Les grips ESI FIT XC à l’essai

esi_ouverture

FIT, la version ergonomique des grips ESI

Adoptés par les plus grands champions et de nombreux pratiquants XC/XC marathon (et même certains enduristes) du globe, les grips ESI sont devenus des incontournables tant leurs nombreuses qualités les situent dans une case à part parmi la pléthore de grips proposés sur le marché, non sans rappeler le phénomène des Oury dans les années 90. Il y’a clairement aujourd’hui ESIgrips et les autres…

La firme californienne créée par Gary Stewart en 1999 s’est intéressée aux grips en 2003, marquant ainsi la naissance de la marque ESIgrips telle qu’on la connait aujourd’hui. ESI, pour Extreme Steering Inc., fait partie de ces rares petites marques encore capables de révolutionner au 21e siècle dans le milieu du VTT un type de produits en bouleversant sa conception pour obtenir un résultat complètement différent de ce que l’on avait l’habitude d’utiliser auparavant. S’il était commun dans les années 80/90 de voir régulièrement des inventeurs sortir des produits hors normes, souvent révolutionnaires mais bien éphémères et malheureusement loin d’être infaillibles, ces dernières années n’ont pas marqué les esprits malgré les évolutions constantes améliorant sensiblement le comportement des machines. On peut en tout cas sans vouloir exagérer comparer l’arrivée des grips ESI à celle des V-Brakes en 1996, Shimano ayant à l’époque révolutionné le freinage. Autres exemples comparables, l’arrivée en 2000 du système UST créé par Mavic, Hutchinson et Michelin, ou encore les chaussures Five Ten en DH.

La gamme

Pour rappel, ces grips 100% silicone fabriqués aux USA offrent les particularités d’être très résistants, relativement légers, confortables et agrippants quelques soient les conditions. Les pilotes roulant sans gants les apprécient d’autant plus. Et ils existent de plus dans de nombreux coloris.

Trois diamètres pour la gamme « section constante » :
– Racer’s Edge en 30 mm
– Chunky en 32 mm
– Extra Chunky en 34 mm.

Apparus en début d’année 2015, FIT XC dans un premier temps, cette nouvelle famille FIT à section variable comporte deux modèles :
– FIT XC, un mix Extra Chunky/Chunky (34 mm, 32 mm)
– FIT CR, mixant le Chunky et le Racer’s Edge (32 mm, 30 mm).

ESI_grip_fit_xc_sram_x9

L’idée

Comme nous l’évoquions lors de leur présentation, ces versions FIT adoptent une forme particulière permettant, en résumant au plus court, de s’adapter à la main lorsqu’elle est refermée sur le grip. La partie intérieure du grip (côté commandes), de diamètre plus important de 34 mm pour ces FIT XC que nous avons testé, offre un calage naturel sans que l’on ait besoin de serrer trop fortement avec la partie la plus forte de la main (côté pouce et index). On conserve une souplesse du pilotage tout en se sentant sécurisé avec un très bon contrôle du guidon. La main serre donc essentiellement sur cette partie de diamètre inférieur, en 32 mm, mais la partie extérieure du grip – en 34 mm comme l’intérieur – permet également de garder un bon appui et ainsi participer au gain en termes de contrôle du vélo. Plus de confort aussi, ces zones de la main étant plus sensibles.

ESI Fit XC 1 ESI Fit XC 2

Verdict

Après plusieurs mois d’utilisation, le résultat est intéressant. Immédiatement, la notion de calage est ressentie, les mains trouvent leurs positions très facilement sans avoir à réfléchir où les placer, ça se fait naturellement. Meilleure préhension et une impression de faire davantage corps avec le guidon, particulièrement lors des ascensions en danseuse lorsque l’on exerce de fortes contraintes sur les poignées, mais aussi – moins flagrant – en descente.

esigrips_fit_xc_noir_magura_mt8

A l’inverse, sur des sorties longues dépassant les 3 heures, on apprécie moins le fait de perdre un peu de mobilité latérale pour relaxer le haut du corps sur les parties roulantes. Pouvoir écarter de temps à autre de quelques petits centimètres est toujours bénéfique lorsque l’on roule une bonne partie de la journée. Néanmoins, nous avons pu quand même positionner les mains sur les extérieurs, trouvant un bénéfice pas inintéressant en se positionnant sur ces extrémités en 34 mm – l’extérieur de la main étant de ce fait légèrement dans le vide – la sensation de changer de diamètre étant sensible et bien agréable. Le confort général ainsi ressenti n’est pas négligeable, non sans rappeler cette époque où l’on utilisait des Bar Ends longs permettant de modifier la position du corps en roulant au train mais aussi de trouver un diamètre autre que celui des grips. Rares étaient d’ailleurs les utilisateurs couvrant avec des grips leurs Bar Ends pour tirer parti de cette différence.

grip_esi_fit_xc_X9_sram_magura_mt8

Du point de vue de la construction, on retrouve le savoir-faire habituel de ESIgrips, un excellent toucher (utilisés avec et sans gants avec des températures comprises entre 10 et 35 degrés sur des sorties de 20 à 100 km), une très bonne résistance même si il reste possible de les abimer en cas de chute ou face aux ronces, une tenue sur le cintre très bonne (un peu difficile à monter mais ça ne tourne jamais, vérification faite par temps humide). Les bouchons protègent également bien des chocs, passages trop proches des arbres et rochers par exemple (on a essayé plusieurs fois, pour preuve ci-dessous…)

esigrips_bouchon

En résumé, ces versions FIT sont plutôt bienvenues pour compléter l’offre grips du marché. On regrette l’inexistence d’un diamètre supérieur 36/34 mm pour les grosses paluches. Ces ESI FIT peuvent convenir à beaucoup de monde mais il faut considérer que ça reste une histoire de goût que l’on peut presque comparer au choix de l’assise – même si la morphologie du cycliste joue beaucoup – où l’on va rencontrer des pratiquants préférant les selles creuses aux selles plates et vice versa. C’est un peu pareil ici, le diamètre constant restant une préférence pour bon nombre d’entre nous. Et il faut tenir compte de la forme du cintre et de son positionnement, la valeur du UpSweep étant à prendre en compte puisqu’elle rééquilibre à sa manière la zone de contact de la main. Un grip FIT sur un cintre à fort UpSweep pourrait être déstabilisant. Pas forcément simple donc de choisir le modèle adéquat, en forme et diamètre, il ne faut pas hésiter à essayer. Ces ESI FIT XC nous ont en tout cas convaincu sur des formats XC courts et dynamiques, avec un sentiment accru de faire corps avec le poste de pilotage, se traduisant notamment par un coup de guidon plus précis. Pour finir, 64g, c’est plus lourd que des modèles ultra légers en mousse aux capacités très limitées (inconfort, fragilité, ça tourne sur le cintre…) mais bien plus léger que des grips classiques à colliers Lock-On n’atteignant pas le niveau des ESI sur bien des points. On le répète pour conclure, il y’a ESI et les autres…

ESI FIT XC
Les + : Design, solidité, confort, toucher, préhension
Les – : Pas de diamètre plus important
ESI_grip_fit_xc_sram_x9
Construction : 100% silicone
3 Coloris : noir, rouge, bleu aqua, rose (non représenté ci-dessous)
grips_esi_coloris_rouge_noir_bleu
Poids : 64 g (grips) + 6 g (bouchons)
Prix public : 33,90 €

 

Voir aussi : 2500 km avec la Guidoline® ESI RCT Wrap

> Autres essais : www.velochannel.com/Essais
> Suivez VeloChannel sur Facebook et Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.