Essai

Premier test du kit CeramicSpeed

L’objectif de chacun d’entre nous est d’aller un peu plus rapidement chaque jour, que ça soit par l’entrainement, la position sur le vélo ou le matériel, la démarche reste semblable. La marque CeramicSpeed est spécialisée dans les roulements et vous aide à aller un peu plus vite. Elle conçoit et assemble des systèmes de roulements avec une friction très faible permettant de réduire les frottements mécaniques du vélo.

Par Vincent Arnaud

Les produits CeramicSpeed apparaissent de plus en plus sur les vélos des coureurs professionnels. Ces fameux gains marginaux mis en lumière par l’équipe SKY sont maintenant le cheval de bataille de nombreuses équipes. Voici trois des produits phares de la marque danoise, revendiquant un gain total de plus de 9 Watts, soit 20 secondes de gagnées sur un contre-la-montre de 40 kilomètres.

Chape de dérailleur OPWS

Le premier produit est le plus visible, il attire l’œil au premier regard. Apparu sur les vélos de nombreux professionnels, la fameuse chape de dérailleur CeramicSpeed OPWS (Oversized Pulley Wheel Systems) est reconnaissable à la taille des galets de dérailleurs. En effet, la chape est conçue pour accueillir des galets de 17 dents. L’augmentation de la taille des galets permet de réduire les frictions sur la transmission en évitant la courbure trop importante de la chaine, ce qui engendre des pertes. Le gain serait de 2,4 W. Le produit existe pour les dérailleurs Shimano et SRAM. Le test porte ici sur un modèle compatible SRAM.

Les galets utilisent des roulements CeramicSpeed propres à la marque. Ils sont très fluides, beaucoup plus fluides que les roulements SRAM RED d’origine. Friction Facts est un laboratoire spécialisé dans la mesure des frictions sur un vélo, s’étant bien penché sur les gains de cette modification. Il apparait que les galets surdimensionnés Berner couplés aux roulements CeramicSpeed offrent un gain de 1,5 W. Le remplacement des roulettes 11 dents Shimano par des CeramicSpeed donne 1,25 W d’avantage. L’utilisation de galets de plus gros diamètre permettrait un gain évalué entre 2 et 2,5 W, valeur très marginale mais qui a le mérite d’exister.
Ci-dessous, un graphique illustrant les pertes entre chape Berner et roulettes 13 et 15 dents à gauche, chape Shimano Dura-Ace avec roulettes CeramicSpeed 11 dents et à droite chape et roulettes Shimano Dura-Ace 11 dents.


Et seconde illustration comparant une chape Shimano Dura-Ace galets standards de 11 dents à une chape CeramicSpeed en galets 17 dents, les valeurs de droite étant relevées avec chaîne sale.

Montage

La notice d’installation permet un montage sans problème, il faut bien entendu utiliser quelques outils et avoir quelques compétences en mécanique mais le tour est joué en moins d’une heure.

Particularité intéressante, il y a plusieurs possibilités d’installation de la chape via 3 points d’insertion du ressort (H, M ou L pour High, Medium ou Low). Ces positions permettent de réduire encore les frictions en abaissant la tension du ressort de la chape. Une utilisation sur un vélo de chrono pourra par exemple permettre de réduire cette tension du fait de l’utilisation sur des routes en bon état. Nous avons choisi la position Medium pour le montage sur ce dérailleur SRAM RED 22.

CeramicSpeed précise : « Une tension L (basse) réduira la tension et le frottement de la chaîne mais entraînera une performance de changement de vitesse légèrement inférieure. La tension H (haute) donne la meilleure performance de changement de vitesse mais elle produit légèrement plus de frottement qu’une tension L ou M (moyenne). »

Premières impressions

L’utilisation s’avère bien moins bruyante que les galets d’origine, le shifting est de bonne qualité tant que la cassette ne dépasse pas les 27 dents (capacité annoncée de 32 dents). Au dela, le shifting est fortement altéré et a tendance à être problématique pour certaines vitesses.


Boitier de pédalier

Le second produit testé est aussi très répandu chez les professionnels et sur les vélos haut de gamme. Specialized monte d’ailleurs d’origine des roulements de pédalier CeramicSpeed sur la gamme Sworks. La fluidité est étonnante, le pédalier ne peine pas à faire une bonne cinquantaine de tours lorsqu’il est lancé est à vide.

Le boitier de pédalier utilise de la graisse CeramicSpeed, plus fluide que la graisse classique. Friction Facts a d’ailleurs testé plusieurs boitiers de pédalier, avec des gains là encore très faibles malgré l’impression qu’il tourne sans s’arrêter par rapport aux roulements d’origine dans notre cas présent. Le gain annoncé est de 1,35 Watts entre le meilleur boitier et le moins bon boitier testé. Evidement, CeramicSpeed fait partie des meilleurs élèves du classement et offre un gain par rapport aux marques d’origine très répandues.

Le gain de rendement est ici surtout lié aux frottements des joints et l’utilisation d’une graisse plus ou moins fluide. D’ailleurs la marque danoise livre son boitier avec une recharge en graisse permettant la maintenance du boitier.

A l’utilisation

Le nombre de rotations à vide du pédalier avant arrêt complet est impressionnant. Le boitier ne craque pas après quelques sorties, à voir dans le temps si la durée de vie est également augmentée, nous y reviendrons à l’issue de cet essai longue durée.


Roulements de roues

Enfin les roues, que nous avons aussi équipé de roulements CeramicSpeed. 2 à l’avant et 4 à l’arrière, le gain en fluidité est là aussi très visible à vide mais là encore les gains de watts restent assez faibles. Ils sont cependant plus conséquents que pour les roulements de pédalier. Ce gain plus élevé est dû aux fréquences de rotation plus conséquentes sur des roues que sur les roulements de pédalier. Il y a aussi un nombre plus important de roulements, ce qui influe davantage le rendement. Aucun laboratoire n’a cependant effectué de mesures sur les roulements de roues. Après avoir contacté Friction Facts, le gain s’approcherait de 2 W par roue par rapport à des roulements acier de qualité moyenne.

Ici encore, la marque a mis le paquet sur le packaging, avec stickers, seringue de graisse et notice de montage. Leur gamme de roulements est très étoffée et permet de couvrir quasi toutes les roues du marché.

Rendez vous dans quelques mois pour un bilan complet permettant de voir si la longévité est au rendez vous.

COMPOSANTS CERAMICSPEED
Chape OSPW
Construction : chape composite polyamide et carbone, galets aluminium 17 dents anodisés noir ou rouge (+ éditions limitées), roulements CeramicSpeed. Capacité maximale 32 dents. Tous modèles en Shimano ou SRAM.
Prix publics : 459 € à 539 € – Prix paire de galets de rechange : 249 € à 329 €
Boitier de pédalier PF30 
Construction : cuvettes aluminium rouge ou noir, roulements CeramicSpeed. Tous standards disponibles.
Prix publics : 239 à 269 €
Roulements de roues
Construction : roulements CeramicSpeed. Nombreuses références disponibles (Zipp, Vision, Tune, SRAM, Spinergy, Shimano, Reynolds, Roval, Profile Design, Progress, Powertap, Mavic, Lightweight, Knight, HED, Fulcrum, Enve, Easton, DT Swiss, Corima, Cannondale, Campagnolo, Bontrager, AX-Lightness, American Classic, 3T).
Prix publics : 99 à 519 €

 

> Autres essais : www.velochannel.com/Essais
> Suivez VeloChannel sur Facebook et Twitter

Votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *