Mavic Cosmic Carbone Ultimate

D30_0670_BD

Test longue durée : roues Mavic Cosmic carbone Ultimate
Long term review : Mavic Cosmic Carbon Ultimate 

D30_0673_BD

Sans être les plus légères des roues carbone, les Mavic Cosmic carbone Ultimate sont parmi les plus chères du moment. Pourtant, elles sont proposées au catalogue depuis près de 8 ans, sans quasiment avoir subi aucune modification. Après 8000 km de test, nous pouvons l’expliquer.

Even if they are not the lightest carbon wheels, Mavic Cosmic Carbon Ultimate are among the most expensive. However, they are on the market for nearly 8 years, almost without any technical evolution. After riding them 8000 kilometers, we can explain those facts. 

MCU1

L’offre de roues chez Mavic est pléthorique : roues pour pneus ou pour boyaux, jantes plates ou très aérodynamiques, aluminium ou carbone, il y en a pour tous les goûts et toutes les bourses. Sauf que la paire de roues idéale dépend avant tout du terrain et de votre pratique. La pénétration dans l’air, la rigidité, le confort, la nervosité, l’inertie, la légèreté et la solidité sont des caractéristiques antinomiques qu’il est difficile de faire cohabiter. Les Mavic Cosmic Carbone Ultimate ne dérogent pas à la règle. Elles pèsent moins de 1200 g la paire, mais on trouve plus léger sur le marché. Ce poids s’obtient grâce à des jantes à boyaux, ce qui pour certains pratiquants reste un handicap incontournable. La jante de 40 mm de profil les rend peu sensibles au vent latéral, mais il y a des roues plus efficaces en termes d’aérodynamisme. Elles sont nerveuses et rigides, mais aussi exigeantes et peu confortables. Pourtant, c’est surtout par leur solidité et leur fiabilité qu’elles se distinguent. Et là, peu de concurrentes peuvent rivaliser, comme nous avons pu le constater après 8000 km.

The range of wheels from Mavic is huge : clincher or tubular, low profile or very aerodynamic, aluminum or carbon, there’s something for every taste and every budget. But the perfect wheels mostly depend of the terrain and your practice. Air flow resistance, stiffness, comfort, nervousness, inertia, lightness and strength are contradictory characteristics wich are difficult to hold together. Mavic Cosmic Carbon Ultimate are not an exception to the rules. Weight is less than 1200 grams per pair, but there are lighter competitor products on the market. Low weight is obtained through tubular rims, which is a vital handicap for some cyclists. The 40 mm profile rim makes them not so sensitive to side winds, but it could be more efficient in terms of aerodynamics wheels. The wheels are responsive and stiff, but also demanding and uncomfortable. Strength and reliability are their best values, most of the competitors can’t reach this level, as we have seen after 8000 km of testing.

MCosmicU1 MCosmicU2

SPECIFICATIONS
Les jantes 100 % carbone de 40 mm et de 21 mm de large au niveau de la surface de freinage laissent apparaître une finition en tresse 12K. La surface elliptique des jantes s’associe avec des rayons et des moyeux profilés. À l’avant et à l’arrière côté cassette, les rayons en fibre de carbone unidirectionnelle sont directement moulés sur la jante, qui ne dispose pas de perçage. Ils vont d’un bord de la jante à l’autre, en traversant le moyeu. Outre le gain aérodynamique du système, le montage est ainsi plus rigide car il a l’avantage de diviser le nombre de rayons par deux. Ce qui réduit également le risque de casse. Sur la roue arrière côté opposé à la cassette, on trouve des rayons droits avec des têtes de rayons placées dans le corps du moyeu, afin de pouvoir procéder éventuellement à un dévoilage de la roue. Côté jante, moulage également. Le moyeu avant est tout carbone, alors que l’arrière demeure en aluminium. Ils disposent de roulements à cartouche à double étanchéité, avec un système de micro-ajustement. Le corps de cassette est facilement interchangeable entre un système M11 (pour cassette à l’empreinte Shimano/Sram) ou un système ED11 (pour cassette à l’empreinte Campagnolo). La zone de contact entre le corps et le moyeu est renforcée par deux inserts qui procurent une meilleure transmission de l’effort sur l’ensemble de la roue. Le poids des roues nues est de 1185 g la paire. Elles sont livrées avec housses, patins de freins, blocages et boyaux Mavic Yksion Pro. Pour 2015, les Mavic Cosmic Carbone Ultimate évoluent un tout petit peu, avec l’introduction de la technologie TgMax sur la bande de freinage pour accroître les performances de celui-ci quelles que soient les conditions, mais ce n’est pas cette version que nous avons testée.

40 mm deep, 100% carbon and 21 mm wide and12K braided finish. Elliptical rim surface with profiled spokes and hubs. On the front hub and rear cassette side, the unidirectional carbon fiber spokes are directly molded on the rim, which has no holes. They run from rim side to the other side passing through the hub. Besides the aerodynamic gain, the assembly is stiffer because the advantage of cutting by two the amount of spokes. It also reduces the risk of breaking. On the opposite side of cassette body, there are radial spokes with nipples placed in the body of the hub, in order to work on eventual wheel truing. Full carbon front hub, while the rear uses aluminum. Double sealed cartridge bearings with micro-adjustment. The freewheel body is easily interchangeable between an M11 system (for Shimano/SRAM) or a system ED11 (for Campagnolo). The contact area between the hub and the cassette body is reinforced by two inserts providing improved power transmission to the entire wheel. The weight of the wheels is 1185 grams per pair without tubulars. The wheelset comes with covers, brake pads, quick releases and Mavic Yksion Pro tubulars. Improvement on the 2015 Mavic Cosmic Carbon Ultimate with the introduction of the TgMax braking technology for increasing the performances in any weather conditions. This is not the version we have reviewed here. 

D30_0670_BD D30_0678_BD
D30_0659_BD

BOYAUX – TUBULAR
Sur 8000 km, nous avons utilisé quatre paires de boyaux différents. Les Mavic Yksion se sont révélés assez résistants, et tournant bien ronds. Faciles à monter, ils ont toutefois révélé quelques limites en termes d’adhérence sous la pluie. Ils ont ensuite été remplacés par des Veloflex Carbon, souples, nerveux et performants, mais assez fragiles. Puis sont venus des Zipp Tangente, et enfin des Continental Competition. Avec ce dernier montage, les Ultimate sont encore plus inconfortables. Elles retransmettent la moindre aspérité de la route, et peuvent se révéler usantes à la longue. Mais ces boyaux sont résistants et font preuve d’une excellente adhérence, même avec de fortes pressions. Toutefois, le confort est loin d’être la qualité première des Cosmic Ultimate, du fait même de leur structure. C’est aussi leur force, en comparaison avec nombre de roues légères : elles supportent sans broncher les contraintes d’une utilisation intensive et les exigences de la compétition. Rien ne bouge et on peut les utiliser sans précaution particulière, comme des roues en aluminium.

Over 8000 km, we used four pairs of different tubulars. Mavic Yksion were pretty tough, and spinning round. Easy to install, they showed some limits in terms of grip under the rain. We replaced them by Veloflex Carbon, smooth, efficient and responsive, but pretty fragile. Then we mounted Zipp Tangente and finally Continental Competition. With those last ones, the Mavic Cosmic Carbon Ultimate are even more uncomfortable. They transmit any roughness of the road, and can be tiring for the cyclist. But these tubulars are durable and provide excellent grip, even at high pressure. Comfort is definitely not part of the skills of Cosmic Ultimate, due to their structure. It is also their strength in comparison with many lightweight wheels : they are able to support intensive uses, as well the hard and heavy racing rides. Nothing moves and they can be used any day without special cares, such as aluminum wheels. 

D30_0664_BD

PERFORMANCE
Une efficacité redoutable
Les Cosmic Carbon Ultimate sont très rigides, ce qui se ressent dès les premiers tours de roues, ou lorsqu’on passe d’un modèle à l’autre. En danseuse, elles font corps avec le vélo, en le rendant extrêmement réactif. Dans les ascensions, elles se montrent très efficaces, du fait de leur légèreté mais aussi de leur rigidité et de leur faible inertie. Des performances mesurables avec un capteur de puissance, en les comparant avec d’autres roues. Les Ultimate sont les plus rapides que nous avons pu tester dès que la pente s’élève. Les relances sont aussi très tranchantes. Ces roues subliment n’importe quel vélo sur les efforts explosifs. Dans les courbes, elles permettent de choisir et de tenir des trajectoires franches. Dans les descentes et sur le sec, le freinage est efficace. Cette version sans le TgMax marque un peu le pas sur le mouillé, où il faut anticiper avant d’obtenir un bon freinage. Ce modèle 2013 est tout simplement au niveau des roues concurrentes de l’époque. Mais depuis, Campagnolo, Fulcrum et Zipp ont aussi fait de gros progrès dans le domaine, et les nouvelles Ultimate ne font qu’utiliser la technologie mise au point sur la Cosmic C40, déjà une référence sur le freinage. Bref, les longs freinages appuyés sur le sec ne sont également pas la tasse de thé des modèles testés, au risque de faire chauffer la jante et de perdre en efficacité. Prudence donc pour les cyclosportifs non aguerris qui descendent sur les freins en montagne. Les Ultimate sont des roues vives, avec lesquelles il faut se lâcher. Si le profil aérodynamique de ces roues ne les pénalise pas sur le plat, si la jante de 40 mm permet de rouler dans le vent sans craindre les rafales, elles font preuve de très peu d’inertie. De ce fait, contrairement à des roues légèrement plus hautes, et surtout plus lourdes en périphérie, elles sont moins entrainantes sur le plat. Elles demandent un peu plus d’énergie pour entretenir la vitesse, ce qui peut s’avérer gênant sur les longues séances de train. Elles reprennent l’avantage s’il faut sprinter : leur rigidité et leur nervosité font merveille. Reste qu’aussi efficace soient-elles, elles paraissent un peu dures à la longue. Sur les longs parcours, il est impératif de ne pas user des gros braquets pour ne pas fatiguer prématurément. Inflexibles latéralement, elles rendent le vélo plus exigeant : les muscles fatigués peuvent finir par buter sur la raideur de l’ensemble, et donner l’impression d’être planté. Ce sont des roues de coureurs, dont le comportement demande à être apprivoisé.

Impressive efficiency
Cosmic Carbon Ultimate are very stiff, pretty obvious since the first ride and by switching back and fourth with several other wheels. Standing on the pedals, the wheels are part of the bike, making it extremely responsive. In climbs, they are very effective, due to their light weight but also their stiffness and low inertia. Comparing to competitor wheels with a power meter, the Cosmic Ultimate are the fastest we saw as soon as we are climbing. Really fast acceleration. These wheels sublimate any bike during explosive moves. In cornering sections, they allow to pick up the good lines with precision. Going down by dry weather conditions, braking is efficient. On this version without the TgMax feature, they are not the best under the rain. This 2013 model is at the same level at competing wheels at this time. But since then, Campagnolo, Fulcrum and Zipp have also made ​​great improvements, and new 2015 Cosmic Ultimate uses the technology developed on the Cosmic C40, already a reference in terms of braking efficiency. Long and strong braking are also not good for those reviewed models, the risk of heating too much the rim and losing efficiency is real. Careful then if you descend mountain passes using a lot your brakes. Cosmic Ultimate are alive wheels needed to be ridden ‘free’. The aerodynamic profile of the wheels doesn’t penalize the wheels on flat roads, and 40 mm deep section allowing riding in wind gusts, the Cosmic Ultimate showed as well low inertia. But, in opposition to slightly higher wheels but heavier on the periphery, Cosmic Ultimate are less efficient on flat section. The wheels require a little more energy to maintain speed, which can be annoying on long sessions at a fast pace. Awesome efficiency comes back when it’s time to sprint to the finish : stiffness and responsiveness are excellent. As efficient as they are, they are a bit harsh in long rides. In long distances, be careful on not using big gears for saving energy. Huge lateral stiffness makes the bike more demanding, it can be easy to get tired quickly. Those wheels are made for racing, you need to get used of that. 

D30_0657_BD

SHOPPING
Et le prix ?
Certes, à 2900 € la paire, Mavic ne fait pas dans la dentelle. Notons toutefois que les roues sont livrées avec des boyaux haut de gamme, à 85 € l’unité. Sur le plan dynamique, si elles jouent dans la cour des fameuses roues allemandes Lightweight, elles restent moins chères. Et surtout, aussi efficaces soient-elles, les Cosmic Ultimate sont très solides, elles ne se dérèglent pas de quelle que façon que ce soit, ne prennent pas de voile, et supportent les conditions climatiques ou de course difficiles. Mavic propose également un système de garantie sur deux ans (mp3) à 230 € environ qui assure les roues en cas d’accident, de chocs ou d’une chute. De quoi investir dans ce type de matériel l’esprit plus tranquille.


Mavic Cosmic Carbone Ultimate
– Roues à boyaux. Livrées avec boyaux Mavic Yksion Pro Grip Link et Power Link, housses, blocages, patins de freins. Poids : 1185 g (1645 g environ avec boyaux) – Prix : 2900 €
SITE WEB : www.mavic.fr

 

What about the retail price ?
With 2900 € per pair, they look like expansive. But remain they are supplied with high-quality tubulars (costing 85 € each). In term of dynamism, if they can be compared to the famous German Lightweight wheels, Mavic Cosmic Ultimate are cheaper. Plus above all, they are very strong and ready to fight in very difficult races in any conditions. Mavic also offers a two years warranty (mp3) option costing about 230 €, good to get knowing it covers the wheels in case of crash fror instance. 


Mavic Cosmic Carbon Ultimate
– Tubular wheels. Supplied with tubulars Mavic Yksion Pro Grip Link and Power Link, wheel bags, quick-releases and brake pads. Weight : 1185 g (about 1645 g with tubulars) – MSRP : 2900 €
WEBSITE : www.mavic.com

 

Vous pouvez suivre VeloChannel sur Facebook/VeloChannel et sur Twitter@VeloChannel
You can follow VeloChannel at Facebook/VeloChannel and at Twitter@VeloChannel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.