Alps Epic 2017 : résumé prologue et étape 1 + VIDEOS

La seconde édition de l’Alps Epic est lancée. Au programme du premier jour de course le lundi 3 juillet, une boucle de 11 kilomètres à effectuer en contre-la-montre. Les 64 équipes alignées sur cette nouvelle édition sont prêtes à en découdre. C’est parti pour une semaine de course au coeur des Hautes-Alpes.

Prologue : autour de Montgenèvre

C’est à 1850m d’altitude, au pied des pistes du domaine skiable de Montgenèvre qu’est donné le départ de l’Alps Epic. En guise de prologue, c’est une boucle de 11 kilomètres totalisant 350 mètres de dénivelé que les 128 coureurs au départ vont devoir réaliser, une bonne mise en bouche avant le majestueux périple annoncé pour la suite.

Ce parcours est globalement tracé au milieu des mélèzes et emprunte un tronçon du circuit où se déroulera la finale de la coupe de France XCO, alternant pistes, singles et passage dans un Bike Park en montée et en descente, le dernier kilomètre offrant une petite visite des berges du lac de Montgenèvre.

Départ toutes les 20 secondes pour chaque équipe, les vainqueurs en titre du team Rose Vaujany Rémi  Laffont et Stefen Thum ont eu  l’honneur d’ouvrir la route, enfin le chemin et le single plutôt. La première montée assez physique affolera les cardios et quelques coureurs souffriront déjà des effets de l’altitude durant cet effort intense.

Au final, c’est un duo solide qui remporte ce prologue, Joseph de Poortere et Hugo Briatta du team Focus MTB en bouclant les 11 kilomètres en 36 minutes 30. Rémi Laffont et Stefen Thum limiteront l’écart en accusant tout de même un retard de 2 minutes 17. C’est le duo du team CVAC Vienne Sébastien Souchon/Félix Delolme qui complète le podium à 3 minutes 44.

En catégorie mixte, c’est également un duo du team Focus MTB avec Marion Colin et Sacha Munier qui prennent une excellente 20ème place au général, Céline Augueux et Frédéric Morano prennent la seconde place devant le duo belge Sara Michielsens et Peter Verbeugt. Chez les dames, le duo de chez Hope Technology mène la danse.


Etape 1, les forteresses du Brianconnais

Les choses sérieuses commencent dès cette première étape. Au lendemain d’un prologue assez court en guise d’avant goût de cette seconde édition de l’Alps Epic, c’est une boucle de 57 kilomètres qui attend les 128 coureurs qui devront gravir 2500 mètres de dénivelé.

C’est à nouveau l’esplanade centrale de Montgenèvre qui accueillera les coureurs pour lancer cette première étape. Au programme du jour, une boucle d’une soixantaine de kilomètres emmenant les coureurs en direction de Briançon pour leur faire visiter les forteresses qui dominent la sous-préfecture des Hautes-Alpes, forteresses érigées par le célèbre architecte Vauban.

Départ à 9 heures sous un franc soleil promettant une chaude journée. D’entrée, une première ascension va mener les coureurs 500 mètres plus haut à 2350 mètres d’altitude, 7 kilomètres de montée qui va permettre à cinq équipes de s’isoler en tête, un groupe mené par les leaders de l’épreuve et au demeurant vainqueurs du prologue la veille, le duo du team Focus MTB  Racing Joseph De Poortere/Hugo Briatta suivis des vainqueurs de l’épreuve, le binôme du team Rose Vaujany Rémi Laffont/Stefen Thum.

Ensuite c’est une très longue descente typée enduro au beau milieu d’une immense forêt de mélèzes qui va mener les coureurs en surplomb de la vallée encaissée de la Durance qui n’est encore à cet endroit qu’un torrent. Le pauvre Sébastien Souchon du team CVAC va malheureusement déchirer un pneu sur cette section et fera perdre pas mal de temps à cette équipe auteur du 3e temps lors du prologue la veille. Il leur faudra ensuite poursuivre en direction de Briançon jusqu’au pont de Cervières qui sera le point le plus bas du parcours.

20 kilomètres sont effectués et se profile la seconde difficulté du parcours, de nouveau 7 kilomètres d’ascension pour atteindre le fort de la Croix de Bretagne qui domine du haut de ses 2000 mètres d’altitude tout le Brianconnais et ses trois artères aquatiques, la Durance, la Guisane et la Cerveyrette. Cette longue piste aux nombreux lacets à donner le tournis monte progressivement dans la forêt mais donnera déjà du fil à retordre à beaucoup de coureurs. On retrouve maintenant deux équipes en tête, les deux premières du classement: team Focus MTB et team Rose Vaujany. Le duo du team Hope Technology Romain Loubet/Sébastien Roux suit en 3e position. Le team CVAC remonte en 10e position après ses précédents déboires.

Les coureurs sont à mi-parcours, il est temps de redescendre et plonger vers le vallon du torrent de Cerveyrette, une descente s’apparentant à la première du jour, essentiellement au coeur des mélèzes puis une jolie voie romaine. Voici un petit tronçon de bitume qui annonce la principale difficulté du jour, les 1000 mètres de dénivelé de l’ascension du sommet des Anges. Ce sera le juge de paix du jour, bon nombre de coureurs seront victime de crampes, la chaleur contribuant à ces désagréments. Si la première partie sera escaladée sous les sapins, les coureurs quitteront ensuite la forêt pour un décor plus minéral en retrouvant la haute montagne pour venir à bout de cette escalade par un joli single.

Les pilotes se retrouvent au point culminant de cette étape à  proximité du fort des Gondrans à 2450m d’altitude. Au sommet, il ne reste plus que 10 kilomètres à parcourir, une belle descente avec toutefois quelques raidards à franchir. Passage tout près des sources de la Durance, la descente qui suit sera particulièrement technique et le tronçon final au coeur du bike-parc de la station de Montgenèvre sera particulièrement appréciée pour clore cette étape en beauté. Une étape jugée comme fantastique avec une vue permanente sur le mythique Chaberton en fin de parcours.

Au final, c’est le team Rose Vaujany qui a pris sa revanche en remportant cette étape en bouclant les kilomètres en 3h53 avec 33 petites secondes d’avance sur le team Focus MTB, pas suffisant pour reprendre le leadership à ces derniers qui conservent 1 minute 43 d’avance sur le duo franco-germanique du team Rose Vaujany.
Le duo belge du team Trust MTB Cédric Himpe et Bram Saeys prend la 3e place du jour à 9 minutes des vainqueurs et s’empare également de cette 3e place au classement général au détriment du team CVAC, auteur d’une superbe remontée en prenant la 5e place du jour.

En catégorie mixte, nouvelle victoire du team Focus MTB Marion Colin/Sacha Munier devant Penthievre Vélo Team Genespoir de Martine et Jérôme Chartier et les belges du team Endura de Sara Michielsens et Peter Verbeugt. Chez les dames, nouvelle domination du team Hope Technology de Delphine Boissy et Fanny Bourdon.

Mercredi, troisième jour de course. Les coureurs quittent définitivement Montgenèvre pour se diriger vers le massif des Ecrins avec une très longue étape de 77 kilomètres avec 3000 mètres de dénivelé, une étape qui promet d’être majestueuse.

> Autres articles Evénements : www.velochannel.com/Evénement
> Suivez VeloChannel sur Facebook et Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *