Test de la veste de pluie Castelli Idro

essai-test-veste-cyclisme-castelli-pluie-goretex-idro

Une protection révolutionnaire !

La veste de pluie Castelli Idro protège parfaitement contre la pluie, tout en étant compacte et très légère une fois dans la poche. Des qualités que nous avons pu vérifier sur le terrain.

Jamais avare en innovations, Castelli continue de développer des produits techniques et pratiques qui font rapidement oublier l’équipement cycliste « à la papa ». Outre la coupe et le confort de ses produits traditionnels (cuissards, maillots), la marque réussit à créer des vêtements ou accessoires qui nous deviennent rapidement indispensables une fois que nous les avons testés. C’est évidemment le cas de la fameuse veste Gabba, déclinée en manches longues ou en manches courtes, ou d’autres accessoires de protection. La nouvelle veste Idro (ou « sur-veste » plus exactement) ne déroge pas à la règle, même si le prix de 269 € peut à juste titre en rebuter certains. Une veste dont la vocation est de protéger du vent et de la pluie, par dessus un équipement plus classique, qu’il soit à manches courtes ou à manches longues. La palette de température où l’Idro se trouve à son aise est de 6 à 20°C, mais cela dépend bien entendu de ce qu’on porte dessous. Quoi qu’il en soit, après une descente de col depuis une altitude de 2200 m, deux orages d’été courts mais violents et une sortie de 3h sous une pluie fine et continue, nous pouvons confirmer que l’eau ne pénètre pas, et que l’on ne ressent aucune sensation de froid sur les bras et la poitrine.

essai-veste-gore-tex-castelli-idro-2017-scorpion

Le Gore Tex

Cette protection est apportée par une construction en Gore Tex Shakedry, un matériau reconnu pour son imperméabilité, un peu moins pour sa respirabilité, en dépit de ce que laisse supposer sa fiche technique. Rappel de ce qu’est le Gore Tex, en théorie : c’est un matériau micro-poreux, dont les pores sont suffisamment grandes pour laisser échapper la vapeur d’eau créée par la transpiration (à l’intérieur), et suffisamment petites pour être imperméables aux gouttes d’eau (à l’extérieure). Si cela fonctionne pour l’extérieur, force est de reconnaître que ce n’est pas toujours le cas pour l’intérieur, avec des vêtements qui tiennent souvent très chaud pendant l’effort, et qui provoquent beaucoup d’inconfort, voire une déshydratation.

castelli-ouverture-côté-scorpion
goretex-active-castelli-idro

Pour l’Idro, Castelli mise sur un Gore Tex très fin, très compact et très léger, qui le rend souple et très agréable à porter, même en plein effort. Pratiquement aussi souple qu’un simple coupe-vent, l’Idro se range aussi facilement dans la poche du maillot. C’est d’ailleurs ce qui surprend le plus au premier abord : comment un vêtement aussi léger peut-il protéger aussi efficacement contre le vent froid et la pluie? Avec 118 g sur la balance en taille S, l’Idro s’emmène partout sans prendre de place, puisqu’elle tient presque au creux de la main.

castelli-idro-pliée

Une fois dépliée, on découvre un vêtement très bien coupé, avec des manches relativement longues (jusqu’en avant des poignets) et relativement étroites, pour ne pas battre au vent. Le col remonte jusqu’au milieu du cou, et bien que pas vraiment étirable, la matière épouse parfaitement les contours, de manière à éviter à l’eau de pénétrer par le haut. Il en est de même avec le bout des manches, préformé et serré, avec des coutures étanches.

test-veste-castelli-idro-manche test-veste-vélo-castelli-poignet essai-veste-cycliste-castelli-idro-poignet-dessus
veste-castelli-pluie-fermeture-éclair

A l’arrière bien sûr, on trouve une partie plus longue qu’au niveau du ventre, afin de protéger le bas des reins. L’ourlet est siliconé, et seules les deux parties latérales du bas de la veste sont élastiques. Coutures étanches partout et fermetures YKK renforcées complètent l’ensemble. On note bien sûr les inévitables bandes réfléchissantes à l’arrière, ainsi qu’une seule ouverture sur le dos, côté droit et en bais, bien dans le prolongement du mouvement naturel du bras et de la main. Cette ouverture a trois fonctions. La première permet de fouiller dans une des poches arrière du maillot en dessous, car même sous la pluie, il peut être utile de se ravitailler. La seconde permet d’aérer un peu la veste, et d’éviter de se sentir dans une étuve. Et la troisième permet à l’air éventuellement infiltré par les manches de s’évacuer, et d’éviter que la veste « gonfle » en plein vent.

test-veste-intemperie-castelli
veste-castelli-idro-dos

Presque parfaite

La protection est top, nous l’avons dit, que ce soit en haut d’un col après avoir été mouillé par la transpiration (pour éviter de prendre froid dans la descente), mais aussi et surtout sous la pluie. Après une sortie de trois heures, rien n’a filtré, et le maillot est resté totalement sec en dessous. Sans manchettes alors que la température se situe autour de 13/14°, l’Idro suffit pour apporter une protection face à la fraîcheur. Facilement rangeable ou dépliable, l’Idro ne pèse rien et s’oublie totalement dans la poche arrière au cours d’une utilisation au sec. Son seul défaut est relatif à sa coupe fittée, qu’on adore par ailleurs : elle est compliquée à enfiler en roulant, et surtout à enlever. Les manches se retournent systématiquement, ce qui devient problématique en cas de plusieurs averses en cours de route, ou en enchaînant plusieurs descentes de col. Mieux vaut alors pour un cycliste peu expérimenté s’arrêter à chaque fois pour enfiler la veste ou la retirer. Son prix est également très élevé, mais la couleur neutre et son usage devraient permettre de la conserver de nombreuses années.

CASTELLI IDRO
Les + : Poids, légèreté, protection, compacité, coupe fittée
Les – : Prix, pas facile à enfiler et à retirer en roulant
nwm-castelli-idro-jacket-veste-cycliste-pluie-goretex-BD nwm-castelli-veste-pluie-vélo-BD
Construction : matériau GORE-TEX® SHAKEDRY™ (100% polyamide). Forme anatomique, coutures soudées et réfléchissantes, fermetures éclair YKK. Lavage en machine à 30°
6 à 20°
Tailles : S à XXXL
Poids :  118 g en taille S
Prix public : 269,90 €

 

> Autres essais : www.velochannel.com/Essais
> Suivez VeloChannel sur Facebook et Twitter

2 commentaires sur “Test de la veste de pluie Castelli Idro”

  1. bonjour,
    Merci pour ce test .
    je voudrais invertir dans cette veste mais quand est il des tailles ?
    j’ai une Gabba2 XL ,quelle taille me conseillé vous de prendre?
    Merci a vous .
    Bien sportivement
    Dominique

    1. Bonjour,
      Normalement vous devriez prendre la même taille que la Gabba. Ce genre de vêtement se porte serré, mais les tailles sont prévues pour qu’il soit porté au-dessus d’un autre vêtement ou veste longue.
      Cordialement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *