Epic Israël, Jour 2 + VIDEO

Epic Israël 2017, 2éme étape

Ca se corse pour cette seconde journée de course puisqu’il s’agit de la Queen Stage, autrement dit l’étape reine – la plus longue de cette Playtika Epic Israël !

Par Joseph de Poortere 

4:30 – Réveil
Il fallait se lever de bonne heure pour engloutir l’étape du jour avec au programme 103 kilomètres et 1900 mètres de dénivelé, essentiellement concentrés dans l’ascension du point culminant du pays.

6:30 Feu !
Le départ est donné. Les organismes n’ont pas totalement digéré l’étape d’hier mais la détermination règne dans le peloton. Empruntant 30 km sur chemins plats et carrossables, nous traversons une plaine agricole pour rejoindre les massifs montagneux. À ce moment, l’important est de rester placés sans pour autant faire d’efforts inutiles. Tâche assez compliquée au vu du tempérament offensif des duos Israéliens.

7:20 – L’heure des explications a sonné
Dès le pied de l’ascension les équipes favorites prennent le contrôle sous l’impulsion des leaders HOLZ/KIESEL. S’en suit 1h40 de montée infernale pour grimper jusqu’à 1400 mètres d’altitude. Des pourcentages avoisinants fréquemment les 30% sous une chaleur écrasante. Les jambes souffrent énormément du manque de vélocité infligé par les pistes sablonneuses.

9:00 – La Bascule, kilomètre 49
Arrêt express en “Feed Zone” pour se ravitailler en eau et nourriture avant de plonger dans la descente. Très rapide et rocailleuse, le matériel est une nouvelle fois soumis à rude épreuve, il faut rester vigilant et piloter en gardant une marge de sécurité.

9:45 – Début du supplice
Fin de la descente, et retour sur le plat. De nouveau 30 kilomètres, mais avec une physionomie de course totalement différente au début de l’étape. Maintenant, chaque duo est isolé et doit s’employer pour maintenir sa vitesse. Nous avons déjà 70km dans les jambes, le moindre relais est extrêmement dévastateur.

11:20 – La ligne
Le duo BECKING/BATS écrase la concurrence en franchissant l’arrivée avec plus de 5 minutes d’avance sur l’équipe allemande HOLZ/KIESEL et plus de 10 minutes sur la troisième équipe VAN WINDEN/ YEHEZKEL, malgré un énorme travail dans le final du Hollandais spécialiste du contre la montre.

Au classement général, HOLZ/KIESEL gardent la tête, mais l’écart se réduit avec BECKING/BATS. Cela annonce une jolie bataille sur la dernière étape de cette Epic Israël 2017.

Voir aussi : Epic Israël, ride en terre sainte + VIDEO

> Autres articles Evénements : www.velochannel.com/Evénement
> Suivez VeloChannel sur Facebook et Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.