Test des roues Black Inc Fifty

PROD VELOCHANNEL

Nouvelle génération

Dans le domaine de la performance, il n’est plus indispensable de trancher entre pneus et boyaux. Ceci grâce à une nouvelle génération de roues carbone à pneus, dont les nouvelles Black Inc Fifty Clincher, remarquables à plus d’un titre.

Nous avions déjà été bluffés par les Bontrager Aeolus à pneus, des roues à jantes hautes de 50 mm, mais qui passent franchement sous la barre des 1500 g la paire, sorte de limite psychologique pour qui recherche une certaine polyvalence mais aussi de la durabilité. Jusque là en effet, il fallait plutôt viser entre 1550 et 1600 g pour trouver des roues en carbone à pneus sérieuses et fiables. À l’opposé, beaucoup d’entre-nous reviennent des roues en carbone à boyaux trop légères. Souvent fragiles aussi, et qui manquent surtout d’inertie, ce qui les rend trop spécifiques à l’escalade pure et dure. Entre des roues à boyaux de 1200/1300 g et des roues à pneus de 1450 g, l’écart est aujourd’hui suffisamment serré pour que la question de l’enveloppe se pose réellement, d’autant plus que le choix dans le domaine du pneu est plus étendu. Si Black Inc propose également des roues à boyaux, nous nous sommes intéressés aux Fifty Clincher (à pneus donc), découvertes lors du test du Gir’s Oscar. Des roues nouvelles sur le marché français, mais qui devraient faire un carton dans le haut de gamme. C’est l’ancien champion australien Baden Cooke en personne qui représente la marque au niveau international. Ces roues sont proposées en version pneus ou boyaux avec des jantes Thirty (30 ou 35 mm de haut), Fifty (45 ou 50 mm de haut) et Eighty (75 ou 80 mm de haut). À chaque fois, les versions boyaux sont plus hautes de 5 mm. Notons qu’il est aussi possible de s’équiper en mixant par exemple une Fifty à l’arrière et une Thirty à l’avant, voire avec un couple Eighty/Fifty. Avec 45 mm de haut et un poids de 1450 g, les Fifty Clincher sont donc à ranger dans la catégorie des roues polyvalentes, suffisamment aérodynamiques pour optimiser la vitesse sur le plat, et suffisamment légères pour ne pas pénaliser en bosse, au moins lorsqu’il ne s’agit pas d’une longue montée de col. Des roues passe-partout qui adoptent des jantes larges de 27 mm, gage d’un profil ovalisé et non tranchant, ce qui leur assure pas mal de stabilité lorsque le vent souffle de côté.

PROD VELOCHANNEL

Des moyeux hors norme

Du côté des rayons, on trouve 20 rayons droits à l’arrière, et 24 rayons croisés par 3 à l’arrière, aussi bien du côté cassette qu’à l’opposé, ce qui assure une certaine rigidité latérale. Mais le principal point fort des Black Inc. se situe au niveau des moyeux, et plus précisément des roulements. En effet, et c’est une première pour des roues de série, six roulements CeramicSpeed se trouvent à la base du système. Bien sûr, les férus des derniers watts à gagner savent que l’on peut upgrader presque toutes les roues du marché avec ce type de roulements, mais il faut compter en général entre 300 et 500 € pour la paire de roues. Ici, les moyeux ont été conçus autour des roulements CeramicSpeed, ce qui augmente encore leur fluidité et leur durée de vie.

PROD VELOCHANNEL

Un montage soigneux à la main de l’ensemble des composants des roues vient valider la qualité finale. Les roues sont livrées d’abord avec des blocages en acier inoxydables, car on oublie souvent que ce poste est essentiel pour le maintien et la rigidité, et tant pis pour les quelques grammes supplémentaires. Et aussi avec des patins spécifiques et des housses dédiées, ce qui est presque un minimum compte tenu du prix demandé : 2099 €.

PROD VELOCHANNEL

Rigides et efficaces

Montées sur le vélo habituel, les Black Inc transfigurent son comportement dès les premiers hectomètres. Aux allures usuelles, elles se montrent rigides, voire presque exigeantes. Rien ne bouge latéralement, et le vélo se comporte comme un rail, ce qui oblige à coordonner parfaitement les gestes lors des relances en danseuse. On ne sent pas le moindre flottement entre les patins, que l’on peut régler très près des jantes, pour ceux qui aiment des freinages francs. D’ailleurs, malgré les patins spécifiques livrés avec les roues, le freinage est moins agressif qu’avec certaines autres roues en carbone, comme des Mavic C40 ou des Zipp 404 Firestrike par exemple. Il demande d’ailleurs un peu d’anticipation en cas de route humide.

PROD VELOCHANNEL

C’est bien le seul reproche que l’on puisse faire aux Black Inc, par ailleurs relativement confortables longitudinalement, malgré leur rigidité latérale. La largeur de 27 mm laisse le choix entre des pneumatiques de 23 ou de 25 mm de section. Les deux fonctionnent parfaitement, mais pour être plus justes, précisons que les Continental GP 4000 S II 700×23 montés ici font en réalité un peu plus que 23 mm de large, en raison de l’espace entre les crochets des jantes. Le compromis nous paraît en tout cas excellent en termes de rendement et de tenue de route. Cette rigidité latérale permet des relances franches et très efficaces, même lorsque la route s’élève, où l’on oublie être en présence de roues de 45 mm de haut. Sur le plat, en roulant à bonne allure, on s’adapte mieux d’un pédalage en cadence, pour éviter de buter sur l’absence de déformation latérale des roues. C’est ainsi un peu plus économique, mais surtout très efficace car on les sent fendre le vent sans être trop sensibles aux rafales latérales. Plus la vitesse augmente, plus les Fifty Clincher semblent faciles, surtout grâce à la qualité indiscutable des roulements. Toutefois, les roulements céramiques sont aussi sensibles à basse vitesse, lorsqu’il faut relancer et reprendre rapidement sa vitesse de croisière après un arrêt ou un ralentissement. Ça tourne en toute fluidité et sans un bruit, ce qui participe aussi grandement au plaisir ressenti avec ces roues.

PROD VELOCHANNEL PROD VELOCHANNEL

Et c’est bien ce qu’on attend finalement d’une paire de roues de ce prix-là : qu’elles assurent performance et polyvalence dans le temps, mais aussi plaisir au quotidien. À 2099 € la paire, les Black Inc Fifty Clincher se retrouvent dans le haut du panier des roues en carbone, au milieu des Mavic, Corima, Campagnolo ou Shimano, mais moins chères que certaines Zipp, des Bontrager ou des Lightweight. Avec leur poids en version à pneus et la qualité de leurs roulements CeramicSpeed, elles valent incontestablement le détour.

 BLACK INC FIFTY CLINCHER
 PROD VELOCHANNEL

Jantes en carbone de 45 mm de hauteur et de 27 mm de large. 20 rayons à l’avant, 24 à l’arrière. Montage à la main. Roulements CeramicSpeed.

Livrées avec blocages, patins et housses.

Poids : 1450 g la paire (sans blocages)

Prix public : 2099 €

GIRS-oscar-black inc

Contact : www.dagg.fr

 

> Autres essais : www.velochannel.com/Essais
> Suivez VeloChannel sur Facebook et Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.