BeMC 2018, c’est parti ! Etape 1 + Vidéo

Entre La Roche et Erezée

Cette nouvelle édition du BeMC (Belgian Mountainbike Challenge) est bel et bien lancée en ce vendredi 11 mai. C’est parti pour trois jours de course au coeur des Ardennes autour du charmant village de La Roche en Ardennes. 

Par Fred Ischard

En guise d’ouverture, ce n’est pas une simple étape que l’on nous propose. Avec 86 kilomètres et 2400 mètres de dénivelé, on va vite rentrer dans le vif du sujet. Le départ est annoncé à 11 heures, ça peut paraître tardif mais c’est une bonne idée que de permettre de laisser le temps aux participants les plus éloignés de se rendre sur place.

Sur la ligne de départ, comme chaque année le succès est au rendez-vous. Plus aucune place n’était disponible et chez les élites on retrouve un grand nombre de tops pilotes malgré l’absence du vainqueur sortant Mathieu Van Der Poel. On retrouve donc des spécialistes du XC Marathon tels que Søren Nissen, Frans Claes ou encore Christof Soukup. On retrouve également quelques vedettes du cyclo-cross toujours fidèles à l’épreuve à l’image de Laurens Sweek, Jens Adams ou Wietse Bosmans. On ne peut pas dire que la tension monte dans le peloton, bien au contraire l’ambiance reste très conviviale malgré l’objectif que cette épreuve représente au regard des coureurs belges, ici à l’instar du Roc d’Ardennes qui s’est déroulée un peu plus tôt dans la saison, c’est le gros événement en terre ardennaise.

Le départ est donné, pas d’affolement car c’est une montée difficile et longue de 3 kilomètres qui se présente d’entrée de jeu devant nous sur une petite route aux pentes qui frôlent par endroits les 20% ! Autant le dire, la première  partie de parcours ne sera pas une partie de plaisir, quasi 700 mètres de dénivelé en 15 kilomètres… Ici, on monte des chemins larges mais souvent pentus pour redescendre à haute vitesse sur des monotraces très rapides. Il faut constamment redoubler d’efforts car les montées se succèdent sans cesse mais surtout le niveau global des coureurs présents est élevé. Les ravitos sont bien répartis tous les 15 kilomètres et on y retrouve vraiment de quoi faire le plein d’énergie avec des tartelettes aux amandes,  gaufres au sucre, fruits… Et côté boissons, aucun gobelets preparés mais au choix de la boisson isotonique ou de l’eau en libre service pour remplir les bidons, plutôt bien vu écologiquement parlant je trouve.

Par la suite, on enchaîne les montées oscillant entre 350 et 550 mètres d’altitude. Le parcours va également nous faire découvrir quelques secteurs plus humides où il faudra savoir jouer les acrobates pour éviter les mares de boue. Les kilomètres défilent dans un décor uniforme sous de gigantesques forêts, il y’a des arbres partout ici et les chemins se ressemblent tous. On passe le dernier ravito du jour et on entre dans les 20 derniers kilomètres, une nouvelle session de pilotage se présente à nous en empruntant un single le long du ruisseau de Sart, un sentier jonché d’énormes troncs d’arbres qu’il faut franchir à pied. On plonge vers la vallée de l’Ourthe et le terrible mur de Maboge se dresse devant nous, ca dure un kilomètre mais c’est très pentu. Au sommet,  on reste un peu sur la crête puis après avoir gravi les deux dernières montées du parcours, on file à toute vitesse vers l’arrivée jugée dans le jardin du majestueux hôtel Floréal de La Roche en Ardennes.

C’est sans vraiment de surprises que Søren Nissen remporte cette étape d’ouverture devant Frans Claes et Robbert De Nijs. Chez les dames, Ariane Luthi s’empare du maillot rose devant la récente championne d’Europe XCM Cristina Kollman et la serbe Jonova Crnocova. Dans la catégorie Open, c’est l’intraitable Julien Delaet qui prend le maillot bleu de leader de cette catégorie. Après ce hors d’oeuvre bien indigeste, place au plat de résistance avec 100 kilomètres et 2900 mètres de dénivelé  au programme du second jour de course autour des cités de La Roche, Houffalize et Bertogne, une étape qui risque de réserver son lot de surprises. A suivre sur VELOCHANNEL.COM.

> Autres événements : www.velochannel.com/Evénement
> Suivez VeloChannel sur Facebook, Instagram et Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *