Le vélo en France fin 2016

Les Départements et Régions Cyclables se sont réunis pour la 20ème année consécutive en septembre 2016. 300 entités (collectivités, institutions touristiques et usagers du vélo) ont fait le bilan de ces vingt ans passés et ont signé avec des élus une déclaration commune. Cette déclaration « Les territoires à vélo » peut encore être signée jusqu’au 31 décembre 2016.

Elle s’articule autour de quatre souhaits :

  • Contribuer activement à l’équilibre des territoires par l’aménagement d’un maillage
    cyclable les reliant entre eux et d’une planification favorable à la réalisation du réseau national.
  • Éduquer pour l’avenir et faire du vélo un outil de mobilité à part entière, une réponse au défi climatique, un outil au service d’une société inclusive et en bonne santé.
  • Faire de la France la première destination mondiale pour le tourisme à vélo, vecteur de retombées économiques considérables.
  • Fédérer les acteurs nationaux pour porter la France au rang des grandes nations cyclables et participer à une ambition européenne pour le vélo.

déclaration des territoires cyclables 2016

Elle tient sur une page (téléchargeable ici). C’est facile à lire, même si les meilleures intentions (Promouvoir la pratique du vélo au niveau national) côtoient des projets un peu plus… Techniques (Contribuer à inscrire les schémas structurants vélo dans les documents de planification de référence au niveau européen, national et territorial et créer les conditions favorables à leur financement).

Cette déclaration n’est qu’une « vision » pour 2030, qui prévoit seulement de promouvoir, soutenir, favoriser et oeuvrerLa liste à jour des signataires est disponible ici. Alors, effet de manche ou signe d’un vrai changement?

nwm-bas-rhin-velo

Le potentiel touristique du vélo est en tout cas mis en avant. La France revendique la deuxième place européenne avec 12.700km d’itinéraires cyclables. En tête, l’Alsace rappelle que trois itinéraires cyclables à vocation européenne la traversent : l’EuroVelo Route du Rhin, l’EuroVelo Route Romea Francigena et l’EuroVelo Route Atlantique-Mer noire. Elle déploie des panneaux d’information le long de ces trajets, signalant les points d’intérêt et proposant des boucles de 20 à 50 kilomètres, flashables par QR code. Le Bas-Rhin teste une signalisation à l’information enrichie sur les itinéraires cyclables ordinaires. Le long du canal du Rhône au Rhin, les services pertinents disponibles dans un rayon de 5 kilomètres sont signalés par des panneaux qui pourraient être déployés dans toute l’Alsace.

La déclaration « Les territoires à vélo » n’est pour l’instant qu’une déclaration d’intention. Mais un exemplaire en sera remis à chaque candidat à l’élection présidentielle… Vivement 2017!

D’autres infos sur www.departements-regions-cyclables.org et sur www.bas-rhin.fr.

> Autres infos urbain : www.velochannel.com/urbain
> Suivez VeloChannel.com sur Facebook et Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *