SVO présente son e-VTT

svo-elecro-e-bike-e-mtb-roc-azur-2016

SVO ELECTRO

A l’occasion du dernier Roc D’Azur, la marque française SVO présentait une nouveauté qui viendra sous peu compléter sa gamme, élargissant ainsi son offre VTT à usage rando sportive. Elément majeur, il s’agit d’un e-Bike, le premier VTT à assistance électrique de la firme périgourdine. Décryptage…

SVO poursuit son chemin sur le marché du VTT ludique « à entretien limité ». Petit rappel sur la philosophie de la marque dont la vocation est de proposer des machines sportives mais pas exclusives (adaptées pour la rando sportive), jolies, fiables et quasiment sans entretien. En découle des choix techniques évidents dans leur conception, moyeu Rohloff et courroie Gate en premier lieu, supprimant ainsi tout entretien de transmission après ou avant chaque sortie, un luxe plutôt appréciable.

Ce SVO Electro, seul et unique exemplaire ici produit pour une première présentation  au public, s’intègre complètement dans cette démarche avec une conception privilégiant la simplicité d’utilisation et la fiabilité. Pour ce faire, SVO a comme à l’accoutumée fait appel à Antidote Solutions pour co-développer un vélo d’apparence simple mais de conception travaillée et soignée pour obtenir un produit répondant aux exigences de la marque…Et aux besoins de ses utilisateurs.

svo-ebike-emtb-evtt-27plus

En détail, on retrouve évidement un moyeu Rohloff à 14 vitesses, un Speedhub ici en format XL venant se loger sur un arrière en entraxe 170 mm (SVO parle de Boost XL). Une courroie Gate et des liaisons bases/haubans munies de pattes à glissières spécifiques SVO permettant une installation aisée de la courroie, tout en conservant une très bonne rigidité de l’ensemble. Côté assistance électrique, le choix s’est porté sur une motorisation MPF car c’est le seul constructeur qui laisse aux concepteurs de e-Bikes une liberté totale de paramétrage sur son système. SVO et Antidote Solutions ont ainsi pu concevoir une assistance fonctionnant idéalement avec le Rohloff Speedhub, les deux parties étant parfaitement synchronisées pour optimiser le fonctionnement, grâce notamment au petit boitier de la marque tchèque GearSensor qui permet de gérer le couple moteur lors d’un changement de vitesses. A noter que l’on dispose ici de 10 niveaux d’assistance (+ l’assistance à la marche), ça peut paraître beaucoup mais chacun peut ainsi trouver son compte assez simplement et l’on obtient – combiné aux 14 vitesses – un vélo « passe-partout ». Pour appuyer cette idée, l’Electro est au format 27.5 + avec ici les toutes nouvelles enveloppes Hutchinson Koloss en 27.5 x 2.80, Taipan à l’arrière, Toro à l’avant, permettant de passer la puissance au sol de façon fluide et d’utiliser plus globalement le vélo sur des parcours ludiques et variés.

gear-sensor-svo-mpf-rohloff svo-electro-mpf-gate-rohloff
svo-vtt-electrique-cadre-aluminium-milc svo-bikes-vtt-ae-electro-mpf

Parmi les autres détails intéressants, on note les éclairages discrètement intégrés fonctionnant avec une batterie indépendante, les adeptes de sorties nocturnes apprécieront. Puisque l’on parle d’intégration, la batterie de 500 Wh est logée dans le tube diagonal et peut être démontée facilement via les deux « molettes » sur le dessus du tube.

eclaisvo-rage-arriere-moyeu-rohloff-gate-courroie eclairage-integre-potence-velo-svo

Le positionnement central du moteur compact s’intègre bien à l’ensemble et permet de conserver une bonne garde au sol. L’écran de contrôle est positionné non pas sur le guidon mais à proximité de la colonne de direction pour dégager de la place et épurer le poste de pilotage. Moins de vulnérabilité également. Cet écran prend place dans un carter en lin fabriqué en France (localement du côté de Limoges).

svo-carter-lin-limoges

Fabrication française également pour le cadre qui est produit par Milc Industry, entreprise ariégeoise « soeur » d’Antidote Solutions spécialisée dans la construction de produits – essentiellement cadres de vélos – à partir de métaux tels que l’acier (et inox), l’aluminium et le titane. De la conception à la production finale locale, Milc est capable d’assurer le développement d’un produit de A à Z.

svo-bikes-milc-haubans
svo-douille-direction-electro svo-ebike-courroie-rohloff

Ce SVO Electro présenté ici est donc le premier exemplaire construit, certaines choses pourraient changer sur la production de série mais on est très proche de la version finale qui arrivera début 2017. La marque française précise que l’on aura comme sur le reste de la gamme plusieurs niveaux de finition du côté des montages avec plusieurs choix de fourches/roues/freins/tige de selle/cintre. On a par exemple ici la version « luxueuse » avec jantes carbone SVO, fourche RockShox RS1, freins Hope, tige de selle RockShox Reverb…

Contact : www.svobike.com

Voir aussi : SVO, le haut de gamme à la française – présentation de la gamme

SVO_Ultimo_avant svo-suspension

> Autres infos VTT : www.velochannel.com/VTT
> Suivez VeloChannel.com sur Facebook et Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *