Test longue durée lubrifiant Squirt

Lubrifiant sec longue durée Squirt Lube 

C’est en 2009 que nous avons découvert Squirt Lube, une jeune marque sud-africaine de lubrifiants transmission (à l’époque car Squirt propose aujourd’hui du nettoyant et du préventif Tubeless Ready également). Spécifité du produit, lubrifiant sec longue durée à base de cire, étudié principalement pour les courses de VTT quelque soit la distance. Nous avons testé pour vous, sur des sorties courtes à très longues mais surtout durant de nombreux mois, en VTT mais aussi sur route.  

Les marques de lubrifiants spécifiques transmission ne manquent pas, entre les fabricants spécialisés dans le domaine des produits d’entretien vélo et ceux plus généralistes. Chez certains spécialistes, on trouve des lubrifiants non gras à base de cire(s) qui offrent l’avantage de peu ou pas encrasser les chaînes. Si ils ont tendance à se ressembler d’une marque à une autre – Pedro’s, Muc Off, Finish Line pour les plus connus – Squirt Lube se différencie nettement en proposant un produit autre même si l’utilisation de cires dans la composition reste l’élément clé.

Lubrifiant_cire_Squirt_Lube_1

Squirt

C’est à la fin des années 2000 que Jacques Theron, fondateur et concepteur de la marque sud-africaine, conçoit un système de lubrification  pour transmission qui utilise un gicleur (Squirter en anglais) fixé sur le cadre qui permet de lubrifier régulièrement la chaîne pendant le roulage. Pour aller de pair, Jacques conçoit un lubrifiant suffisamment liquide pour s’appliquer facilement via ce système et n’encrassant pas la chaîne. Le résultat est très bon, la tenue dans le temps étant si importante que l’idée initiale de fabrication en série du gicleur est abandonnée. Squirter devient Squirt, une marque proposant à l’époque uniquement ce lubrifiant.   Ici, pas de marketing à outrance, Jacques Theron nous explique, lors de notre première rencontre en 2009, qu’il a simplement fait tester son produit à divers pratiquants dont certains athlètes de haut niveau présents sur le devant de la scène internationale. Squirt Lube étant très apprécié des coureurs, la notoriété du produit ne cesse de grandir depuis.

Application

Lors de la première application, il est nécessaire de dégraisser et nettoyer complètement la transmission qui doit être exempte de tout produit « parasite ». Dégraissage, rinçage à l’eau et séchage sont impératifs avant d’appliquer le lubrifiant Squirt. On applique une première fois puis on laisse sécher une demi-heure (plus ou moins selon la température et le taux d’humidité de l’air). Si le produit contient un savoureux mélange de cires lubrifiantes et fixantes, c’est de l’eau qui est employée pour liquéfier l’ensemble, il faut donc attendre qu’elle s’évapore. Et c’est là l’originalité de ce lubrifiant face à la concurrence qui utilise des produits chimiques ou naturels autres pour étaler la cire.

Lubrifiant_chaine_shimano_deore_xt_fulcrum_cire_blanc

Cette première application effectuée et fixée, on repasse une couche plus légère que l’on laisse sécher avant d’aller rouler, ce qui s’avérera le mode d’emploi pour les prochaines utilisations. On ne passe pas de coup de chiffon une fois le produit en place.

Le top !

Plusieurs milliers de kilomètres, sur des sorties VTT courtes à longues allant jusqu’à 100 km et quelques sorties sur route. Sur un vélo de route, le résultat est sans surprise bon, ça lubrifie très bien et la transmission reste constamment propre. Par temps de pluie, les projections d’eau limitent la durée d’efficacité de la lubrification, à l’inverse des sorties en conditions sèches où l’on va pouvoir aligner quelques centaines de bornes avant de remettre du produit.

Mais c’est en VTT que le résultat est le plus intéressant car le Squirt se montre supérieur à la concurrence en termes de tenue dans le temps. En effet, les produits classiques à base de cire ont tendance à perdre de leur efficacité au bout de quelques dizaines de kilomètres, le bruit de chaîne devenant bien présent, parfois au bout de 30 kilomètres si le terrain secoue bien et éjecte le produit. Le Squirt à l’inverse adhère très bien et on pourra au minimum doubler la distance sans avoir à lubrifier. Pas de souci donc pour s’aligner sur des courses XC Marathon ou raid. Transmission silencieuse mais surtout propre, l’intérêt de la cire étant de ne pas retenir la poussière. Un éventuel rapide coup de brosse ou de chiffon avant l’application suivante (car il y’a toujours un peu de saleté venant se poser) suffit, on respecte bien entendu le temps de séchage avant de rouler. L’entretien est grandement simplifié, un jeu d’enfant !

Squirt_jeu_enfant

Ayant utilisé le Squirt durant les 4 saisons de l’année, l’idéal par temps froid et humide est de lubrifier la veille de la sortie pour être sûr que le mélange aura bien séché. Attention au gel si vous stockez habituellement votre huile dehors ou dans votre remise.

Lors de roulages hivernaux – boue, pluie, etc – le produit montre ses limites et l’on préconise d’utiliser un lubrifiant spécifique pour conditions humides qui préservera davantage la transmission même si le Squirt permet tout de même de rouler convenablement lorsque le terrain est faiblement boueux ou humide sans être détrempé.

Application rapide et ne nécessitant pas de nettoyer la transmission, produit non polluant, lubrification efficace et durable par temps sec, le Squirt Lube s’est au fil des années imposé comme la référence des lubrifiants type «Wax» (cire) mais aussi des lubrifiants en général. Testé et approuvé par de nombreux pilotes pro, le Squirt est un must à condition d’appliquer correctement le mode d’emploi pour une utilisation optimale, le temps de séchage étant obligatoire avant de chevaucher sa monture, prévoyez-le !

LUBRIFIANT SQUIRT LUBE
Les + : Efficacité, biodégradable, propreté
Les – : RAS
Huile_cire_eau_Squirt_sram_red_22_chaine
Composition : Eau et mélange 4 cires, 3 lubrifiantes et une liante
Flacon : 120 ml
Existe aussi en version «hiver» : www.velochannel.com/Squirt spécial conditions hivernales
Prix public : 11,90 €
Contact :  http://squirtlube.fr 

 

> Autres essais : www.velochannel.com/Essais
> Suivez VeloChannel sur Facebook et Twitter

2 commentaires sur “Test longue durée lubrifiant Squirt”

  1. citation  » le résultat est sans surprise bon, ça lubrifie très bien et la transmission reste constamment propre  »
    et comment savez vous que ça lubrifie très bien puisque c’est un produit sec, moi je ne vois rien, je ressens juste avec le temps et apres avoir mis disons 3 fois ce produit , les maillons deviennent moins souple dans l’enroulement , car ce produit doit s’entasser dans les petits barillets rond, enfin , moi je n’ai pas aimé, que la chaine reste propre était déja pour moi anormal, mais j’ai éssayé , non merci

  2. Bonjour,

    J’utilise ce produit depuis 3 ans maintenant. Au début, je nettoyais ma chaine régulièrement et remettais du produit. Assez casse pied, je dirais. Surtout que le résultat n’était pas forcement là.
    Aujourd’hui, lorsque que je pose une nouvelle chaine, j’effectue une première sortie et nettoie la chaine totalement pour enlever le lubrifiant d’origine. Puis repose la chaine et dépose le produit. Par la suite, en fonction des sorties, je lave le vélo ou pas et remet du produit ou pas en fonction de la résistance lorsque je tourne la roue avec l’aide du pédalier mais jamais je ne remet autre chose au le produit.
    Donc, pour résumé : Je mets le produit, je roule, si quand le tourne le pédalier je sens que c’est un peu dure, je remets du produit.
    Chaine SRAM Force 22 – 6500km en moy.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.