour autant, une fois que l’on a pris la mesure de son comportement assez joueur, qui lui permet surtout de se placer au millimètre dans les virages d’une descente technique. Il vire court et ne se déporte pas vers l’extérieur d’un virage, grâce à sa géométrie, mais aussi aux capacités d’absorption des vibrations de l’acier. Dans les descentes plus rapides, il demande tout de même un peu d’attention car l’empattement du vélo est assez court. D’ailleurs, notons que le pied (même très petit) peut toucher la roue avant lors d’une séance de surplace devant un feu rouge, ou lors d’un demi-tour sur la route. C’est très rare sur un vélo en taille M. Le confort est d’emblée excellent. On ne se trouve pas déconnecté de la route, comme c’est parfois le cas avec des vélos en carbone qui ajoutent certains artifices pour diminuer les vibrations. Si l’on sait toujours où l’on pose les roues avec le Caminade, force est de constater que les portions de bitume très rugueux se passent mieux que d’habitude.

CAMINADE

Son comportement dynamique est assez valorisant, dans le sens où le cadre accompagne bien chaque coup de pédale, aussi imparfaits soient-ils. Si le triangle arrière paraît rigide latéralement, au point de faire corps avec la roue, la boîte de pédalier est un peu plus souple. Pas au point de voir le grand plateau naviguer au milieu de la fourchette, loin de là. Mais les jambes ne sont jamais cassées par un cadre qui se montrerait trop inflexible. De ce fait, à nous les séances de musculation en côte avec un énorme braquet, ou plus prosaïquement au cruising sur un gros braquet, sans trop d’effort et sans se planter au premier faux-plat. C’est agréable et efficace aux vitesses habituelles. Tout comme en enchainant les bosses, même avec du pourcentage, où le vélo est à la fois maniable et docile. Le Route 66 manque un peu de corps dès lors qu’on lui en demande beaucoup, sur le plat au dessus de 400 watts, il peut avoir tendance à se désunir. Idem lors des démarrages puissants ou pour lancer un sprint, où il est moins efficace qu’un cadre carbone haut de gamme. On apprécie en revanche franchement, toujours sur le plat, la finesse de ses tubes, bien moins exposés aux rafales de vent qu’un cadre aussi aérodynamique soit-il. Reposant et efficace, toujours, dans le sens où il faut vraiment viser le chrono sur une courte distance pour le trouver limité.

CAMINADE

Du plaisir avant tout

Original et hors-norme, le Caminade profite de la proximité de ses créateurs pour offrir certains atouts inexistants par les temps qui courent : une vraie garantie à vie, un émaillage personnalisé et un comportement vraiment adapté à la plupart des pratiquants. S’il est supplanté par des vélos carbone bien plus chers en termes de performance pure, le Route 66 délivre tout de même des sensations valorisantes qui participent au plaisir lors de chaque sortie. Restent deux détails à prendre en compte et directement en rapport avec son originalité avant de craquer : l’absence d’un deuxième support de porte-bidon, et sa non-homologation pour les épreuves officielles.

CAMINADE ROUTE 66

Copyright : Sylvain Pigeau - www.sylvainpigeau.com Tous droits réservés. Reproductions interdites sans l'accord de l'auteur

Cadre : acier/Columbus Spirit
Fourche : Columbus Grammy carbone
Dérailleurs : Campagnolo Chorus
Poignées : 
Campagnolo Chorus
Cassette : Campagnolo Chorus
Chaîne : Campagnolo Chorus
Pédalier : Campagnolo Chorus
Freins : Campagnolo Chorus
Roues : Topwheels, moyeux Acros, rayons Sapim Sprint, jantes ZTR Crest
Pneus : Hutchinson Fusion Tubeless
Potence : Deda Zero 100
Cintre : Deda Zero 100
Tige de selle : carbone
Selle : Selle Italia SLR
3 tailles : S/M, M/L, L/XL
Poids : 7,5 kg sans pédales en taille M/L

Prix public : à partir de 1899 € le kit cadre/fourche, vélo complet de 3199 à 6199 € ou montage à la carte.

geometrie_cadre_caminade_route66
geometrie_tableau_Route_66
Contact : http://caminade.eu 

 

Voir aussi : Bike Check Caminade prototype enfant !

Caminade_Kid_enfant_20_pouces_profil_avant

> Autres essais : www.velochannel.com/Essais
> Suivez VeloChannel sur Facebook et Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.