Transrockies Singletrack 6, étape finale

Final Stage autour de Nelson

Clap de fin sur la Singletrack 6 by TransRockies. Pour ce dernier jour de course, une étape de 39 kilomètres avec 1500 mètres de dénivelé pour clôturer cette magnifique aventure canadienne.

Par Fred Ischard – Photos : TransRockies

Rendez-vous à Baker Street pour tous les futurs finishers du ST6, la grande artère commerçante de cette petite ville de Nelson accueille cette dernière étape. L’ambiance est très conviviale sur la ligne de départ, chacun profite du moment avant de se placer en grille et de se lancer à l’assaut de la première difficulté du jour et pas la moindre puisque c’est une ascension de 14 kilomètres et 800 mètres de dénivelé qu’il va falloir gravir.

A 8h05, le départ est donné derrière une escorte de police durant le premier kilomètre pour sortir de la ville où l’on affronte déjà des pentes à 13%. Les deux premiers kilomètres seront donc gravis à allure régulière où l’on retrouve encore une bonne trentaine de coureurs en tête jusqu’à ce que le canadien du team Kona Cory Wallace hausse le rythme et s’échappe en compagnie d’un autre coureur. A partir de ce moment, des petits groupes se forment et on quitte la route pour un chemin en sous-bois relativement roulant. A mi-pente, on poursuit sur une piste roulante avant de terminer l’ascension sur un joli single qui serpente en lacets.

Il nous faudra une bonne heure pour parvenir au sommet avant d’attaquer la descente qui sera cassante et technique. Beaucoup de racines mais également beaucoup de cailloux, des franchissements en tout genre, des pontons à sauter, des freinages et des relances dans tous les sens mais on est surtout bien secoués, bref une bonne dizaine de minutes de vrai régal mais qui restent quasiment aussi physiques qu’une montée.

Aucun répit ne nous est accordé, une fois arrivé en bas, on remonte aussitôt et ce pendant 7 kilomètres pour atteindre le sommet que l’on a franchi précédemment et remonter ainsi tout ce que l’on a descendu. Cette seconde ascension s’effectuera intégralement sur un singletrack dans une forêt dense avec pour seul public ces magnifiques conifères, on négociera une multitude de lacets, on franchira des pontons parfois d’une centaine de mètres. C’est exigeant, c’est physique mais que c’est beau !

Nous voici au sommet à 1400 mètres d’altitude, il s’agit maintenant de descendre sur Nelson par le même chemin que la longue ascension de départ mais en sens inverse. Les deux premiers kilomètres sur un single très ludique avec de jolies enfilades, des petits sauts et des virages relevés seront très amusants. Voici les 10 derniers kilomètres et maintenant c’est tout schuss vers l’arrivée sur une piste rapide, un chemin où l’on peut lâcher les freins mais avec 2/3 passages piégeux et un toboggan sur macadam pour franchir la ligne d’arrivée finale jugée au campus de Rosemont sur les hauteurs de Nelson.

C’est l’américain Justin Lindine du team Apex qui mettra un point d’honneur à remporter cette étape au sprint et remporter le classement final de ce TransRockies Singletrack 6, il aura ainsi été leader de l’épreuve de la première à la dernière étape de l’épreuve, une victoire qui se sera finalement dessinée sur les singles de la forêt de Smallwood et de cette longue ascension durant quasiment 1h30. A la deuxième place, on retrouve le canadien Evan Guthrie du team Race Face Pivot, il aura ainsi fait jeu égal avec le vainqueur d’épreuve à l’exception du 4e jour. A la 3e place, l’américain Taylor Lideen assez discret sur la fin d’épreuve aura fait preuve d’une grande régularité pour compléter ce podium. L’espagnol Antonio Ortiz du team BH-Castelli termine l’épreuve en boulet de canon, signant un troisième podium consécutif lors de cette étape finale, il prend une magnifique 4e place sur ce ST6 devant le québécois Mathieu Belanger-Barrette qui complète le top 5 du classement général final.

Dans le clan français, deux belles performances du côté des coureurs du Team La Forestière ayant fait le déplacement. La lyonnaise Laurence Champavier aura dominé la catégorie des Master 40 pour remporter la Singletrack 6 dans cette catégorie, un très beau retour après quelques semaines compliquées depuis sa participation à la Cape Epic. Dans la catégorie des Master 50, l’inusable et expérimenté coureur de Narbonne René Vallée prend la 3e place finale.

Cette Singletrack 6 version 2017 prend fin, on aura découvert un terrain plus montagneux et cassant que l’édition 2016. Cette épreuve vaut vraiment le déplacement, aussi long soit-il. On y retrouve plus de 80% de singletracks, du pilotage sur l’intégralité du parcours. Le décor est très varié parfois montagneux sur des crêtes exposées en altitude, parfois au milieu d’une forêt dense où les singles se croisent et serpentent au travers d’une multitude de sapins. Malgré un parcours exigeant, technique et physique, on en prend plein les yeux. Les étapes ne sont guère très longues, deux bonnes heures pour les premiers, 5 à 6 heures pour les derniers, ça laisse la possibilité de concilier de bonnes parties de VTT et un peu de tourisme car les attractions ne manquent pas dans cette petite région de Colombie-Britannique qu’est le West-Kooteney.

Côté organisation, tout est rodé. On a juste à se laisser guider, les briefings et les emails sont clairs, l’équipe d’organisation reste à taille humaine, chacun reste à notre entière disposition. Les navettes pour les différents transferts, les repas, l’assistance mécanique, le transport des vélos, tout a semblé parfaitement impeccable. Peut être manquait il un ravitaillement un peu plus consistant aux arrivées d’étapes, c’est probablement le seul petit point à relever sur cette merveilleuse découverte canadienne. Quand à l’ambiance, elle était à l’image des gens de la région : conviviale, familiale et chaleureuse. On est venu, on est revenu et on reviendra ! A vous maintenant de venir découvrir ce terrain de jeu totalement « amazing »… En 2018, c’est sur les fabuleux sentiers totalement flowy autour de Golden et de Revelstoke au nord de la Colombie-Britannique que se déroulera la prochaine édition du TransRockies ST6. Les inscriptions sont déjà ouvertes, rendez-vous du 28 juillet au 2 août 2018.

Infos et inscriptions : www.singletrack6.com

Voir aussi :
Transrockies Singletrack 6, étape 5
– Transrockies Singletrack 6, étapes 3 et 4
– Transrockies Singletrack 6, étape 2
– Transrockies Singletrack 6, étape 1

> Autres articles Evénements : www.velochannel.com/Evénement
> Suivez VeloChannel sur Facebook et Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *