Test de la potence XLC rr ANTISHOCK

essai-potence-XLC-presse

Découverte lors de l’essai du Haibike Challenge 8.50, voir : Test du Haibike Challenge 8.50 , la potence XLC rr ANTISHOCK a retenu toute notre attention. Point de révolution mais une conception étonnante et intéressante pour les amateurs de longue distance notamment.

Propriété de Accell Group, l’accessoiriste allemand XLC propose un nombre impressionnant de pièces référencées permettant de subvenir à de nombreux besoins en termes d’entretien courant (plaquettes et patins, rubans de guidon et grips, câblerie, jeux de direction, pneus et chambres, etc.) de changements et montages d’accessoires périphériques (guidons, selles, éclairages, etc.) et d’équipement de la machine et du pilote (bagagerie, garde-boue, compteurs, pompes, casques, vêtements, chaussures,etc.). Une gamme de produits très importante où l’on trouve plusieurs niveaux de finition sur bon nombre de familles, couvrant ainsi des utilisations allant du vélo ballade à la compétition sans toutefois entrer sur le marché du produit haut de gamme luxueux. Des composants de bonne facture, assez classiques dans leur conception et accessibles en tarif.

Conception

La potence XLC rr ANTISHOCK n’est pas développée par la marque allemande, il s’agit d’un produit conçu et fabriqué en Asie par le spécialiste taïwanais TranzX – marque appartenant au groupe JD – développant depuis 1986 bon nombre de périphériques aluminium (potence, cintres, tige de selle notamment) que l’on trouve d’origine sur beaucoup de vélos vendus dans le commerce.

essai-test-potence-XLC-Tranzx-Antishock

XLC laisse apparaître d’ailleurs l’origine du produit sur le dessus de la potence, un certain gage de qualité qu’il est toujours bon d’afficher.
Le principe est assez simple, un corps de potence principal + un capot en deux parties puis un système d’articulation permettant de relier le corps principal à une seconde partie assurant le contact avec le pivot de fourche. Entre les deux, une large bande de caoutchouc fait office « d’amortissement ». Si l’appellation rr ANTISHOCK peut laisser supposer à un système de suspension intégré à la potence non sans rappeler les productions révolutionnaires du siècle dernier Girvin Flexstem ou SoftRide, l’absorption des chocs n’est pas au programme, on parlera plutôt de filtration des vibrations. Les points de pivots sont là pour brider l’ensemble sur lequel on ne dépassera pas les 2° négatifs de micro-débattement.

potence-élastomère-caoutchouc-amorti
potence-XLC-aluminium-TranzX-JD

Installation

Le montage est relativement aisé puisque la potence rr ANTISHOCK s’installe comme une potence classique. Il faut juste prendre garde à ne pas perdre les petits pions formant le point de pivot entre les deux parties de la potence car ceux-ci sont juste emboités par l’intérieur et maintenus en place ensuite grâce à l’appui du pivot de fourche. Clés Allen de 4 mm côté cintre, 5 mm côté pivot, le couple de serrage indiqué de 5 à 6 Nm sur l’avant se situe dans les standards habituels tandis que côté pivot on est plus large avec une recommandation de 6 à 10 Nm en haut pour 7 à 8 Nm en bas.

essai-matos-vélo-potence-anti-vibration-XLC-serrage-fourche

A l’usage

Ca se confirme sur la route, la potence XLC rr ANTISHOCK est là pour filtrer les vibrations et non pour amortir des chocs plus importants. L’oscillation est très faible (0 à 2°), on ressent une atténuation du grain de la route mais les imperfections plus importantes du revêtement restent présentes. Un peu de secteur Gravel sur piste bien roulante où l’on ressent également un bénéfice. Des sensations que l’on retrouve avec des guidons plus flexibles, notamment certains produits très légers mais ici on garde l’avantage d’avoir une bonne rigidité de l’ensemble, pas de sensation de flou ou de torsion lorsque l’on relance fortement. De plus, avec un prix public à moins de 50 Euros, il est plus économique de changer de potence que d’opter pour un cintre composite offrant un résultat plus ou moins comparable. Certes, le poids est à l’inverse plus élevé mais ce type de produit s’adresse aux pratiquants non compétiteurs attachant de l’importance au confort et au budget.
Pas de grincements relevés, à voir sur le long terme, la durée de vie des matières élastomères n’étant pas toujours très élevée. Aucun souci durant les quelques premiers jours d’utilisation.

La potence XLC rr ANTISHOCK n’est pas un gadget sans non plus être révolutionnaire et indispensable. Un petit plus en termes de confort pour une utilisation ballade à randonnées et brevets cycloctouristes sans à avoir recours à d’autres méthodes présentant parfois des inconvénients. On a évoqué les cintres en matière composite, on peut parler aussi des rubans de guidon gel ou doublés dont la problématique peut se situer dans l’augmentation du diamètre de prise en main par rapport à un revêtement fin. Ici on conserve ses habitudes sur le guidon tout en tirant un avantage en confort. D’un point de vue esthétique, un peu plus de volume côté pivot mais on reste sur un produit assez discret visuellement.

test-terrain-potence-XLC-TranzX

XLC rr ANTISHOCK
Les + : Conception, prix
Les – : Choix restreint des longueurs
potence-route-vélo-XLC-amortie-confort
Construction : aluminium 2014 T6 forgé, visserie CrMo
Dimensions : angle négatif de 6°, longueurs de 80, 90 ou 100 mm
Poids :  195 g en longueur 90 mm
Prix public : 49,95 €

 

> Autres essais : www.velochannel.com/Essais
> Suivez VeloChannel sur Facebook et Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.