VISITE : Victoire Cycles

cycles-victoire-tatouage

Victoire Cycles, l’artisanat français gagne à être connu !

Entre 2 allers et venues traversant la France de part en part, d’ouest en est, me voilà à Beaumont, petit village situé en périphérie de Clermont-Ferrand, au pied du Puy de Dôme en Auvergne. Victoire Cycles est une petite entreprise de fabrication de cadres de vélos sur mesures en acier – construction 100% française – commençant à bien faire parler d’elle parmi les pratiquants et passionnés de la petite reine, pneus cramponnés ou non, grâce à ces jolies pièces d’orfèvrerie au design élégant et épuré… 

Texte et photos : Philippe Trochon

L’entreprise créée en 2011 par une bande de copains, s’est implantée il y a peu dans un coin tranquille de Beaumont, avec une vue imprenable sur la vallée. On rentre alors dans une sorte de garage reconditionné et réaménagé avec un style art-industriel qui n’est pas pour me déplaire mais aussi dans un atelier de bon bricoleur géo-trouve-tout, où Matthieu (Responsable Communication et Marketing) nous accueille simplement et agréablement pour la visite et la présentation de la petite équipe dont il fait partie.

On repère dès l’entrée le vélo qui sert de gabarit pour l’étude posturale de chaque client puis on se met très vite à admirer et à rêver de chaque vélo ou cadre exposé dans le hall d’entrée servant de showroom. En accord avec le design des cadres, la décoration est sobre et épurée, c’est beau et ça donne aussi plus de facilité pour remarquer chaque élément caractéristique du châssis.

cycles-Victoire-gabarit-position

Les bureaux construits en bois nous surplombent sur le côté gauche de cet immense « garage » où l’on butine pièce après pièce afin de profiter des détails de finition de chaque modèle. Tiens ça tombe bien, Romain le cadreur de l’équipe est justement sur le cadre d’un client en train d’ajuster la tubulure à intégrer pour le routage des câbles et gaines en interne. Impressionnant de détails !
C’est lui qui usine, ajuste les tubes avant de les assembler, les souder et s’occuper de la finition du cadre avant peinture.

victoire-bureaux-bois cycles-victoire-atelier-cadreur Victoire-soudure-boite-pedalier

On admire le petit coin accueil clientèle et showroom avec quelques jolis modèles exposés, une vitrine avec des pièces uniques, et les cadres prêts pour les futurs acquéreurs.
Puis on fouille un peu dans cette partie d’atelier, au fond du bâtiment où, Romain, toujours affairé à ajuster ce cadre pour un client, nous fascine.
Des rangements pour les séries de tubes, aux casiers à pignons et à moyeux (en passant par les tiroirs contenant les pattes de liaison de tubes et autres pièces détachées, tout y est.

L’artisanat français est admirable, le milieu du cycle n’y échappe pas, vous pourrez d’ailleurs en voir de toutes les couleurs en vous rendant au Concours de Machines 2016 (voir : http://concoursdemachines.fr)

victoire-tubes-cadre-acier Victoire-showroom cycles-victoire-cadres

Pour revenir aux moyeux et pignons, ils sont dessinés dans les bureaux de Victoire puis usinés dans le bassin Clermontois à quelques pas d’ici. Le travail est là aussi très bien réalisé et maitrisé de A à Z.
Après avoir flashé, dans leur partie « grenier », sur un Sunn des années 90, nous voilà de retour à l’entrée principale avant de rejoindre les bureaux.

victoire-grenier-sunn-5000

Au rez-de-chaussée, nous rencontrons Julien, chargé du premier contact client et de toute la relation clientèle dans son ensemble. Personne importante car c’est lui que vous aurez au bout du fil lors de vos appels ou par écrit lors de vos échanges mails et c’est donc sur ses épaules que repose l’image sympathique et qualifiée lors du premier contact.

A l’étage, nous rencontrons un jeune en formation de mécanique, partageant le bureau avec notre guide et, toujours sur cet étage, un bureau un peu plus grand juste à côté avec Julien, oui aussi, pas le premier mais le deuxième, différent donc… Ce Julien là, n’est autre que le gérant et co-fondateur de Victoire Cycles. Il dessine, imagine, conçoit et parfois assemble aussi certains cadres.
Près de son bureau, un poste avec un pied d’atelier pour rayonner lui même les roues des clients, ainsi que quelques rangements supplémentaires contenant quelques pièces détachées pour l’assemblage.

victoire-cycles-clermont-ferrand victoire-dévoileur-roue

On en termine avec cette visite décontractée et intéressante, d’une jeune entreprise dynamique et prometteuse au sein de notre paysage français. Nous ne manquerons pas de suivre l’actualité de la marque à travers le Concours de Machines, mais aussi en réalisant un test produit grandeur nature…

Victoire-reynolds-853

> Autres infos découverte : www.velochannel.com/découverte
> Suivez VeloChannel.com sur Facebook et Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.