Premier essai des nouvelles roues Mavic Ksyrium Pro carbone SL C et Cosmic Pro carbone SL C

test-roues-mavic-ksyrium-pro-carbon-sl-4

Succès annoncé

Grâce à un nouveau procédé de fabrication, Mavic franchit une nouvelle étape dans le domaine des roues en carbone à pneu, dont bénéficient les deux modèles emblématiques de la gamme, à savoir la Ksyrium et la Cosmic. Au programme : gain de poids, de stabilité et de rigidité, une meilleure aéro, fiabilité, et surtout un freinage sans danger. Nous avons pu tester ces roues sur les routes particulièrement exigeantes de l’arrière-pays niçois.

Photos : Mavic 

Remplaçantes des Cosmic C40, les Cosmic Pro carbone SL C passent enfin sous la barre des 1500 g la paire, avec un poids de 1450 g pour un profil de 40 mm à pneu. Les Ksyrium Pro carbone SL C s’affichent de leur côté à 1390 g pour un profil de 25 mm. Mais c’est 50 g de différence par jante par rapport aux premières citées (400 g au lieu de 450 g), ce qui s’avère sensible en termes d’inertie. Les deux paires de roues sont ainsi au niveau de leurs concurrentes les plus efficaces à ce niveau de poids, sans que ne soit pris le moindre risque en matière de fiabilité, puisqu’on sait la complexité de réaliser des jantes en carbone à pneu, extrêmement sollicitées au niveau de la surface de freinage et des crochets pour maintenir les pneus en place et supporter les chocs de la route. Avec les risques d’éclatement du pneu et de casse de la jante que cela suppose. D’ailleurs, sur l’Étape du Tour 2015, avec ses longs cols mais aussi ses très longues descentes, l’assistance neutre a constaté 52 casses de roues, dont 38 étaient des roues en carbone à pneu. Les freinages prolongés sont les principaux responsables, puisqu’une surface de freinage peut atteindre 200 °C quand elle est fortement sollicitée, température à laquelle la résine qui lie les fibres de carbone commence à se désagréger. Jusqu’à présent et pour éviter ce problème, Mavic proposait deux types de jante en carbone à pneu : une jante avec une surface de freinage en aluminium et des flasques en carbone (comme sur les Cosmic Pro Carbon ou les Cosmic Pro Carbon Exalight), et une jante avec un insert en aluminium à l’intérieur du contour pour dissiper la chaleur du freinage et l’améliorer dans toutes les conditions (sur les Cosmic carbone C40 ou les Cosmic carbone 40 Elite). De bonnes solutions, mais qui ne réglaient pas les problèmes de poids et d’inertie, tout en limitant pour les mêmes raisons l’intérêt de passer sur des jantes plus larges, que l’on sait plus aérodynamiques et plus stables. En développant une nouvelle technologie, Mavic franchit un nouveau palier et propose enfin des jantes 100 % carbone à pneu, à la fois légères, plus larges et extrêmement fiables.

jante-mavic-coupe-cosmic-carbone-40-ksyrium-pro-carbon-sl

Une fabrication à la main

Tout en respectant à la lettre les normes ETRTO au niveau de la compatibilité entre le contour de la jante, les crochets et les pneus (ce qui est une condition indispensable à la fiabilité), Mavic procède en deux étapes pour concevoir une jante d’un seul bloc en carbone : d’abord la création d’un lit de carbone aux dimensions parfaites en largeur, en profondeur et au niveau des crochets, ce qui évite par la suite de devoir agresser les fibres pour un éventuel ajustement aux normes, et ensuite un moulage avec le reste de la jante, à partir de nouvelles feuilles de fibres de carbone 3K qui permettent de s’affranchir d’un intérieur en mousse comme c’était le cas sur les Cosmic C40. Comme nous avons pu y assister, toutes les étapes de la fabrication sont réalisées à la main, avant le positionnement dans un moule et le passage au four.

jante-mavic-découpe-carbonejante-mavic-couche-carbone Jante-mavic-carbone-sortie-du-moule

Ces précautions prises pour la solidité de la jante, il reste encore à optimiser la surface de freinage, en la lissant le plus possible, afin qu’elle soit parfaitement régulière. Cette opération, réalisée avec un laser, vise à éliminer le moindre surplus de résine après cuisson, qui pourrait occasionner des zones où la chaleur se concentre lors des freinages prolongés. Ces fameux à-coups que l’on peut parfois ressentir au freinage avec certaines roues, et qui témoignent d’une irrégularité de la largeur de la jante et d’une surface pas assez régulière. Si ce nouveau concept, appelé « iTgMAX » est au niveau des tout meilleurs en termes de distance de freinage sur le sec, il s’avère nettement supérieur à toute la concurrence au niveau des distances de freinage sur le mouillé et d’endurance, d’après les tests internes réalisés par Mavic. Des tests qui viennent en complément d’autres types de tortures auxquelles sont soumises les roues en laboratoire, et qui permettent de vérifier leur durabilité.

jante-mavic-cosmic-pro-carbone-sl-traitement-laser
jante-mavic-controle-qualité
mavic-controle-freinage

La nouvelle gamme

Si ce concept de fabrication est surtout bénéfique pour les modèles carbone à pneu en raison des contraintes de freinage spécifiques pour ce type de jante, la gamme Cosmic Pro Carbon SL et la gamme Ksyrium Pro Carbon SL disposent également de modèles à boyaux et de modèles pour freinage à disque. Toutes les paires de roues sont fournies avec pneus ou boyaux, chambres, patins, blocages rapides et clé de réglage rapide.

GAMME MAVIC PRO CARBON SL

 Mavic-Ksyrium-Pro-Carbon-SL-C-arrière mavic-Ksyrium-Pro-Carbon-SL-C-avant

  • Ksyrium Pro Carbon SL C (pneus) : 1390 g, 1990 € (disponible au 1er juin)
  • Ksyrium Pro Carbon SL T (boyaux) : 1190 g, 2100 € (disponible maintenant)
  • Ksyrium Pro Carbon SL C Disc : 1520 g, 2100 € (disponible au 1er juin)
  • Ksyrium Pro Carbon SL T Disc : 1320 g, 2200 € (disponible maintenant)

  • Cosmic Pro Carbon SL C (pneus) : 1450 g, 1990 € (disponible maintenant)
  • Cosmic Pro Carbon SL T (boyaux) : 1435 g, 2100 € (disponible maintenant)
  • Cosmic Pro Carbon SL C Disc : 1570 g, 2100 € (disponible au 15 avril)
  • Cosmic Pro Carbon SL T Disc : 1565 g, 2200 € (disponible maintenant)

Mavic-Cosmic-Pro-Carbon-SL-C-avant Mavic-Cosmic-Pro-Carbon-SL-C-arriere


Les Ksyrium Pro Carbon SL sur la route

Les jantes des Ksyrium Pro Carbon SL bénéficient d’un profil NACA, avec une hauteur et une largeur extérieure de 25 mm, et une largeur intérieure de 17 mm. Les pneus de 25 mm trouvent parfaitement leur place sur ces jantes larges, ce qui autorise un léger sous-gonflage par rapport à nos habitudes, sans dérive latérale du pneu lors des relances énergiques en danseuse et sans modifier la précision de conduite, tout en optimisant la filtration des vibrations. Si les pneus Yksion Pro GripLink et PowerLink ne sont toujours pas de notre point de vue des modèles de rendement, ils sont ici parfaitement adaptés à la largeur de jante, et se montrent totalement rassurants de par leurs réactions. Compatibles Shimano/Sram et Campagnolo, voire convertibles en Sram XD, les moyeux en aluminium bénéficient de roulements à cartouche étanche dont on connaît la fiabilité, et d’un corps de cassette Instant Drive 360, pour un engagement plus rapide après des moments de roue-libre. 18 rayons plats et droits en acier à l’avant, 24 à l’arrière, croisés par trois côté cassette, et droits côté opposé.

Test-roues-Mavic-Cosmic-Pro-Carbon-SL-2

Compte tenu de la faible inertie de la jante, les Ksyrium sont particulièrement efficaces dans les ascensions, comme nous avons pu le constater en escaladant le col de la Madone, ou encore sur le parcours du Paris-Nice Challenge. La largeur assure rigidité et stabilité en danseuse, et surtout une excellente maniabilité, que l’on peut ressentir dans les virages serrés abordés à faible vitesse, et lorsqu’il faut éviter de perdre encore le moindre élan. Sur le plat et dans le vent, elles sont bien sûr moins efficaces que des roues à jantes hautes, mais pas vraiment pénalisantes dès lors que l’on roule en peloton, où leur réactivité fait de toute façon merveille. Le freinage a quant à lui été très fortement sollicité, sur des routes étroites avec de nombreux virages, dont une descente particulièrement technique avec des épingles serrées et enchainées. Non seulement le freinage se montre puissant, régulier et sans surprise, mais il est surtout endurant, ne montrant aucun signe de faiblesse au terme d’une descente d’une dizaine de kilomètres à ce rythme. Les patins nécessitent un léger rodage, qui se traduit par une usure qui semble assez rapide dans un premier temps, avant de se stabiliser. Ni voile ni saut à déplorer après 200 km au total à enchainer les dénivellations positives et négatives à un rythme assez soutenu, une rigidité idéale pour transmettre l’effort, une maniabilité qui permet de passer partout et un freinage au même niveau que des jantes en aluminium : ce premier contact nous paraît tout à fait positif.

test-roues-mavic-ksyrium-pro-carbon-sl-1

Prise en main des Cosmic Carbon Pro SL

Plus hautes, mais à peine plus lourdes (+60 g pour la paire), les Cosmic Carbon Pro SL à pneu nous semblent même encore plus polyvalentes que les Ksyrium. Bien sûr, elles sont un peu moins adaptées aux parcours cassants et avec de forts pourcentages, ou pour les cyclosportifs qui disposent d’une puissance limitée. Ce sont des roues qui passent sur les fortes pentes, à la condition de disposer de la puissance nécessaire pour ne pas voir la vitesse chuter trop brutalement. Car elles sont du coup un poil plus rigide et plus longues à relancer. Néanmoins, elles restent légères pour des roues de cette catégorie, et surtout très efficaces dès lors que la vitesse de déplacement augmente, du fait de leur aérodynamisme. Là aussi on trouve un profil NACA, avec une largeur extérieure qui passe à 26 mm pour 40 mm de hauteur. Le profil en U évite les coups de raquette que l’on peut rencontrer en cas de rafale de vent. En dehors de la hauteur de jante, les caractéristiques sont les mêmes que les Ksyrium Carbon Pro SL, hormis les rayons, toujours fins en acier mais avec un profil elliptique. D’après Mavic, les Cosmic Pro Carbon SL obtiennent d’excellents résultats en soufflerie par rapport à la concurrence, aussi bien avec un vent parfaitement de face qu’avec un vent de trois-quarts ou de côté. On veut bien les croire, tant nous avons adoré rouler avec ces roues, qui bénéficient bien sûr des mêmes qualités de freinage que les Ksyrium. Quant au prix des deux modèles, il est en phase avec ceux pratiqués par la concurrence. Ces deux paires de roues sont assurément amenées à devenir rapidement des best-sellers.

essai-mavic-cosmicpro-carbon-sl-pinarello

Programme de test et garantie

Ces roues Mavic sont garanties 3 ans (gratuitement : Mavic Care Plus), et un programme de Crash Replacement avec une réduction de 40% est prévu en cas de casse accidentelle. Mavic propose également un programme de test à partir de la mi-avril (Riding is believing) chez des revendeurs sélectionnés (liste disponible sur www.mavic.com). Il vous suffit de vous inscrire, d’aller chercher les roues chez le revendeur, de les tester, et de renvoyer vos impressions en ligne directement chez Mavic.

Mavic-Ksyrium-Pro-Carbon-SL-C-rear Mavic-Cosmic-Pro-Carbon-SL-C-arriere

> Autres infos route : www.velochannel.com/Route
> Autres essais : www.velochannel.com/Essais
> Suivez VeloChannel sur Facebook et Twitter

10 commentaires sur “Premier essai des nouvelles roues Mavic Ksyrium Pro carbone SL C et Cosmic Pro carbone SL C”

  1. Bonjour

    J’hésite actuellement à investir entre les modèles suivants :

    – Ksyrium Pro Carbone SLC
    – Zipp 202 NSW
    – DT swiss RC28 SPLINE MON CHASSERAL

    Qu’en pensez vous d’un point de vue rapport qualité/prix ?
    Avez-vous pu tester les 2 autres modèles (Zipp et DT)

    Merci pour votre aide
    Sportivement

  2. Bonjour,
    Je possède une paire de RAR Even 50 que vous avez testé dans un autre article et je participe à la Haute Route Alpes l’été prochain. J’aimerais me faire plaisir avec une autre paire de roue pour cette épreuve, et j’hésite entre les Ksyrium Pro Carbon SL T et les nouvelles RAR Even 38. Le côté « artisan » de RAR me plait plus, mais les Mavic semblent être très efficaces sur le freinage.
    Vous qui avez essayé les deux marques, est-ce que la différence est réellement importante sur ce point de freinage ?
    Merci d’avance pour vos conseils !

    1. Bonjour, Nous n’avons pas pu comparer l’endurance du freinage avec les Rar Even 50 dans les mêmes conditions que les Mavic (petits cols mais descentes d’une dizaine de km assez traîtres). Dans des conditions normales pour nous, c’est-à-dire à la fin de l’hiver et au début du printemps en IDF, avec quelques journées humides et parfois beaucoup de circulation automobile, les RAR n’ont posé aucun problème. De plus, comme vous semblez vouloir vous diriger vers des roues à boyau, les problèmes de freinage se posent moins qu’avec des carbone à pneu. Les Even ne devraient donc pas vous handicaper. Il vous reste à choisir de bons patins tout de même !
      Cordialement

      1. Bonjour,
        Un grand merci pour votre réponse, c’est très sympa ! Je pense que les RAR seront de la partie sur la Haute Route alors…
        Encore merci et bravo pour votre site très complet !

  3. Bonjour
    Je signale tout de même que le poids réel des 40 mm est de 1580 grs avec fonds de jantes.
    Très loin du poids annoncé.
    Je les ai gardé 3 semaines, très bon freinage mais lourde en relance et très rigide

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.