Essai

Pinarello Dogma F8

D30_0514_BD

Pinarello Dogma F8, la nouvelle ère du Dogma
Pinarello Dogma F8, the new Dogma era

Rarement un Pinarello n’a semblé faire autant l’unanimité. Le Dogma F8 est un cadre aux formes totalement revisitées, qui réussit l’exploit de conserver le même caractère que ses prédécesseurs, tout en en améliorant légèrement toutes les qualités.

Pinarello has rarely been so unanimously approved by the cyclist crowd. Deeply esthetically revisited, keeping in the same time an identical character as its predecessors, while slightly improving all qualities.

ouverture choix 2

UP
120 g plus léger, 12% plus rigide, 47% plus aérodynamique et 16% plus équilibré : tels sont les chiffres revendiqués par Pinarello concernant l’évolution du Dogma F8 par rapport au Dogma 65.1, fleuron de la marque jusque là. En dehors du poids, il nous est bien difficile de discuter ces arguments du constructeur après un test, aussi sérieux soit-il. Cependant, malgré un nouveau design et l’emploi d’une nouvelle fibre de carbone (Torayca T1100), ce Dogma conserve la signature Pinarello, à savoir rigidité, stabilité et haut rendement. Mais il est aussi curieusement un peu plus facile à exploiter, moins exclusif, et de ce fait plus agréable à utiliser les jours de balade où lorsque les forces viennent à manquer. Conçu en collaboration avec l’équipe Sky et les ingénieurs de chez Jaguar, il semble faire l’unanimité chez tous ceux qui l’ont essayé. Un succès pour l’instant non démenti par les revendeurs Pinarello, si l’on en croît l’état des commandes même si ce marché des vélos à plus de 10000 € demeure bien spécifique.

Dogma F8 vs Dogma 65.1 is 120 g lighter, 12% stiffer, 47% more aerodynamic and 16% more balanced, claims Pinarello. Apart the weight, it’s very difficult for us to discuss those brand informations after a test, as serious as the ride review is. However, despite a new design and the use of a new carbon fiber (Torayca T1100), this Dogma keeps the Pinarello signature – stiffness, stability and high efficiency. But it’s also a little easier to ride it, less exclusive, and therefore more pleasant to use for an easy spin or when the legs are tired. Designed in collaboration with Team Sky and Jaguar engineers, all the cyclists having ridden it are very enthusiast. Success not contradicted by the Pinarello’s dealers if we believe the statut of orders, even if bike market over 10000 € is a very specific segment.

D30_0510_BD

Asymetric
Le Dogma F8 reprend un concept cher à Pinarello : la construction asymétrique. Pour contrer les forces exercées par le positionnement de la transmission du côté droit du cadre, le diamètre et l’épaisseur des tubes sont différenciés à droite et à gauche afin de rééquilibrer le vélo pendant le pédalage. C’est évidemment peu sensible à l’œil nu et même en roulant. La différence se sent surtout lorsqu’on remonte sur un vélo classique. Cela participe en tout cas à l’inertie positive ressentie sur le Dogma F8. Une fois lancé, le vélo facilite l’entretien de la vitesse acquise.

The Dogma F8 gets a Pinarello concept : the asymmetrical construction. Against the forces created by the position of the transmission on the right side of the frame, the diameter and thickness of the tubes are different from the right to the left in order to balance properly the bike while pedaling. This is obviously not very sensitive at first. We feel more the difference when riding back a conventional bike. Positive inertia feeling, once on the road, the Dogma F8 is able to maintain easily the speed.

D30_0465_BD D30_0468_BD

Aero
L’aérodynamisme des tubes a été particulièrement travaillé, sans sacrifier à la rigidité latérale. Les tubes disposent d’une surface d’attaque ovale, et d’une surface de fuite aplatie, afin de réduire les turbulences aérodynamiques, et de minimiser la prise au vent latéral, tout en augmentant la rigidité. La fourche dispose de fourreaux arqués, pour conduire les flux d’air autour du cadre. Quant à la douille de direction, elle minimise l’impact aérodynamique du frein avant. À l’arrière, les haubans sont placés très bas, tout en étant courbés pour préserver le confort. La tige de selle aérodynamique reçoit la batterie pour les transmissions électriques, mais c’est le système de serrage de la tige qui se montre assez spectaculaire, avec deux petites vis en arrière d’un tube en forme d’aileron, plus ou moins mis en valeur selon la peinture choisie (9 au catalogue). En plus des 13 tailles disponibles, le F8 se distingue par une compatibilité totale pour dérailleurs mécaniques ou électroniques, des pattes avant et arrière en carbone, ainsi qu’une finition exemplaire. Notons que Pinarello reste classique en ce qui concerne les fixations des freins, la tige de selle non intégrée, ainsi que la boîte de pédalier en pas italien.

Huge aerodynamic work without sacrificing lateral stiffness. Front oval shaping and rear flat tail for the tubes in order to reduce air turbulence and minimize crosswind effect while increasing stiffness. Arch fork legs for conducting air flow around the frame. The head tube minimizes the aerodynamic impact of the front brake. Seatstays are placed very low, while being bent to provide comfort. The aerodynamic seatpost lodges the battery for electric transmission. The clamping system of the seatpost is quite spectacular, with two small bolts back to a shark wing tube shape, more or less impressive depending of the paint job you pick up (9 in the catalog). In addition to the 13 sizes available, the F8 is characterized by full compatibility for mechanical or electronic transmission, front and rear carbon ends and an excellent finish. Pinarello sticks to classic brake system and the Italian bottom bracket.

D30_0472_BD D30_0475_BD D30_0499_BD

Roulé
Sur le plat, la machine a de l’allant, une inertie positive qui montre que les deux roues sont parfaitement alignées et que le cadre travaille bien dans l’axe, sans aucune sensation de cisaillement. Dans les longues bosses raides, il s’accommode de l’usage de petits braquets tout en fluidité, même s’il peut se montrer un peu sévère dès que l’on perd un peu de coordination dans le coup de pédale. Dans les descentes, c’est un rail, extrêmement sécurisant lorsqu’on prend de la vitesse, mais qui reste maniable en abordant les épingles ou les enchainements de virages serrés. Sur ce vélo, le confort dépend avant tout des roues choisies. Équipé pour l’occasion de Mavic R-Sys avec des pneus de 25 mm, il filtre très correctement les vibrations, ce qui permet de finir frais après 5 h d’effort sur des routes pas toujours bien carrossées. Comme un vélo très haut de gamme qu’il est, son comportement est marqué par les roues, mais aussi par le style et l’humeur du cycliste. Bien qu’annoncé plus rigide que le Dogma 65.1, il est en fait plus facile à relancer à basse vitesse, et surtout il se fait totalement oublier en mode « balade ».
Un vélo sans faiblesse donc, offrant une large plage d’utilisation, ce qui pourrait presque justifier son prix, hors norme comme on peut s’en douter.

Pinarello Dogma F8 : 13 tailles, 9 coloris. Poids cadre nu : 860 g. Poids vélo complet : 6,8 kg en Shimano Dura-Ace DI2, roues Mavic R-Sys, avec pédales, porte-bidons et compteur.
Comptez 4300 € environ pour le kit cadre et fourche, et 11190 € environ pour ce vélo complet en Shimano Dura-Ace DI2. Le prix d’un vélo de pro au top de la technologie mais finalement presque accessible à tous les niveaux athlétiques.

On flat roads, we feel a positive inertia showing that both wheels are perfectly aligned and a frame working well in the axis, without any weird sensation. On long hard climbs, good adaptation for using small gears whith fluidity, though it can be a little tough when you lose a bit of coordination in the pedal stroke. Going down, it’s a rail, extremely safe when gaining speed and having really good handling for passing the curves and tight switch backs. Comfort depends mostly of the wheels. Equipped here with Mavic R-Sys with 25mm tires, we have good filtration on rough roads allowing to finish a five hour bike ride in a descent shape. As most of high-end bike, performance depends of the wheels but also of the rider riding style and mood. Announced stiffer than the Dogma 65.1, the Dogma F8 is actually less exigent and better on going back to high speed from a low speed. And riding it at an easy pace is a real pleasure.
A bike without weakness, offering a wide range of use, which could almost justify the retail price. Approximately 4300 € for a frame kit, and about 11190 € for this Shimano Dura-Ace Di2 complete bike. Pro bike’s MRSP for a top of the notch road bike, but almost accessible to all athletic levels.

Pinarello Dogma F8 : 13 sizes , 9 colors. Frame weight : 860 g. Complete bike weight : 6.8 kg including Shimano Dura-Ace DI2, Mavic R-Sys wheels, pedals, 2 bottle cages et odometer.
MRSP : 4300 € frame kit  – about 10000 € for this reviewed bike.

Infos : www.pinarello.com

ouverture choix 1

Vous pouvez suivre VeloChannel sur Facebook/VeloChannel et sur Twitter@VeloChannel
You can follow VeloChannel at Facebook/VeloChannel and at Twitter@VeloChannel

2 Commentaires

  1. zam

    16 septembre 2014 at 5:00

    tu devrais essayer les nouveaux cadre CUBE en Carbone C68 pesant moins de 750gr!
    vélo complet pour 3199€!

  2. velochannel

    16 septembre 2014 at 6:51

    Héhé, clair que ces nouveaux Cube en C68 sont intéressants, que ce soit en route ou en VTT. Le carbone à moins de 800g – voire moins de 700g – se généralise chez tous les constructeurs, l’offre devient pléthorique !

Votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *